Diy

Préparation des vacances

À la maison, nous jouons très régulièrement à Carcassonne. Nous aimons beaucoup y jouer et comme les vacances approchent, nous voulions l'emmener dans nos bagages. Le problème est que le jeu vient dans une boîte en carton assez volumineuse et que nous voyagerons par avion. C'est donc le moment idéal pour sortir des cartons un projet de couture que j'avais depuis quelques temps.

Hier, j'ai donc passé l'après-midi avec ma mère pour qu'elle m'apprenne les rudiments de la couture. Après avoir pris quelques mesures, direction l'atelier pour démarrer la réalisation de sacs pour les différents éléments du jeu. L'expérience de ma mère était vraiment la bienvenue pour prendre les bonnes décisions avant de commencer. Seul, j'aurai fait toutes les erreurs qu'elle a su anticiper.

J'ai donc fait mes deux premiers sacs en tissus et j'en suis plutôt satisfait. Ils ne sont pas parfaits, mais j'ai la satisfaction d'avoir fait quelque chose d'utile et d'avoir appris plein de choses. Ça reste un projet simple car il ne contient que des coutures droites et peu d'épaisseurs, mais ça donne confiance pour réaliser des choses plus complexes. Pour l'instant, je n'ai appris que l'utilisation de la machine à coudre. J'espère que la prochaine fois, j'apprendrai la mise en place de la dite machine.

/images/diy/2018/06/Game.Bags.thumbnail.jpg

Nous sommes prêts à partir maintenant !

Connecté à la fibre...

Depuis environ 1 mois, je suis raccordé à la fibre. Ça change la vie, surtout pour un geek comme moi. Les téléchargements sont beaucoup beaucoup plus rapides, la qualité des vidéos s'est grandement améliorée et Netflix réagit vraiment mieux. Que du bonheur surtout quand je fais les mises à jour de ma machine.

Quand les techniciens de Free sont venu faire l'installation, ils m'ont demandés l'endroit où poser la box. Comme la plus part des appareils se connectent en wifi, j'ai décidé de la mettre en position plus centrale. Elle s'est donc retrouvée dans l'entrée, ce qui veut dire qu'elle traînait sur le sol, entourée de la multitude de fils connectés et du téléphone. Autant dire que ça ne plaisait que très peu à madame et j'ai très bien senti qu'il fallait remédier à ce problème assez rapidement.

J'ai donc imaginé quelque chose simple, sobre et le plus important, faisable avec l'outillage disponible à la maison. Avant de me lancer tête baissée, j'ai demandé conseil à un collègue bricoleur après lui avoir exposé mon problème. Il m'a conseillé sur le type de matériau à utiliser et surtout de faire faire les découpes au magasin car ils disposent d'un outillage adapté. Et pour 1€ le trait de coupe, ça aurait été dommage de ne pas en profiter.

J'ai donc fait une boite simple montée sur le mur grace à des taquets français. Cette technique d'accroche est très pratique car elle permet d'accrocher et de décrocher très rapidement la boite du mur. Ce qui dans mon cas est important car elle empêche l'ouverture de mon panneau électrique.

Voici quelques photos de la réalisation :

/images/diy/2018/03/Router.Box.Work.In.Progress.thumbnail.jpg

Et bien sur, une photo du produit fini :

/images/diy/2018/03/Router.Box.End.Result.thumbnail.jpg

Durant cette construction, j'ai appris et expérimenté pas mal de choses :

  • J'ai pu enfin utiliser les ciseaux à bois ainsi que l'étau reçus respectivement à Noël et à mon anniversaire. C'est vraiment sympa à utiliser et ça me donne encore plus envie de faire des queues d'arondes. Je n'ai pas encore le coup de main, mais je compte bien m'améliorer.
  • J'avais déjà entendu qu'on n'a jamais assez de serre-joints et je ne peux que confirmer. Dès que c'était possible, j'ai utilisé ceux que j'avais, soit directement, soit en reportant la pression avec des chutes de tasseau d'un précédent projet.
  • J'ai expérimenté le sel dans la colle pour éviter les glissements de pièces comme j'avais pu le voir dans certaines vidéos. Il faut vraiment en mettre peu sous peine de se retrouver avec une pâte infâme qu'il faut enlever avant de pouvoir remettre de la colle.
  • J'ai appris à mes dépends qu'il vaut mieux enlever les excédents de colle quand elle est fraîche plutôt que sèche. C'est beaucoup plus facile, surtout dans les endroits peu accessibles.

Globalement, je suis content du travail que j'ai fait. Le résultat final est satisfaisant bien que perfectible. Mais le plus important à mes yeux est d'avoir fait quelque chose moi-même et d'avoir appris des choses. C'est vraiment encourageant pour les projets qui restent sur ma liste grandissante :)

Les vacances sont déjà loin

J'ai profité de mes vacances au Canada pour revoir mes amis, prendre une bonne dose de nature sauvage et faire un peu d'escalade. C'est passé bien trop vite et je serais bien resté 10 ou 15 ans de plus :) J'ai hâte de pouvoir y retourner dans un futur pas trop lointain.

Pendant les quelques jours précédants le départ, j'ai fait pas mal de choses.

J'ai continué à avancer sur mon projet de réalisation de chaise Adirondack en bois de palette. J'ai passé quelques heures au Techshop à poncer et à raboter le bois en question. Ce n'était pas particulièrement passionnant, mais ça avait un côté relaxant à la limite du méditatif. La prochaine étape sera la découpe des différents morceaux constituant la chaise. Je pense qu'il va falloir que j'investisse soit dans une scie digne de ce nom, soit dans la formation appropriée pour utiliser la scie à bande du Techshop.

J'ai également utilisé la nouvelle version de mon moule à savon en carton. J'avais ajouté un support pour pouvoir le maintenir en position fermée.

/images/diy/2017/08/Soap.Mold.thumbnail.jpg

La mise en place et la manipulation sont vraiment plus facile avec ce système. Et pour la modique somme de 0€, je trouve que ça fonctionne vraiment très bien. Quand j'en ferai un autre, je modifirai légèrement les dimensions pour avoir une largeur plus faible et une longeur plus facilement divisible.

Je voulais expérimenter la réalisation de motifs dans le savon mais ça n'a pas fonctionné du tout comme prévu. Avec une quantité de savon colorée trop importante par rapport à la quantité de savon non-colorée et une trace trop légère, le résultat est loin de ce que je voulais avoir. J'ai utilisé de l'encre de seiche pour la coloration, je m'attendais à avoir une teinte beaucoup plus foncée que celle obtenue.

/images/diy/2017/08/Swirl.Soap.Test.1.thumbnail.jpg /images/diy/2017/08/Swirl.Soap.Test.2.thumbnail.jpg

Malgré ces quelques ratages, je suis globalement satisfait de cette nouvelle brique de savon. Je vais continuer à tester les motifs, mais je pense qu'il va falloir que j'utilise plutôt des pigments solides. Je pense également me fabriquer un système pour découper plus facilement et plus régulièrement mes briques de savon.

Pour finir, voici la recette pour l'obtention de cette brique :

  • 247 grammes de gras de bœuf
  • 150 grammes d'huile de sésame
  • 150 grammes d'huile de soja
  • 453 grammes d'huile d'olive
  • 330 grammes d'eau
  • 133 grammes de soude (NaOH)
  • 5 grammes d'huile essentielle de géranium
  • 3 grammes d'encre de seiche

Oups, je me suis trompé

Je voulais faire du canard à l'orange et je me retrouve avec du savon. Bon je suis quand même dans le thème car j'ai utilisé du gras de canard accumulé au fil des recettes et de l'huile essentielle de bergamotte.

Pour cette recette, j'ai testé des choses différentes et je suis très content du résultat final. Par contre pour la validation du savon il va falloir attendre la fin de la période de séchage.

La première chose que j'ai changé, c'est le moule. D'habitude, je prennais des tubes de chips nettoyés. C'était facile à mettre en place et vraiment pas cher car je les récupère au bureau. De ce fait, j'obtiens des savons en forme de palet. Cette fois, j'ai fait mon propre moule. Il est en carton découpé et plié, recouvert de papier sulfurisé. C'était un peu plus long à mettre en place du fait de la construction, mais ce n'était pas plus cher car je l'ai fait en carton récupéré encore au bureau. J'ai eu une belle brique de savon, ici, elle est fraîchement démoulée.

../images/diy/2017/06/Duck.Fat.Soap.1.thumbnail.jpg

Ce moule est vraiment une réussite car c'est plus facile à démouler. Cependant la mise en place du papier sulfurisé est un peu compliquée. Mais je pense qu'avec l'expérience, ça ira mieux. Je lui prévois déjà une amélioration qui me permettra de le bloquer en position fermée plus facilement. Cette fois, j'ai détourné un serre-cadre de son utilisation d'origine, mais ce n'est pas pratique car je ne peux pas bouger le moule tant que la préparation n'est pas figée.

../images/diy/2017/06/Duck.Fat.Soap.2.thumbnail.jpg

La seconde chose que j'ai changé, c'est la durée de mixage. Les précédentes fois, je me suis rendu compte que je mélangeais trop en comparant la viscosité de mes mélanges à ceux que je pouvais voir en vidéo. De ce fait, je n'arrivais jamais à avoir une surface lisse. Mais comme le montre les photos précédentes, j'ai l'impression que cette fois-ci, c'est réussi.

Ça me donne des idées pour les prochains essais :)

Pour finir, voici la recette que j'ai concoctée.

  • 636 grammes de gras de canard
  • 153 grammes d'huile de coco
  • 211 grammes d'huile d'olive
  • 330 grammes d'eau
  • 141,7 grammes de soude (NaOH)
  • 10 grammes d'huile essentielle de bergamotte

Savon à barbe

Depuis que j'ai commencé à faire mon propre savon, je pense à faire mon savon à barbe.

Après avoir lu plusieurs recettes sur internet, je me suis lancé. Voici la recette que j'ai faite :

  • 250 grammes d'huile d'olive
  • 100 grammes d'huile de ricin
  • 100 grammes d'huile de coco
  • 50 grammes d'huile d'amande douce
  • 165 grammes d'eau
  • 70,1 grammes de soude (NaOH)
  • 8 grammes de bentonite
  • 5 grammes d'huile essentielle de carotte
../images/diy/2017/04/Shaving.Soap.thumbnail.jpg

Le plus long dans tout ça a été de récupérer les ingrédients et le matériel.

Je suis content de m'être jeté à l'eau pour faire cette recette, mais j'ai des points à améliorer pour la réalisation de mes savons. Je pense que je mélange trop longtemps mes huiles avec la soude avant de verser dans les moules. De ce fait, le savon est déjà trop solide pour être versé correctement dans les moules. Par contre, j'arrive à estimer correctement mes temps de chauffe et de refroidissement avant de mélanger les différentes préparations.

Il ne me reste plus qu'à attendre la fin de la saponification pour voir ce que ça donne !

Il est temps de se laver

Je commence à venir à court de savons utilisables. Il fallait donc refaire une séance de saponification.

J'avais envie d'utiliser des produits que j'avais à la maison. Je voulais faire un savon cacao-bigarade en pensant avoir le nécessaire mais je n'avais plus d'huile essentielle de bigarade. Je me suis donc rabattu sur de l'huile essentielle d'arbre à thé.

J'ai concocté ma "petite" recette pour ne pas manquer de savon trop rapidement. À moins que j'en offre et qu'il ne me reste rien.

  • 504 grammes d'huile de coco
  • 498 grammes de gras de boeuf
  • 998 grammes d'huile d'olive
  • 660 grammes d'eau
  • 287,8 grammes de soude (NaOH)
  • 30 grammes de cacao non sucré
  • 15 grammes d'huile esssentielle d'arbre à thé
../images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.Before.thumbnail.jpg

La texture était vraiment amusante, on aurait dit une crème dessert. Cependant, il faut faire attention à ne pas lécher la cuillère, sinon la sanction sera immédiate !

../images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.Resting.thumbnail.jpg

Après une journée de repos, j'ai tout démoulé (avec difficulté) et j'ai tout débité en rondelles. Les morceaux ne sont pas d'égales grosseurs car je ne me suis encore rien bricolé pour ça. Ça viendra j'espère !

../images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.After.Batch.thumbnail.jpg ../images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.After.Close.Up.thumbnail.jpg

Je suis content du résultat visuel. J'ai l'impression de mieux jauger la texture de la préparation avant la "trace". Ça doit être le métier qui rentre. Pour le test, il faut attendre un mois pour attendre que la réaction chimique soit complète et ne pas risquer une brûlure.

Réalisation de pochoirs

Suite à mon initiation à la découpe laser, il me tardait d'aller utiliser à nouveau la machine. J'avais une commande qui traînait depuis quelques temps et il fallait que je l'honore. Voila qui est chose faite.

Maman voulais convertir des modèles de pochoir qu'elle a vus dans le livre « Alabama Studio Sewing + Design » de Natalie Chanin [1]. J'ai commencé par scanner les-dit modèles en noir et blanc. Puis je les ai convertis dans un format reconnu par la machine. J'ai décrit la méthode utilisée sur mon wiki.

Les fichiers étaient prêts à être utilisés. Il a fallu quand même que je fasse 2 manipulations de dernière minute :

  • J'ai du convertir l'épaisseur des traits pour qu'ils soient reconnus comme de la découpe et non de la gravure. C'est une limitation de la conversion en PDF de Inkscape. Je n'aurais d'autre choix que de faire cette manipulation à chaque fichier importé.
  • J'ai du agrandir la taille du document à la taille de découpe de la machine. J'avais oublié de l'indiquer dans mes notes, il faudra que je pense à le faire à chaque fois. Si ce n'est pas fait, la machine va faire la découpe au milieu de la surface à découper.

Après environ 30 minutes de découpe, voici le résultat obtenu :

../images/diy/2016/06/Laser.Cutting.thumbnail.jpg

On note les traces de brûlure à différents endroits. Heureusement qu'elles ne sont que sur la pellicule de protection du plexiglas.

[1] ISBN-13 : 978-1584799207

Office wars

Au bureau, plusieurs d'entre nous possèdent des pistolets à fléchettes en mousse. Parfois, sans raison apparente, nous faisons parler les ressorts. Les fléchettes se mettent à voler dans toutes les directions. Puis le calme revient aussi vite que le début des ostilités.

Certains ont changé la donne en participant à la course aux armements en modifiant les fléchettes pour qu'elles aillent plus vite et plus loin. Certaines modifications sont même classées illégales car trop dangereuses.

C'est en parlant de ces modifications, qu'un de mes collègues m'a parlé d'une arbalète réalisé grâce à une épingle à linge.

Voici la vidéo en décrivant la réalisation :

J'ai décidé de me lancer et voici le résultat que j'ai obtenu :

../images/diy/2016/04/Crossbow.thumbnail.jpg

Je l'ai testé et elle fonctionne parfaitement. Je n'ai pas de vidéo pour prouver mes dires, mais vous pouvez essayer par vous même. L'arme est très puissante alors il faut faire très attention à l'orientation du tir.

Je pense que je vais amener mes lunettes de sécurité au travail maintenant :)

Initiation à la découpe laser

La semaine passée, j'ai fait quelque chose dont j'avais envie depuis longtemps. Depuis quelques temps, je regardais avec envie les fablabs pour aller me frotter à un univers qui m'est complètement inconnu. J'ai donc sauté le pas et me suis inscrit au cours d'initiation à l'utilisation de leur découpeuse laser. C'était très intéressant !

Je suis revenu avec une jolie tirelire en bois. Je n'ai pas fait le fichier de contrôle de la machine car ce n'était pas le sujet de la session. Cependant, nous avons eu l'ensemble des explications pour créer les notres.

../images/diy/2016/03/Laser.Cutting.thumbnail.png

Maintenant, je n'ai plus d'excuses pour avancer sur certains de mes projets :). J'ai déjà préparé quelques fichiers de contrôles. Il ne me reste plus qu'à réserver la machine pour les utiliser. Par contre, ça risque d'être compliqué car elle est très populaire et ses horaires pas forcément compatibles avec mon emploi du temps. Mais c'est sur que je trouverais un moment pour y aller.