Food

Comment épicer votre vie

J'aime beaucoup les épices et le gingembre en particulier. J'ai déjà expérimenté beaucoup de choses à base de gingembre et je me suis dit que j'allais partager ça avec la visite de vendredi soir.

J'ai proposé comme cocktail de bienvenue un Dark & Stormy, un de mes cocktails préféré. Le rhum ambré est mis en valeur par les saveurs prononcées de gingembre. Avec une tranche de gingembre frais, du sirop de gingembre et du ginger ale, on a un équilibre entre les saveurs sucrées et épicées. La petite touche de citron apporte une acidité qui se marie bien avec le pétillant du soda.

J'aurais pu acheter du sirop et du ginger ale au supermarché, mais ça aurait été moins amusant. C'est pourquoi, j'ai commencé la préparation de mes cocktails en début de semaine.

J'ai commencé en début de semaine par la réalisation du ginger ale. J'ai utilisé une recette éprouvée depuis de nombreuses années. C'est une recette très rapide et très facile à faire. Je la conseille vivement aux amoureux du gingembre. Ça n'a rien à voir avec ce qu'on peut trouver au supermarché. Dans celui-ci, on goute vraiment le gingembre. Par contre, il faut faire attention lors de l'ouverture de la bouteille si on ne veut pas prendre une douche un peu spéciale.

J'ai fini la semaine par la réalisation du sirop. C'est aussi une recette très facile à faire. Quand on voit le prix de ce genre de sirop au supermarché, on se rend compte qu'il vaut vraiment mieux le faire à la maison.

Je n'ai même pas eu le temps de prendre en photo les verres car leur contenu a été très apprécié. J'ai juste eu le temps d'en prendre une des ingrédients utilisés.

/images/food/2018/06/Dark.And.Stormy.thumbnail.jpg

Encore du brownie, mais avec une surprise

Hier matin, j'ai eu envie de faire de la cuisine avant de partir travailler. Il restait un peu de bacon du weekend, du coup, j'ai ressorti une recette que j'aime beaucoup. La recette du brownie au bacon.

Oui, vous avez bien lu, du bacon avec du chocolat. J'avoue avoir eu la même réaction la première fois qu'on m'en a parlé. Mais j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai essayé cette recette.

Elle est très rapide et très simple à faire. Elle ne demande pas d'équipement ni de technique hors de portée du commun des mortels. Le résultat est toujours à la hauteur de mes attentes.

/images/food/2018/05/Bacon.Brownie.thumbnail.jpg

Pour résumer, c'est une de mes recettes préférée.

Pour récomforter les courageux qui se sont levés lundi matin pendant que les autres étaient en vacances, j'en ai amené au bureau. Certain sont restés très sceptiques et n'ont pas osé y toucher. D'autres, au contraire, ont beaucoup apprécié et y sont retournés.

Finalement l'été se fait désirer

Il y a deux semaines, nous avons eu quelques jours de beau temps. Ce qui m'a donné l'opportunité de faire un BBQ un midi et de profiter du soleil en bonne companie. C'était un temps parfait pour manger de la glace et comme ça faisait longtemps que je n'en avais pas fait, je me suis mis en tête de refaire la recette du sorbet au chocolat que j'aime tant. C'est une recette que j'ai trouvé il y a quelques années dans le livre « La maison du chocolat » [1] de Robert Linxe.

J'aime beaucoup cette recette car elle met en valeur le goût du chocolat. De ce fait, il faut absolument utiliser un chocolat de très bonne qualité. D'habitude, j'utilise du chocolat Barry qui donne d'excellents résultats, mais cette fois, je n'avais "que" du Valrhona. C'est un joli cadeau de ma mère et j'espère qu'il en restera la prochaine fois qu'elle nous rendra visite.

Malgré les soucis rencontrés lors du refroidissement de la préparation, le résultat est vraiment très satisfaisant. Le refroidissement a pris beaucoup plus de temps que prévu. Je pensais que ça m'aurait pris environ 5 heures, mais finalement, ça m'en aura pris 16. J'ai eu le temps de faire les courses et d'aller à la piscine avec ma fille.

Mais finalement l'été est reparti car aujourd'hui, on est bien loin du temps que l'on a eu il y a quelques jours. La pluie et le froid sont de retour. Comme ma fille a reçu une amie à la maison, il nous fallait quelques choses de réconfortant. Quelque chose avec du beurre et du sucre. À la demande de ma fille, nous avons fait des cookies aux raisins. Comme je n'avais pas de recette en stock, j'ai fait une recherche sur le nain Ternet et j'ai sélectionné celle-ci.

Le résultat est sympa, même si je trouve que les cookies sans chocolat ne sont pas de vrais cookies. Mais le plus important dans l'histoire est qu'ils ont plus à l'instigatrice. De plus, c'était une bonne expérience père-fille. J'espère que c'est le genre de choses qui restera gravé dans sa mémoire.

/images/food/2018/04/Chocolate.Sorbet.And.Raisin.Cookies.thumbnail.jpg
[1] ISBN-13 : 978-2842778224

À la recherche du cookie

Comme je l'écrivais il y a quelques temps, je recheche les bonnes recettes de brownies. Je fais exactement la même chose avec les recettes de cookies. Après la recette testée la semaine passée, j'avais envie de refaire une de mes recettes favorites pour pouvoir comparer les résultats.

C'est une recette trouvée dans le livre « The New Best Recipe » [1]. Il a été édité par les auteurs du magazine « Cook's Illustrated ». Le concept de ce livre est de prendre une recette et de la tester de nombreuses fois en changeant certains paramètres pour trouver LA recette idéale.

La recette des cookies que j'ai utilisée n'échappe pas à la règle et tous les paramètres imaginables ont été testés. Même la manière de façonner les boules de pâtes a été étudiée pour donner la forme particulière de ces biscuits, rond avec une surface irrégulière.

Comme il restait un blanc d'œuf, j'ai cherché une recette pouvant l'utiliser. J'ai trouvé une recette de rochers coco dans le livre « La douce folie des biscuits » [2] de Marie Joly. C'est une recette toute simple mais qui donnent d'excellents résultats. Je me suis même amusé à façonner les biscuits en demi-sphère à l'aide d'une cuillère à mesurer.

Voici le résultat de mes fournées :

/images/food/2018/04/Chocolate.Chip.Cookie.Take.2.thumbnail.jpg

Je suis satisfait du résultat, que ce soit avec les cookies ou avec les rochers. Je trouve que la technique utilisée pour cette recette de cookies est beaucoup plus simple à mettre en place. Ces cookies utilisent du beurre fondu alors que ceux de la semaine passée utilisent du beurre mou. De ce fait, le mélange a été plus aisé cette semaine.

Au niveau de l'épaisseur, la recette de cette semaine a l'avantage grâce au beurre qui est déjà fondu. Au niveau du goût, ceux ayant goûté aux deux recettes préfèrent celle de la semaine passée. Au niveau de la texture, les deux recettes se valent car elles donnent des biscuits croustillant sur l'extérieur et moelleux à l'intérieur.

Je vais continuer mes recherches et mes expérimentations pour trouver ou mettre au point MA recette de cookies. Affaire à suivre !

[1] ISBN-13 : 978-0936184746
[2] ISBN-13 : 978-235288070X

Entre fleur et racine

Ça faisait quelques temps que je regardais avec envie cette recette entre fleur et racine. C'est une boisson qui est à base de racine de gingembre et de fleurs d'hibiscus. En grand amoureux du gingembre, je me devais d'essayer ça surtout que j'avais des fleurs d'hibiscus qui trainaient dans le placard depuis trop longtemps.

La manière de faire est extrêmement simple, il faut verser de l'eau bouillante sur le mélange de gingembre émincé et de fleurs d'hibiscus. Ensuite il faut attendre le refroidissement complet avant de filtrer et de sucrer au goût.

Le mélange de la douceur des fleurs et de la force du gingembre est très agréable. Ça sera parfait pour les journées chaudes de l'été.

/images/food/2018/04/Sorel.Punch.thumbnail.jpg

Et comme ce n'est pas encore tout à fait l'été, il fallait quelque chose d'un peu plus consistant pour accompagner cette boisson. J'ai donc testé cette recette de cookies que je devais essayer depuis des années.

Le résultat est intéressant même si je les trouves un peu sucrés. J'aime particulièrement la petite touche de café en poudre qui relève le goût du biscuit.

Je les voulais bien gros, bien moelleux et surtout cuits d'une manière homogène. J'ai calibré mes boules de pâte à 3.5oz et je les ai laissés cuire pendant 35 minutes. Et le résultat est conforme à ce que j'attendais. J'ai réussi à avoir 8 beaux cookies qui recouvrent complètement l'assiette de présentation.

/images/food/2018/04/Chocolate.Chip.Cookie.thumbnail.jpg

Le plus dur, maintenant, est de se raisonner pour ne pas tout manger et tout boire d'un coup.

C'est mon anniversaire

Hier, c'était mon anniversaire. J'ai donc préparé quelque chose pour le bureau afin de gâter mes collègues.

J'ai refait un cake aux Carambars, j'ai fait un cake à l'angélique un peu modifié et un cake au citron.

/images/food/2018/02/Cakes.thumbnail.jpg

Je ne répèterais pas ce que j'ai déjà dit sur le cake aux Carambars, mais je le pense toujours.

J'ai modifié la recette du cake à l'angélique plus par nécessité que par envie d'essayer autre chose. Je n'avais pas assez d'angélique confite alors j'ai ajouté de l'écorce de citron confite et des pistaches. Le résultat était très satisfaisant, les différentes saveurs se mariaient très bien entre elles.

J'ai trouvé le cake au citron particulièrement bon. Et je n'ai pas été le seul car il n'a pas survecu longtemps sur la table de la cuisine. C'est sur que j'en referai.

Coings au whisky

J'entends parler de cette recette depuis pas mal de temps. Mais je n'ai jamais pris le temps de la faire. C'est corrigé depuis samedi passé et j'avoue ne pas être déçu.

Après avoir réuni l'ensemble des ingrédients, je me suis lancé dans la préparation qui est assez simple. Il n'y a pas vraiment d'étapes compliquées. Il faut juste prendre son temps.

Voici la recette en question. Je n'ai malheureusement pas de source pour pouvoir retracer son origine. Ça viendra peut-être.

Ingrédients
  • 1 kilogramme de coings pas épluchés
  • 1 kilogramme de sucre
  • 1,2 litre d'eau
  • 1 citron (zeste et jus)
  • 1 poignée de raisins secs
  • 250 millilitre de whisky
Marche à suivre
  • Couper les coings en tranches de 2 millimètres d'épaisseur
  • Mélanger le sucre et l'eau
  • Faire cuire ce mélange pour faire un sirop pendant une vingtaine de minutes
  • Ajouter le zeste et le jus du citron
  • Ajouter le coing, porter à ébulition et laisser cuire 5 minutes
  • Ajouter les raisins secs et laisser cuire 5 minutes
  • Laisser refroidir puis ajouter le whisky

Cette recette rempli facilement un bocal de 2 litres, alors il faut prévoir grand pour ne pas avoir de surprise.

/images/food/2017/12/Quince.With.Wisky.1.thumbnail.jpg /images/food/2017/12/Quince.With.Wisky.2.thumbnail.jpg

J'ai testé et j'ai vraiment bien aimé ce mélange. Les saveurs sont bien équilibrées et le sirop n'est pas trop sucré. Par contre, comme le whisky n'est pas cuit, il faut faire attention car tout l'alcool est encore présent.

À refaire !

Pas de place à l'erreur

Je me suis pris à la dernière minute pour préparer le cadeau d'anniversaire de ma mère. Ce n'est pas que je n'ai pas pris le temps mais plutôt que j'ai eu une idée de dernière minute. Du coup, il fallait absolument que je réussisse car je n'avais pas le luxe de pouvoir recommencer. Ça met tout de suite un bon coup de pression.

Je me suis donc lancé dans la confection d'une confiture d'ananas. Comme j'ai ajouté un peu de rhum à la préparation, on se rapproche presque du punch.

J'ai commencé par découper l'ananas. Rien de bien intéressant, sauf si on veut maximiser la quantité de pulpe récupérée. Pour cela, il faut découper le fruit en suivant les spirales de la peau. Une fois à la verticale et une fois à l'horizontale.

/images/food/2017/11/Skinned.Pineapple.thumbnail.jpg

Ensuite, il faut faire un sirop de sucre au petit boulé dans lequel il faut ajouter les fruits et le rhum. Une fois que les fruits cuits, on peut les mettre en pot mais j'ai décidé de mixer le tout pour avoir une consistence plus uniforme.

Avec un gros ananas, j'ai réussi à faire 5 pots. J'en ai déjà un qui est entamé pour valider la qualité du produit avant de l'offrir. J'en ai un autre qui a déjà fait une heureuse. Il m'en reste donc 3 pour passer l'hiver.

/images/food/2017/11/Pineapple.Jam.thumbnail.jpg

La famille a testé et approuvé cette confiture. Je suis bon pour en refaire :)

Un projet de moins de 15 minutes ?

Aujourd'hui, j'ai essayé de faire quelque chose de nouveau. Je ne sais absolument pas ce que sera le résultat, mais je me suis dit qu'il fallait tenter.

C'est un mini projet qui se fait en une quinzaine de minute. J'ai préparé une bouteille de vinaigre aromatisé. Pour cela, rien de plus simple ! J'ai pris une bouteille, j'y ai versé du vinaigre maison et j'y ai ajouté une branche de romarin du jardin. J'ai scellé la bouteille avec un bouchon de liège et il ne reste plus qu'à attendre que le temps fasse son office.

/images/food/2017/10/Rosemary.Vinegar.thumbnail.jpg

Techniquement, il faut plus de 15 minutes entre le temps que j'ai attendu pour obtenir du vinaigre et le temps qu'il faut attendre pour avoir du vinaigre aromatisé. Mais le temps d'attente ne compte pas vraiment dans le temps de préparation, surtout quand on part sur plusieurs mois.

Maintenant, il ne reste plus qu'à faire une jolie étiquette pour se souvenir de ce contient la bouteille. Il va falloir que je fasse chauffer \(\LaTeX\) et peut-être apprendre encore un truc ou deux au passage.

Ça commence bien la journée

Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait de pain. J'avoue que ça me manquait mais je n'ai pas de temps à y consacrer la semaine à cause des horaires. Il me reste le weekend pour pratiquer mais j'ai été un peu occupé par d'autres projets.

Hier, je me suis lancé ou plutôt relancé dans la confection d'un pain à la patate douce. Ce pain ressemble plus à une brioche, ce qui est parfait pour commencer une journée bien remplie.

/images/food/2017/10/Sweet.Potato.Bread.thumbnail.jpg

Accompagné de confitures maison, il a fait le bonheur des petits et des grands. Même de ceux qui prétendent ne pas aimer la patate douce.

C'est une recette que j'ai trouvé ici. Je l'avais déjà testée il y a quelques années et je trouve qu'elle est toujours très bonne.

Je met une traduction libre ci-dessous pour référence.

Ingrédients
  • 425 grammes de farine
  • 6 grammes de sel
  • 7.5 grammes de levure déshydratée ou 15 grammes de levure fraîche
  • 50 grammes de sucre
  • 60 grammes de crème
  • 75 grammes de lait
  • 190 grammes de purée de patate douce
  • 60 grammes de beurre
Marche à suivre
  • Mettre tous les ingrédients dans un grand bol.
  • Pétrir le mélange jusqu'à l'obtention d'une pâte élastique.
  • Laisser reposer la pâte 1½ heure.
  • Dégazer la pâte et la placer dans un moule à cake.
  • Laisser reposer la pâte 1 heure.
  • Faire cuire au moins 30 minutes à 180°C.

Par rapport à la recette originale, j'ai supprimé l'œuf. J'avoue ne pas avoir compris s'il fallait le mettre dans la pâte ou sur la pâte.

En tout cas, le résultat est vraiment bien. Le pain est subtilement parfumé à la patate douce. Il est également très légèrement sucré. Et surtout beaucoup moins riche qu'une brioche classique. À refaire sans aucune hésitation.