Articles sur diy (anciens articles, page 1)

Savon à barbe

Depuis que j'ai commencé à faire mon propre savon, je pense à faire mon savon à barbe.

Après avoir lu plusieurs recettes sur internet, je me suis lancé. Voici la recette que j'ai faite :

  • 250 grammes d'huile d'olive
  • 100 grammes d'huile de ricin
  • 100 grammes d'huile de coco
  • 50 grammes d'huile d'amande douce
  • 165 grammes d'eau
  • 70,1 grammes de soude (NaOH)
  • 8 grammes de bentonite
  • 5 grammes d'huile essentielle de carotte
/images/diy/2017/04/Shaving.Soap.thumbnail.jpg

Le plus long dans tout ça a été de récupérer les ingrédients et le matériel.

Je suis content de m'être jeté à l'eau pour faire cette recette, mais j'ai des points à améliorer pour la réalisation de mes savons. Je pense que je mélange trop longtemps mes huiles avec la soude avant de verser dans les moules. De ce fait, le savon est déjà trop solide pour être versé correctement dans les moules. Par contre, j'arrive à estimer correctement mes temps de chauffe et de refroidissement avant de mélanger les différentes préparations.

Il ne me reste plus qu'à attendre la fin de la saponification pour voir ce que ça donne !

Il est temps de se laver

Je commence à venir à court de savons utilisables. Il fallait donc refaire une séance de saponification.

J'avais envie d'utiliser des produits que j'avais à la maison. Je voulais faire un savon cacao-bigarade en pensant avoir le nécessaire mais je n'avais plus d'huile essentielle de bigarade. Je me suis donc rabattu sur de l'huile essentielle d'arbre à thé.

J'ai concocté ma "petite" recette pour ne pas manquer de savon trop rapidement. À moins que j'en offre et qu'il ne me reste rien.

  • 504 grammes d'huile de coco
  • 498 grammes de gras de boeuf
  • 998 grammes d'huile d'olive
  • 660 grammes d'eau
  • 287,8 grammes de soude (NaOH)
  • 30 grammes de cacao non sucr√©
  • 15 grammes d'huile esssentielle d'arbre √† th√©
/images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.Before.thumbnail.jpg

La texture était vraiment amusante, on aurait dit une crème dessert. Cependant, il faut faire attention à ne pas lécher la cuillère, sinon la sanction sera immédiate !

/images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.Resting.thumbnail.jpg

Après une journée de repos, j'ai tout démoulé (avec difficulté) et j'ai tout débité en rondelles. Les morceaux ne sont pas d'égales grosseurs car je ne me suis encore rien bricolé pour ça. Ça viendra j'espère !

/images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.After.Batch.thumbnail.jpg /images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.After.Close.Up.thumbnail.jpg

Je suis content du r√©sultat visuel. J'ai l'impression de mieux jauger la texture de la pr√©paration avant la "trace". √áa doit √™tre le m√©tier qui rentre. Pour le test, il faut attendre un mois pour attendre que la r√©action chimique soit compl√®te et ne pas risquer une br√Ľlure.

Vin de noix, la suite...

Il y a quelques temps, j'avais fait du vin de noix.

Ça fait longtemps qu'il est terminé mais je ne l'avais pas encore mis en bouteille. En effet, la récupération des bouteilles a été un peu chaotique. Mon premier fournisseur me les a envoyées deux fois mais elles ne sont jamais arrivées car elles ont été cassées par le transporteur. Je me les ai fait rembourser pour en acheter d'autres chez un deuxième fournisseur. Je les ai reçues rapidement même si il y a eu un peu de casse, j'ai conservé le colis. Le détail amusant est que ces bouteilles provenaient du premier fournisseur.

Pour aggrémenter mes bouteilles, j'ai fait des étiquettes. J'ai récupéré une photo libre de droit sur commons.wikimedia.org et je l'ai un peu transformée pour obtenir quelque chose de plus rustique. Je l'ai ensuite intégrée dans un document \(\LaTeX\). Ce n'est pas l'outil le plus adapté, ni la méthode la plus facile mais ça me permet de ne pas trop perdre la main.

/images/food/2017/01/Walnut.Wine.Label.thumbnail.jpg

J'ai ensuite collé ces étiquettes avec du Méthyl-Cellulose (ou MC). C'est une colle que j'utilise normalement pour faire mes papiers d'origami. Elle fonctionne très bien avec les étiquettes car une fois mouillée, elle ne laisse pas de résidus sur la bouteille.

Voici donc une partie de ma production. L'autre partie ayant été déjà consommée.

/images/food/2017/01/Walnut.Wine.thumbnail.jpg

Le résultat est à la hauteur de mes espérances, que ce soit le contenu ou le contenant. J'en referai dès que l'occasion se présentera, mais je pense en plus grosse quantité.

Cadeau facile à faire soi-même

Ceux qui me connaissent savent que je pr√©f√®re offrir des cadeaux faits maison plut√īt que quelque chose que j'aurais achet√©. Pour remercier mon fournisseur de pots de confiture, je lui ai pr√©par√© un pot de tartinate de caramel au beurre sal√©.

La liste des ingrédients est assez courte :

  • 100 grammes de sucre cristallis√©
  • 10 centilitres de cr√®me fraiche
  • 35 grammes de beurre

Il suffit "juste" de cuire le sucre pour en faire un caramel puis ajouter le beurre et la crème. J'ai écrit le mot "juste" entre guillemets car il faut apprendre à être patient avec le sucre. Il ne faut pas le brusquer sinon il n'entrera jamais en phase caramel. La seule chose à faire, c'est de justement ne rien faire :)

Comme je voulais un petit supplément pour ma consommation personnelle, j'ai multiplié la recette par 2.5. C'était aussi pour utiliser la totalité de mon pot de crème d'un coup.

Je peux vous dire que c'est très bon. Tellement bon que j'ai presque fini le pot supplémentaire. J'ai quand même réussi à prendre une photo avant qu'il n'en reste rien.

/images/food/2017/01/Caramel.Spread.thumbnail.jpg

Le temps passe trop vite

Il y a bien longtemps que je n'ai rien posté ici. Cela ne veut pas dire que je n'ai rien fait. Bien au contraire ! Je n'ai juste pas pris le temps de documenter ce que j'avais fait. Il faudra que j'arrive à être plus régulier dans mes écrits.

Je vais commencer par l'origami.

Il y a quelques temps (mai 2010), j'avais créé une unité de pixel. Je l'avais utilisée pour la réalisation d'un échiquier. Depuis, j'avais une idée qui me trottait dans la tête, l'utiliser dans un autre contexte.

Le problème est que ce projet nécessite la réalisation de 288 morceaux puis de les assembler. Comme je ne suis pas un grand amoureux de l'origami modulaire, il a fallu un catalyseur pour démarrer. La dernière convention de Lyon m'y a franchement aidé.

Le pliage et l'assemblage m'ont occupés pendant une trentaine d'heures étalées sur quelques semaines. La partie la plus pénible reste quand même le découpage de tous les morceaux. Je n'aime pas découper le papier ! C'est pour cela que je le plie :)

Trèves de bavardages, voici ce fameux projet. De face et de dos.

/images/origami/2017/01/Mario.Pixel.Art.Back.thumbnail.jpg /images/origami/2017/01/Mario.Pixel.Art.Front.thumbnail.jpg

Je suis très satisfait du résultat, malgré les couleurs qui ne sont pas fidèles à l'original.

J'ai également fait du savon en utilisant ma propre recette :

  • 251 grammes d'huile de coco
  • 241 grammes de gras de boeuf
  • 510 grammes d'huile d'olive
  • 330,66 grammes d'eau
  • 141,12 grammes de soude (NaOH)
  • 10 grammes d'huiles essentielles de g√©ranium rosat
  • 15 grammes d'argile verte

Je ne détaille pas le processus de saponification car il y a une myriade de site le faisant mieux que je ne le ferais. Par contre, je vais détailler la partie du moulage.

Au début, je pensais faire des moules en bois. Ça demande des compétences que je n'ai pas (encore) et d'acheter du bois. Ensuite, je me suis dit que je pourrais probablement faire la même chose en carton. C'est plus facile à travailler, c'est moins cher (entendre par là que c'est gratuit) et j'ai déjà tous les outils pour le travailler. Finalement, j'ai opté pour la ré-utilisation d'emballages de chips (style Pringles). Je les récupère au bureau auprès de mes collègues.

√áa marche vraiment bien ! Le seul probl√®me que j'ai rencontr√© vient de la taille de l'ouverture des tubes cartonn√©es. Il va falloir que je trouve un moyen pour canaliser la p√Ęte √† savon pour ne pas en verser √† c√īt√©.

Et mes savons dans tout ça. Les voila !

/images/diy/2017/01/Geranium.Soap.thumbnail.jpg

J'aime vraiment le résultat que j'ai obtenu. Le savon laisse la peau vraiment douce et fait une très belle mousse. Cependant, il s'use assez vite.

Et bien sur, j'ai fait de la cuisine.

J'ai eu accès à des écorces d'agrumes (citron & orange) non-traitées. Je les ai confites puis j'en ai fait des orangettes et des citronettes.

/images/food/2017/01/Orangettes.thumbnail.jpg

C'était un succès, les écorces étaient fondantes à souhait. Dommage que ça n'ai pas duré la semaine, je n'ai pas réussi à résister et j'ai tout mangé.

J'ai aussi fait un magret de canard séché au poivre et à la moutarde jaune ainsi qu'un kouglof, mais je n'en ai pas fait de photos.