Articles sur origami

Batman, sa voiture et plus

Ça faisait plusieurs années que je n'avais pas plié autant et en continu. Je viens de me refaire deux semaines chargées en origami. Et cela sans olympiade ni rencontre à Bruxelles.

Le catalyseur de cette série de pliage a été un modèle presque aussi vieux que moi. Il s'agit du Millenium Falcon de Shu Sugamata. C'est un modèle simple qui mérite mieux que du papier métallisé. C'est ce que j'ai utilisé pour le plier et c'est la raison pour laquelle il n'y aura pas de photos.

Ce premier pli m'a donné le goût de continuer et de me replonger dans les challenges de pliage organisés sur le forum francophone d'origami. J'ai donc plié les deux modèles proposés ce mois ci, à savoir, le Neko Bookmark de Jo Nakashima et la Bodleian box de Mélisande*.

/images/origami/2018/01/January.Folding.Challenge.thumbnail.jpg

Rien de bien compliqué, mais réussir à sortir quelque chose est toujours gratifiant.

Ensuite j'ai attaqué sur des modèles un peu plus compliqués pour me faire vraiment plaisir. J'ai enchainé sur le Brontosaurus de Shunsuke Inoue qui est un modèle assez simple avec un résultat vraiment bluffant. Il mérite beaucoup mieux que du papier d'origami car celui-ci ne peut pas être modelé et le modèle final s'en ressent.

/images/origami/2018/01/Brontosaurus.thumbnail.jpg

J'ai ensuite plié le Mario Mushroom de Mike Luo et Batarang de Jeremy Shafer. Des modèles simples mais le papier que j'ai utilisé ne méritait pas de photo. Ils ont quand même trouvé preneur :)

Pour finir, j'ai plié deux modèles dont j'aime particulièrement le rendu, la Vintage Car de Akira Kawamura et Batman de Ángel Morollón Guallar. J'ai plié la voiture deux fois car la première version était pliée dans du papier métallisé. Celui-ci ne rendait absolument pas justice au modèle. Je l'ai donc replié dans un papier Tant encollé avec du papier de soie pour faire le changement de couleur. Batman est plié dans un reste de papier que j'avais préparé pour les olympiades. Je trouve que le rendu est parfait.

/images/origami/2018/01/Batman.And.The.Wrong.Car.thumbnail.jpg

Ma résolution de plier plus cette année a l'air de tenir bon pour l'instant. Le mieux est que je n'ai pas besoin de me forcer, j'ai vraiment envie de plier. J'avais délaissé l'origami depuis vraiment trop longtemps et je me rends compte que je tire une grosse satisfaction à réaliser tous ces modèles.

À suivre !

Un peu de travail de papier pour cette nouvelle année

Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant plié que durant ces deux dernières semaines. Il faut dire que j'ai eu une semaine de congés et une séance en groupe à Bruxelles. Forcément, ça aide un peu.

J'ai enfin plié un modèle qui me tenait à cœur. C'est un modèle un peu ancien car il date déjà de la décennie précédente. L'artiste produit des modèles assez éclectiques que j'affectionne particulièrement. C'est la sauterelle de Brian Chan. Je l'ai pliée dans un papier de soie simple que j'ai traité au méthyl-cellulose.

J'ai également plié un marque-page pour madame. Elle saura à tout moment où recommencer sa lecture. J'ai utilisé un reste de papier peau d'éléphant sur lequel j'ai plié des hydrangées.

J'ai, à ma grande surprise, plié du modulaire. C'est une boîte facile et agréable à plier.

/images/origami/2018/01/Xmas.Folding.thumbnail.jpg

Ensuite, j'ai plié lors de la rencontre de Bruxelles. J'ai enseigné un modèle découvert récemment, un joli orignal tout simple. J'ai également plié un cheval avec une séquence de pliage surprenante, une fractale en 3D et une corrugation également en 3D. J'ai travaillé fort sur la fractale pour réussir à sortir la deuxième itération, mais après de nombreux échecs, j'ai quand même réussi à sortir quelque chose de correct.

/images/origami/2018/01/Brussels.Folding.thumbnail.jpg

J'espère continuer sur ma lancée pour cette année et réussir à compléter plusieurs projets, dont certains sont en latence depuis beaucoup trop longtemps.

On travaille aussi pour Noël

Noël. Ce n'est pas ma période de l'année préférée. Mais j'en profite quand même pour faire les choses que j'aime. Cette année, les préparatifs ont commencés au mois de juillet et se sont terminés tranquillement hier.

Ce que j'ai commencé en juillet n'est pas directement lié à Noël, mais à ma production de boisson alcoolisées. Comme j'en offre aujourd'hui, je considère que ça fait partie des préparatifs. Cette année, j'ai fait du vin de noix, du vin de sureau, du vin de coing et de l'hypocras. J'avais toutes ces préparations qui maturaient dans de grands récipients depuis quelques mois et je ne me rendais pas compte de la quantité que cela représente. Comme j'ai tout mis en bouteille samedi, maintenant je le sais. J'ai obtenu 39 bouteilles de 50cL uniquement car je suis tombé à court de bouteilles. Il me reste encore l'équivalent de 6 bouteilles.

/images/food/2017/12/A.Year.Of.Alcohol.thumbnail.jpg

Pour rester dans le domaine de la bouche, j'ai également préparé le dessert pour aujourd'hui. Il y a bien longtemps, j'ai reçu une recette pour faire un Alhambra. C'est un dessert à base de génoise au café, de ganache au chocolat et de sirop de cognac.

/images/food/2017/12/Alhambra.thumbnail.jpg

Le résultat est loin d'être parfait, mais pour avoir gouté les retailles, c'est quand même très bon. On voit clairement que ça fait longtemps que je n'avais pas fait de patisserie.

J'ai eu quelques soucis pour faire la génoise. Il fallait faire mousser les œufs au bain-marie et je pense y-être allé un peu fort. Après cuisson, la génoise était vraiment très compacte. Je me suis aussi fait avoir par la ganache et surtout la crème qui la compose. J'ai cassé l'émulsion du chocolat et je me suis retrouvé avec le gras qui surnage. J'ai quand même réussi à avoir quelque chose de correct en laissant refroidir et en mélangeant régulièrement.

Il y a quand même du positif dans cette expérience. Pour faire les tranches de génoise, je cherchais un guide de coupe pour avoir des épaisseurs à peu près constantes. J'ai utilisé le moule d'origine dans lequel j'ai placé une rehausse (ici des verres) pour que la génoise dépasse un peu du moule. Je me suis enfin servi du moule comme guide. Merci à madame pour cette excellente idée.

En parlant de madame, je lui ai offert une paire de boucles d'oreilles. Si je vous en parle ici, c'est que je les ai faite moi-même.

/images/diy/2017/12/Wooden.Earrings.thumbnail.jpg

J'ai commencé par assembler différents placages. J'ai collé 3 épaisseurs de noyer d'Amérique, 2 épaisseurs de sycomore et 1 épaisseur de cèdre rouge. Ensuite, un coup de ciseau pour mettre aux dimensions suivi de beaucoup de limage et ponçage pour mettre en forme. J'ai collé la tige avec de la colle epoxy résistant à la chaleur, au froid et à l'eau. J'ai fait un dernier ponçage avant d'appliquer une préparation maison à base de cire d'abeille et d'essence de térébenthine pour nourrir le bois et rehausser ses couleurs naturelles.

J'ai suivi cette recette pour la préparation. Elle fonctionne très bien et les étapes sont claires. Cependant, il manque un détail important, à savoir les quantités. Il est indiqué qu'il faut mettre autant de cire que d'essence. J'ai imaginé qu'on parlait de poids et non pas de volume. J'ai donc utilisé 32g de chaque, ce qui donne déjà une belle quantité. Je pense que j'en ai pour des années avant d'en venir au bout.

Et pour finir, quelques origamis de dernière minutes pour agrémenter les cadeaux.

/images/origami/2017/12/Xmas.Folds.thumbnail.jpg

J'ai un vrai coup de cœur pour l'élan de Fumiaki Kawahata et l'hydrangée de Shuzo Fujimoto. Et pour ne pas chercher à nouveau comment faire les modèles pliés, voici les liens pour l'étoile à 5 branches, le pingouin et le père Noël.

Fin de la compétition, on fait quoi maintenant ?

Hier, la compétition d'origami à laquelle je participe chaque année s'est terminée. C'est la première édition qui commence par une épreuve de sélection, certainement pour décourager les personnes qui ne s'inscrive que pour obtenir le livret de diagrammes.

J'ai mis du temps avant de m'inscrire pour cette édition car je ne savais pas si j'allais pouvoir y consacrer assez de temps. Les modèles dévoilés avant la fin des inscriptions m'ont convaincu de m'enregistrer. De tous ces modèles, je n'en ai fait aucun pour l'instant. Il faudra que je les fasse plus tard.

Je suis assez content de moi car j'ai été sélectionné et j'ai pu participer à la seconde partie. Je n'ai malheureusement pas pu passer assez de temps pour pouvoir plier la totalité des modèles.

Voici ce que j'ai plié pour la qualification :

  • Clematis sibirica de Dzmitry Lysiuk
/images/origami/2017/12/Flower1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Flower2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Flower3.thumbnail.jpg
  • Cat de Andrey Ermakov
/images/origami/2017/12/Cat1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Cat2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Cat3.thumbnail.jpg
  • Flower in a Heart de Andrey Lukyanov
/images/origami/2017/12/Heart1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Heart2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Heart3.thumbnail.jpg

Voici ce que j'ai plié pour la seconde partie :

  • Butterfly de Do Anh Tu
/images/origami/2017/12/Butterfly1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Butterfly2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Butterfly3.thumbnail.jpg
  • Housemaid de Chen Xiao
/images/origami/2017/12/Housemaid1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Housemaid2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Housemaid3.thumbnail.jpg
  • Ariadne's Crown de Natalia Romanenko
/images/origami/2017/12/AriadnesCrown1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/AriadnesCrown2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/AriadnesCrown3.thumbnail.jpg
  • Knot tess de Fu Wei
/images/origami/2017/12/KnotTess1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/KnotTess2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/KnotTess3.thumbnail.jpg
  • Fragile hearts de Michal Kosmulski
/images/origami/2017/12/FragileHearts1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/FragileHearts2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/FragileHearts3.thumbnail.jpg
  • Summer Sunshine de Ryoichi Takagi
/images/origami/2017/12/SummerSunshine1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/SummerSunshine2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/SummerSunshine3.thumbnail.jpg

Je me suis particulièrement bien amusé avec les 3 derniers modèles présentés. Il faut dire que j'aime particulièrement ce domaine de l'origami. Je trouve que ça a un coté méditatif de plier des grilles et de leur donner forme.

J'ai bien aimé plier la femme de ménage. Surtout que j'ai particulièrement bien réussi le papier grace aux conseils éclairés de feu Luc.

Il y a quelques modèles qui me tentaient mais que je n'ai pas pris le temps de plier. Je vais essayer de garder ma motivation intacte pour plier un peu plus que ce que je ne faisais. Mais ce n'est pas toujours évident de concilier tout ce que j'aime faire ;)

Mon premier diagramme

Il y a quelques temps. j'avais fait du "pixel art" en origami.

Pour rappel, c'est un modèle que j'avais créé il y a quelques années. Je m'étais dit à l'époque que ce serait bien de créer un diagramme. Je l'avais promis à la communauté francophone, mais je n'avais jamais pris le temps de le faire.

Après de trop nombreuses années à repousser ce projet, j'ai enfin pris le taureau par les cornes et j'ai sorti mon crayon virtuel.

Pour dessiner ce diagramme, j'ai utilisé Inkscape.

Malgré l'utilisation que j'en ai fait lors de la réalisation des pochoirs, je restais un grand débutant. J'ai essayé plein de choses avec peu de succès, mais avec de la persévérance, j'ai réussi à obtenir quelque chose dont je suis fier. Heureusement, j'ai eu de l'aide pour la relecture et pour l'utilisation du logiciel. Je pense que j'aurais mis encore plus de temps pour finir ce projet.

Après 7 ans d'attente, voici le résulat.

/images/origami/2017/04/Pixel.Unit.png

Le diagramme est fait pour du A4 par défaut, mais il reste très lisible en A5. Téléchargez-le, utilisez-le et envoyez-moi des photos de vos réalisations. Ça me fera plaisir de les afficher ici.

J'ai appris plein de choses en faisant ce diagramme, principalement sur l'utilisation du logiciel. J'ai également appris l'existence et la signification des mots « proximal » et « distal ».

On apprend tous les jours.

Le temps passe trop vite

Il y a bien longtemps que je n'ai rien posté ici. Cela ne veut pas dire que je n'ai rien fait. Bien au contraire ! Je n'ai juste pas pris le temps de documenter ce que j'avais fait. Il faudra que j'arrive à être plus régulier dans mes écrits.

Je vais commencer par l'origami.

Il y a quelques temps (mai 2010), j'avais créé une unité de pixel. Je l'avais utilisée pour la réalisation d'un échiquier. Depuis, j'avais une idée qui me trottait dans la tête, l'utiliser dans un autre contexte.

Le problème est que ce projet nécessite la réalisation de 288 morceaux puis de les assembler. Comme je ne suis pas un grand amoureux de l'origami modulaire, il a fallu un catalyseur pour démarrer. La dernière convention de Lyon m'y a franchement aidé.

Le pliage et l'assemblage m'ont occupés pendant une trentaine d'heures étalées sur quelques semaines. La partie la plus pénible reste quand même le découpage de tous les morceaux. Je n'aime pas découper le papier ! C'est pour cela que je le plie :)

Trèves de bavardages, voici ce fameux projet. De face et de dos.

../images/origami/2017/01/Mario.Pixel.Art.Back.thumbnail.jpg ../images/origami/2017/01/Mario.Pixel.Art.Front.thumbnail.jpg

Je suis très satisfait du résultat, malgré les couleurs qui ne sont pas fidèles à l'original.

J'ai également fait du savon en utilisant ma propre recette :

  • 251 grammes d'huile de coco
  • 241 grammes de gras de boeuf
  • 510 grammes d'huile d'olive
  • 330,66 grammes d'eau
  • 141,12 grammes de soude (NaOH)
  • 10 grammes d'huiles essentielles de géranium rosat
  • 15 grammes d'argile verte

Je ne détaille pas le processus de saponification car il y a une myriade de site le faisant mieux que je ne le ferais. Par contre, je vais détailler la partie du moulage.

Au début, je pensais faire des moules en bois. Ça demande des compétences que je n'ai pas (encore) et d'acheter du bois. Ensuite, je me suis dit que je pourrais probablement faire la même chose en carton. C'est plus facile à travailler, c'est moins cher (entendre par là que c'est gratuit) et j'ai déjà tous les outils pour le travailler. Finalement, j'ai opté pour la ré-utilisation d'emballages de chips (style Pringles). Je les récupère au bureau auprès de mes collègues.

Ça marche vraiment bien ! Le seul problème que j'ai rencontré vient de la taille de l'ouverture des tubes cartonnées. Il va falloir que je trouve un moyen pour canaliser la pâte à savon pour ne pas en verser à côté.

Et mes savons dans tout ça. Les voila !

../images/diy/2017/01/Geranium.Soap.thumbnail.jpg

J'aime vraiment le résultat que j'ai obtenu. Le savon laisse la peau vraiment douce et fait une très belle mousse. Cependant, il s'use assez vite.

Et bien sur, j'ai fait de la cuisine.

J'ai eu accès à des écorces d'agrumes (citron & orange) non-traitées. Je les ai confites puis j'en ai fait des orangettes et des citronettes.

../images/food/2017/01/Orangettes.thumbnail.jpg

C'était un succès, les écorces étaient fondantes à souhait. Dommage que ça n'ai pas duré la semaine, je n'ai pas réussi à résister et j'ai tout mangé.

J'ai aussi fait un magret de canard séché au poivre et à la moutarde jaune ainsi qu'un kouglof, mais je n'en ai pas fait de photos.