Que faire avec des pommes sauvages?

Récemment, ma mère m'a apporté des pommes sauvages, cueillies par ses soins. Ayant essayé sans succès de faire du vin avec de tels ingrédients, j'ai décidé de faire autre chose.

Je me suis tourné vers quelque chose que je maitrise un peu mieux, la confiture. Je n'avais jamais fait de gelée avec succès, ce qui m'a encouragé à ré-essayer.

J'ai commencé par extraire le jus des pommes avec un extracteur. C'est un outil bien pratique pour extraire le jus de fruits, de légumes ou même d'herbe. Je l'ai à la maison depuis quelques temps et ça me démangeais de l'utiliser.

Ensuite, j'ai ajouté 70% du poids du jus en sucre et un jus de citron. Puis vient la phase délicate de la cuisson. Trop peu et le sirop ne gélifie pas. Trop et le sirop se transforme en caramel.

Après extraction du jus, il reste la pulpe vidée de son jus mais pas de ses saveurs. Ça serait dommage de ne pas l'utiliser. J'ai donc décidé de la transformer en pâte.

J'ai commencé par réduire la pulpe en purée grâce à l'épépineuse que j'ai récupérée il y a quelques années. J'ai mis tout le monde à contribution pour cette étape car je n'ai pas encore d'endroit où l'accrocher sécuritairement.

Ensuite, j'ai ajouté le poids de la pulpe en sucre et un jus de citron. Là encore, c'est la phase de cuisson qui est la plus critique et ce pour les mêmes raisons que pour la gelée. Et encore une fois, je m'en suis bien sorti.

Voici le résultat de ces deux expériences :

../images/diy/2016/10/Apple.Jelly.And.Apple.Paste.thumbnail.jpg

Je suis très satisfait du résultat. Le goût de la pomme est discret et la texture est superbe.