Aller au contenu principal

Food

Parce que j'avais des pots vides

/images/food/2019/05/Dried.Fruits.Jam.thumbnail.jpg

En lisant le livre ¬ę Graines & Cie ¬Ľ de Catherine Madani [1], je suis tomb√© sur une recette de confiture aux fruits secs. Je me suis imm√©diatement dit que je me devais de l'essayer. Comme je suis all√© faire un tour au magasin bio pour acheter de quoi faire du ginger ale, j'en ai profit√© pour prendre aussi ce qu'il fallait pour la confiture.

Cette recette est vraiment facile à faire. Il faut couper les fruits secs (figues, dattes, raisins, abricots, pruneaux), ajouter le zeste et le jus des agrumes (citron, orange), ajouter le sucre et laisser reposer. Ensuite il y a la cuisson et la mise en pots. La seul liberté que j'ai prise a été de mixer les fruits pour avoir une consistance uniforme.

Tout le monde a appr√©ci√© la confiture et je l'ajoute √† ma liste de chose √† refaire. Ma maman a m√™me demand√© un pot pour accompagner son foie gras m√™me si elle ne l'a pas go√Ľt√©e.

[1] ISBN-13 : 978-2732477039

Du pain et de la fermentation

/images/food/2019/05/Kvass.thumbnail.jpg

Il y a quelques ann√©es, un coll√®gue russe m'a fait d√©couvrir le kvass. C'est une boisson ferment√©e √† base de pain. Au premier abord, √ßa a l'air bizarre. √Ä la premi√®re d√©gustation, √ßa le reste mais il y a un petit go√Ľt de ¬ę revenez-y ¬Ľ qui s'installe. Apr√®s la seconde d√©gustation, on devient un inconditionnel. En tout cas, c'est ce qui s'est pass√© pour moi.

√Ä chaque fois que je passe pr√®s d'une √©picerie russe, je vais en acheter pour satisfaire ce go√Ľt √©trange. Autant dire que par ici, je n'en trouve pas souvent et qu'il me faille attendre les vacances bien m√©rit√©es de l'autre cot√© de l'Atlantique.

Je me suis dit que ça ne pouvait plus durer et que je devais remédier à ce problème en brassant moi-même cette boisson inhabituelle. Je me suis donc mis en quête d'une recette que je puisse mettre en place à la maison. La diaspora russe m'a permis de trouver de nombreuses recettes en anglais car ne parlant pas un mot de russe et ne lisant absolument pas le cyrillique, ça aurait été plus compliqué. Après avoir lu attentivement ces recettes [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7], j'ai décider de faire un peu à ma manière en piochant ce qui m'intéressait et d'expérimenter.

Pour une fois, j'ai pensé à prendre des notes pour ne pas oublier ce que j'ai fait :)

Ingrédients

  • 125 grammes de pain sec (j'ai utilis√© du pain au sarrasin).
  • 2 litres d'eau.
  • ‚Öď tasse de sucre brun.
  • ¬Ĺ citron bio.
  • quelques raisins secs bio.
  • 5 centim√®tres de racine de gingembre.
  • 1 cuill√®re √† caf√© de levure d√©shydrat√©e.

Instructions

  1. Faire griller le pain jusqu'à ce qu'il soit bien dur et bien bruni.
  2. Faire bouillir l'eau.
  3. Hors du feu, mettre le pain dans l'eau bouillante.
  4. Couvrir et laisser reposer pendant 8 heures.
  5. Filtrer puis ajouter le sucre, le citron coupé en fines tranches, les raisins secs, le gingembre et la levure.
  6. Couvrir et laisser reposer pendant 12 heures.
  7. Filtrer puis mettre en bouteille.
  8. Conserver les bouteilles au réfrigérateur pour stopper la fermentation.
  9. Déguster bien froid.

Cette recette est vraiment facile à réaliser pour un résultat très satisfaisant. J'en ai amené au bureau pour partager et il y a eu quelques volontaires pour se prêter au jeu. Le seul reproche que je fais à cette recette est que les ingrédients introduits lors de la fermentation sont jetés. Apparement, il existe une méthode pour les réutiliser mais je n'ai pas encore exploré cette voie.

[1] Ancient Fermentation: Homemade Kvass | Chelsea Green Publishing
[2] Angelina's Easy Bread Kvas Recipe
[3] Comment préparer le Kvass - Recettes Russes
[4] How to Make Russian Bread Kvass
[5] Kvass : la véritable boisson nationale russe - Russia Beyond FR
[6] Le kvas, une boisson estivale à faire à la maison ! - Miss Pat'
[7] The Tsar's Kvass | Beer Recipe | American Homebrewers Association

Première expérience de séchage

Le titre est un peu trompeur car ce n'est pas vraiment ma premi√®re exp√©rience de s√©chage mais plut√īt ma premi√®re exp√©rience de s√©chage de viande. Il y a quelques ann√©es, j'avais tent√© l'exp√©rience avec des pommes, ce qui n'a rien √† voir.

Il y a quelques semaines, je me suis lanc√© dans la r√©alisation de bŇďuf jerky. C'est du bŇďuf sal√©, assaisonn√© et s√©ch√©. Lors de mes errances sur internet, je suis tomb√© sur une recette int√©ressante et surtout une m√©thode de s√©chage adapt√©e √† mes moyens. Pour remettre dans le contexte, je n'ai pas de four ni de d√©shydrateur.

Je mets ici une traduction libre de la recette utilisée :

Ingrédients

  • 1kg de gite de bŇďuf
  • ¬Ĺ tasse de sauce soya
  • 2 cuill√®res √† soupe de cassonade
  • 1 cuill√®re √† caf√© de sel aromatis√© aux oignons
  • 1 cuill√®re √† caf√© de poivre noir moulu
  • une pinc√©e de flocons de piment s√©ch√©
  • une cuill√®re √† caf√© de sauce Worcestershire
  • poivre blanc (facultatif)
  • graines de coriandre (facultatif)

Instructions

  1. Couper le bŇďuf en tranches de 2cm, √† travers la fibre.
  2. Couper les tranches en bandes de 1,25cm.
  3. Mettre la viande dans un récipient non réactif (verre, terre ou platique).
  4. Verser la sauce soja sur la viande et ajouter le sucre, le sel, le poivre, les flocons de piment et la sauce Worcestershire.
  5. Mélanger jusqu'à ce que la viande soit complètement recouverte du mélange.
  6. Couvrir puis placer le récipient au réfrigérateur pour 8 à 12 heures afin d'extraire l'eau de la viande.
  7. Pendant cette période, remuer une ou deux fois la viande afin qu'elle s'imprègne complètement des saveurs du mélange..
  8. Sortir du r√©frig√©rateur puis placer les bandes de bŇďuf sur une grille, en laissant suffisament d'espace entre chaque morceau pour que l'air puisse circuler librement.
  9. Si besoin, saupoudrer la viande d'épices.
  10. Mettre la grille dans un endroit libre d'animaux et ventilé, ça fonctionne très bien avec un ventilateur.
  11. En fonction de l'humidité, le jerky peut être prêt après 24 heures, mais il peut sécher plus longtemps sans problèmes0.
  12. Stocker le jerky dans un endroit sec, il peut être mis au réfrigérateur mais ce n'est pas nécessaire.

J'ai apporté quelques modifications à la recette originale. Je n'ai pas mis de sauce Worcestershire car je n'en avais pas. J'ai remplacé le sel aromatisé aux oignons par du sel aromatisé au céleri.

J'ai gouté la viande après 24 heures de séchage mais ce n'était pas encore assez déshydraté, alors je l'ai remise pour 12 heures de plus. Après 36 heures, les gouteurs ont été unanimes pour dire que c'était le bon moment pour stoper le processus.

Je suis vraiment content d'avoir essay√© cette recette et j'ai vraiment h√Ęte de pouvoir conserver plus de viande que ce soit par s√©chage, par fumage ou les deux. Par contre, mes photos laissent √† d√©sirer, mais tant que je n'ai ni pied ni bo√ģte √† lumi√®re, je ne pourrais pas esp√©rer faire beaucoup mieux.

/images/food/2019/04/Beef.Jerky.1.thumbnail.jpg /images/food/2019/04/Beef.Jerky.2.thumbnail.jpg

On ne peut pas tout réussir

Il y a longtemps, j'avais gouté une confiture à la banane. Je n'avais pas aimé et je n'avais jamais retenté l'expérience. Je me suis dit que c'était peut-être la confiture goutée qui n'était pas satisfaisante. Ce weekend, je me suis donc lancé dans la réalisation de ma propre confiture.

J'ai fait une grossière erreur en tentant d'utiliser des bananes congelées. En décongelant, elles ont liberé tellement d'eau que je me suis dit qu'il valait mieux les utiliser pour faire autre chose. J'ai essayé de rattraper le coup en faisant une compote. Mais ça n'a rien donné de probant, ce qui fait que malheureusement tout est parti à la poubelle.

J'ai donc fait ma confiture avec des bananes fra√ģches. La recette suivie est tr√®s simple et je l'ai r√©ussie sans probl√®mes. Mais apr√®s avoir gout√© au r√©sultat, c'est sans appel : je n'aime pas la confiture √† la banane. Je trouve que la texture est bizarre et que le go√Ľt de banane est perdu.

Heureusement, je n'avais fait que deux pots. Je me suis empressé de les offrir à des collègues. J'espère qu'ils en seront plus satisfait que moi.

J'aime les bananes mais je les utiliserai autrement. En crème glacée ou en cake, ce sont deux valeurs sures.

Qui a dit qu'on ne pouvait pas prendre un gin tonic pour le petit-déjeuner

/images/food/2019/02/Lemon.Ginger.Marmalade.thumbnail.jpg

En cuisine, j'aime beaucoup le citron ainsi que le gingembre. J'ai déjà essayé beaucoup de recettes avec du citron. J'ai déjà essayé beaucoup de recettes avec du gingembre. Mais je n'avais jamais essayé de recette combinant les deux. Il y a quelques temps, j'ai trouvé une recette mettant en valeur ces deux ingrédients. Mais je ne l'avais pas encore testée. Depuis aujourd'hui, c'est chose faite.

Je mets ici une traduction libre de la recette :

Ingrédients

  • 1 kilogramme de citrons
  • 2 litres d'eau
  • 1¬ĺ kilogramme de sucre
  • 2 cuill√®res √† soupe de gingembre frais rap√©
  • ‚Öď tasse de gin

Marche à suivre

  1. Laver les citrons et éliminer les tiges et les imperfections.
  2. Couper les citrons en deux et retirer les pépins. Hacher grossièrement.
  3. Placer les citrons et l'eau dans un robot culinaire et hacher uniformément.
  4. Verser l'eau et les fruits dans une grande casserole. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 1 heure. Enlever les pépins qui remontent à la surface.
  5. Retirer du feu et incorporer le sucre jusqu'à dissolution complète. Ajoutez le gin et le gingembre.
  6. Faire bouillir en remuant de temps en temps pendant une dizaine de minutes ou jusqu'à ce que la marmelade atteigne le point de prise.
  7. Retirer la marmelade du feu et mettre en pot.

Je suis très satisfait du résultat mais malheureusement, malgré le titre aguicheur, je ne pense pas que cela remplace un gin tonic. C'est peut-être mieux comme ça :)

Profitons du mauvais temps

Ce weekend, il ne faisait pas particuli√®rement beau, ce qui n'incite pas √† aller dehors. Je suis quand m√™me sorti pour faire quelques achats de No√ęl [1], j'en ai profit√© pour prendre des agrumes bios (citrons, oranges et pamplemousses).

√áa fait plusieurs ann√©es que j'ai le livre ¬ę Cadeaux √† croquer ¬Ľ √©dit√© par Gr√ľnd [2]. Je me demande m√™me si ce n'est pas le premier livre de cuisine que je me sois jamais achet√©. Je ne sais pas pointer le moment exact de son achat, mais comme il a √©t√© imprim√© en 1999, √ßa fait presque 20 ans qu'il est en ma possession. Plusieurs fois, je l'ai mis dans ma caisse de dons car je ne l'utilisais pas et comme on peut s'en douter, je l'ai repris √† chaque fois en me promettant de l'utiliser. Depuis quelques jours, c'est enfin vrai.

J'ai donc suivi la recette de la marmelade aux trois fruits. Ça faisait plusieurs années que je voulais la réaliser mais je ne trouvais pas de pamplemousses bios. Cette année fut la bonne et je me suis lancé.

Le processus de r√©alisation est tr√®s long, j'y ai pass√© 6 heures entre le moment o√Ļ j'ai mis les fruits √† cuire et le moment o√Ļ j'ai referm√© le dernier pot. Mais le r√©sultat en vaut la peine pour peu qu'on aime l'amertume tr√®s prononc√© de cette marmelade. Je suis vraiment satisfait du r√©sultat, la texture et le go√Ľt sont au rendez-vous. La couleur est vraiment tr√®s belle, ce qui n'est pas le cas de la photo qui va suivre.

/images/food/2018/11/Orange.Lemon.Grapefruit.Jam.thumbnail.jpg

Il faut vraiment que j'améliore ce point là.

[1] Je suis en train de construire quelque chose pour ma fille, j'en parlerais probablement apr√®s No√ęl.
[2] ISBN-13 : 978-2700055696

Du vert au programme

/images/food/2018/09/Green.Tomato.Jam.thumbnail.jpg

Comme je l'ai mentionné dans un message précédent, une de mes collègues m'a apporté des tomates vertes de son jardin. Ça faisait déjà quelques jours qu'elles trainaient à la maison, il devenait urgent de les utiliser.

Comme l'année passée, j'ai fait une confiture avec. L'idée générale est certes la même, mais j'ai essayé d'améliorer ma méthode.

La première étape de cette confiture est de peler les fruits. Comme ils sont encore verts, la peau s'enlève avec beaucoup de difficulté. Il faut donc les blanchir assez longuement pour faciliter la manipulation. Il ne faut pas hésiter à repasser les fruits dans l'eau bouillante si la peau est encore trop bien accrochée. J'ai fait plusieurs aller-retour pour les fruits les plus récalcitrants. Il faut prévoir du temps pour cette étape, j'ai mis presque 2 heures pour traiter 2 kilos de fruits.

La dernière étape est de mettre en pots. Cette année, j'ai passé la confiture au mixer pour réduire en purée les fruits. Je n'avais pas fait cette opération l'année passée et je trouvais que les tranches de citron étaient un peu dures à manger. Normalement, ça devrait régler ce léger soucis.

Il ne reste plus qu'à déguster ces quelques pots.

Première confiture de l'année

/images/food/2018/09/Elderberry.Jelly.thumbnail.jpg

Le stock de confiture étant à son plus bas depuis longtemps, j'ai décidé d'en refaire la semaine passée.

J'ai commencé par aller faire une cueillette de sureau. Cette année, ça a été un peu compliqué à cause des chaleurs intenses de l'été. Beaucoup de ceux que j'ai trouvés étaient inutilisables car trop secs ou brulés. Après quelques heures de recherche, j'en ai quand même trouvé suffisament pour faire quelques pots de gelée.

J'ai d√©cid√© de faire de la gel√©e plut√īt que de la confiture car dans la production de l'ann√©e pass√©e, il restait les graines. Elles sont assez grosses et surtout peu agr√©ables au go√Ľt. Pour appr√©cier la confiture, il fallait la filtrer au pr√©alable.

J'ai donc commencé par extraire le jus des fruits (sureau et pomme). J'ai ensuite mélangé le jus avec du sucre et un peu de citron avant de passer à la cuisson.

Grace aux conseils de madame, je trouve que j'ai bien r√©ussi la texture de cette gel√©e. Nous avons go√Ľt√© ce qui restait coll√© dans la casserole et nous en sommes tous les deux satisfaits.

Ce qu'il faut donc retenir, c'est que le go√Ľt du sureau en confiture est fantastique, si et seulement si on enl√®ve les graines pr√©sentes dans les fruits.

Comment épicer votre vie

J'aime beaucoup les épices et le gingembre en particulier. J'ai déjà expérimenté beaucoup de choses à base de gingembre et je me suis dit que j'allais partager ça avec la visite de vendredi soir.

J'ai proposé comme cocktail de bienvenue un Dark & Stormy, un de mes cocktails préféré. Le rhum ambré est mis en valeur par les saveurs prononcées de gingembre. Avec une tranche de gingembre frais, du sirop de gingembre et du ginger ale, on a un équilibre entre les saveurs sucrées et épicées. La petite touche de citron apporte une acidité qui se marie bien avec le pétillant du soda.

J'aurais pu acheter du sirop et du ginger ale au supermarché, mais ça aurait été moins amusant. C'est pourquoi, j'ai commencé la préparation de mes cocktails en début de semaine.

J'ai commencé en début de semaine par la réalisation du ginger ale. J'ai utilisé une recette éprouvée depuis de nombreuses années. C'est une recette très rapide et très facile à faire. Je la conseille vivement aux amoureux du gingembre. Ça n'a rien à voir avec ce qu'on peut trouver au supermarché. Dans celui-ci, on goute vraiment le gingembre. Par contre, il faut faire attention lors de l'ouverture de la bouteille si on ne veut pas prendre une douche un peu spéciale.

J'ai fini la semaine par la réalisation du sirop. C'est aussi une recette très facile à faire. Quand on voit le prix de ce genre de sirop au supermarché, on se rend compte qu'il vaut vraiment mieux le faire à la maison.

Je n'ai même pas eu le temps de prendre en photo les verres car leur contenu a été très apprécié. J'ai juste eu le temps d'en prendre une des ingrédients utilisés.

/images/food/2018/06/Dark.And.Stormy.thumbnail.jpg

Encore du brownie, mais avec une surprise

/images/food/2018/05/Bacon.Brownie.thumbnail.jpg

Hier matin, j'ai eu envie de faire de la cuisine avant de partir travailler. Il restait un peu de bacon du weekend, du coup, j'ai ressorti une recette que j'aime beaucoup. La recette du brownie au bacon.

Oui, vous avez bien lu, du bacon avec du chocolat. J'avoue avoir eu la même réaction la première fois qu'on m'en a parlé. Mais j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai essayé cette recette.

Elle est très rapide et très simple à faire. Elle ne demande pas d'équipement ni de technique hors de portée du commun des mortels. Le résultat est toujours à la hauteur de mes attentes.

Pour résumer, c'est une de mes recettes préférée.

Pour récomforter les courageux qui se sont levés lundi matin pendant que les autres étaient en vacances, j'en ai amené au bureau. Certain sont restés très sceptiques et n'ont pas osé y toucher. D'autres, au contraire, ont beaucoup apprécié et y sont retournés.