Aller au contenu principal

Articles sur cueillette

PremiĂšre cueillette de 2020

/images/food/2020/08/End.Of.Summer.Picking.thumbnail.jpg

J'aime cette pĂ©riode de l'annĂ©e car l'automne approche et avec lui les cueillettes sauvages. Cette annĂ©e, j'ai repĂ©rĂ© plusieurs poiriers « sauvages » 1 et je me suis promis de revenir cueillir les fruits quand ils seront prĂȘts. J'y suis allĂ© hier pour trouver que la plupart des fruits soit Ă©tait tombĂ© et aux proies des guĂšpes soit avait disparu.

J'ai quand mĂȘme rĂ©ussi Ă  en trouver une dizaine, ce qui fait peu pour ce que je veux en faire. J'ai alors complĂ©tĂ© avec quelques pommes que j'ai trouvĂ© au mĂȘme endroit. J'ai ensuite fait un tour dans mon coin Ă  sureau pour cueillir quelques grappes de fruits.

Finalement la rĂ©colte est quand mĂȘme intĂ©ressante, il ne me reste plus qu'Ă  transformer tout ça ! La suite dans les prochains Ă©pisodes


1

Aussi sauvages que peuvent l'ĂȘtre des arbres poussant dans le parc de la citadelle :)

PrĂȘt pour la vinification

/images/food/2019/09/Apple.Wine.Preparation.thumbnail.jpg

Il y a quelques annĂ©es, j'avais essayĂ© de faire du vin de pomme. J'avais eu quelques difficultĂ©s Ă  dĂ©marrer la vinification Ă  cause de l'apparition non dĂ©sirĂ©e de moississures 1. J'ai quand mĂȘme laissĂ© la chance aux levures de travailler jusqu'Ă  la fin de la fermentation car je n'avais pas grand chose Ă  perdre. Contre toute attente, le vin rĂ©alisĂ© Ă©tait vraiment excellent. J'ai mĂȘme quelques collĂšgues qui m'ont demandĂ© si je ne pouvais pas leur en vendre quelques bouteilles.

Cette annĂ©e, j'ai dĂ©cidĂ© de rĂ©cidiver. Comme c'est la pĂ©riode des pommes, je voulais ĂȘtre prĂȘt. J'ai achetĂ© le matĂ©riel manquant la semaine passĂ©e 2, j'ai empruntĂ© une dame jeanne Ă  mon beau-pĂšre qui me l'a apportĂ©e ce midi, je me suis imprimĂ© un outil d'extraction de barbotteur en dĂ©but de semaine et je suis allĂ© cueillir dix kilos de pommes sauvages ce soir.

J'espÚre que pour cette cuvée, je n'aurai pas autant de soucis. En tout cas, il me tarde de commencer !

/images/diy/2019/09/Extraction.Tool.Rendered.3D.Model.thumbnail.png

L'outil d'extraction de barbotteur permet de pousser sur le barbotteur Ă  travers le bouchon pour pouvoir le dĂ©loger sans le casser. Le bouchon en caoutchouc serre trĂšs fortement le barbotteur afin de ne laisser Ă©chapper de l'air qu'Ă  travers ce dernier. À cause de cela, l'Ă©tape de dĂ©montage est dĂ©licate car les efforts appliquĂ©s fragilisent le barbotteur et finissent par le briser. J'espĂšre que cet outil trĂšs simple permettra d'Ă©viter ça. Si cet outil vous est utile, voici le fichier STL qui vous permettra de l'imprimer.

1

Voir PremiÚre cueillette de l'année et Suite de la premiÚre cueillette de l'année.

2

Levure, barbotteurs et bouchons.

C'est presque l'automne

/images/food/2019/09/Apple.Blackberry.And.Elderberry.thumbnail.jpg

Techniquement, l'automne n'est pas encore arrivĂ©, mais certains jours, ça y ressemble vraiment. Il fait frais le matin, ça se rĂ©chauffe lentement jusqu'Ă  faire vraiment chaud en fin d'aprĂšs midi. J'aime cette pĂ©riode de l'annĂ©e, mĂȘme s'il est difficile de s'habiller adĂ©quatement, car elle est annonciatrice du dĂ©but de la rĂ©colte de fruits sauvages, de la prĂ©paration de confitures dĂ©licieuses et autres plaisirs.

Je suis parti faire une cueillette avec l'idée de ramener beaucoup de sureau afin de faire quelques pots de gelée et de la pùte de fruit. Mais l'état de la flore en a décidé autrement. Cette année encore, il n'y avait pas tellement de sureau disponible. Par contre, j'ai trouvé beaucoup de pommes et de mûres. Ce sera donc un mélange de pommes, de mûres et d'un peu de sureau.

Finalement, j'ai réussi à faire ma gelée et ma pùte de fruit, mais pas avec ceux imaginés avant d'aller cueillir. Je suis trÚs satisfait de la pùte de fruit, sa texture et son goût son vraiment au point. Par contre, j'ai encore du mal avec la cuisson des gelées. Cette fois encore, elle est encore trop liquide. Il va falloir que je trouve un moyen pour obtenir la consistence voulue.

Lors de ma cueillette, j'ai fait du repérage pour les prochains fruits à récolter. Je pense que je vais retourner chercher des pommes car il y en avait vraiment beaucoup. Mais je pense qu'il ne faudra pas trop tarder pour y aller. J'ai vu que les récoltes à venir de prunelle et de cynorrhodon seront abondantes si je ne me fais pas doubler par les oiseaux. Par contre, je ne sais pas si j'arriverai à récolter suffisament d'aubépine pour en faire quelque chose.

PremiÚre confiture de l'année

/images/food/2018/09/Elderberry.Jelly.thumbnail.jpg

Le stock de confiture étant à son plus bas depuis longtemps, j'ai décidé d'en refaire la semaine passée.

J'ai commencĂ© par aller faire une cueillette de sureau. Cette annĂ©e, ça a Ă©tĂ© un peu compliquĂ© Ă  cause des chaleurs intenses de l'Ă©tĂ©. Beaucoup de ceux que j'ai trouvĂ©s Ă©taient inutilisables car trop secs ou brulĂ©s. AprĂšs quelques heures de recherche, j'en ai quand mĂȘme trouvĂ© suffisament pour faire quelques pots de gelĂ©e.

J'ai décidé de faire de la gelée plutÎt que de la confiture car dans la production de l'année passée, il restait les graines. Elles sont assez grosses et surtout peu agréables au goût. Pour apprécier la confiture, il fallait la filtrer au préalable.

J'ai donc commencé par extraire le jus des fruits (sureau et pomme). J'ai ensuite mélangé le jus avec du sucre et un peu de citron avant de passer à la cuisson.

Grace aux conseils de madame, je trouve que j'ai bien réussi la texture de cette gelée. Nous avons goûté ce qui restait collé dans la casserole et nous en sommes tous les deux satisfaits.

Ce qu'il faut donc retenir, c'est que le goût du sureau en confiture est fantastique, si et seulement si on enlÚve les graines présentes dans les fruits.

C'est presque l'automne

/images/food/2017/09/Sloe.Picking.thumbnail.jpg

Ce n'est pas encore l'automne, mais on sent que ce n'est plus tout à fait l'été. Les nuits sont plus fraiches et les arbres commencent à perdre leur feuillage.

C'est le moment idĂ©al pour ramasser les derniers fruits estivaux, qui de toute façon ne mĂ»riront plus. Nous avons cueilli les derniĂšres tomates de notre potager de balcon. Il n'est pas trĂšs grand, mais on a quand mĂȘme rĂ©ussi Ă  obtenir 1 kilogramme de tomates vertes. Pas question d'essayer de les faire rougir, on les a cuites directement pour en faire de la confiture.

Ça faisait plusieurs annĂ©e que j'en avais pas fait. J'y ai dĂ©jĂ  goĂ»tĂ© et ça sera trĂšs bon au petit-dĂ©jeuner.

Une autre activité que je n'avais pas faite depuis plusieurs années, c'est la cueillette de prunelles. Je reviens à l'instant d'une balade à vélo dont le but était d'aller en faire une. Je suis allé en repérage la semaine prochaine pour trouver les meilleurs endroits. Et cette semaine, j'y suis retourné pour en ramasser, ainsi qu'une pomme.

Pour l'instant, elles sont au congélateur pour finir leur maturation. Mais elles passeront bientÎt sous forme de gelée.

Et vous me direz, pourquoi une pomme ? En fait, cette annĂ©e a Ă©tĂ© un peu pauvre en pomme, mais l'endoit oĂč j'ai cueilli celle-ci m'Ă©tait inconnu. Il est trĂšs intĂ©ressant car c'est une sorte de verger revenu Ă  l'Ă©tat sauvage. J'y retournerais l'annĂ©e prochaine.

Sur un tout autre sujet, j'ai fait encore du savon. J'ai essayé d'améliorer ma technique de décoration mais ce n'est pas encore ça.

Je me suis amélioré sur la couleur, le pouvoir colorant du pigment utilisé cette fois est beaucoup plus important. Je me suis un peu amélioré sur la texture de la trace. Cette fois-ci, j'ai attendu plus longtemps pour éviter que les mélanges soient trop liquides et se mélangent trop rapidement. Ce n'est pas encore idéal, mais je pense que la prochaine fois sera la bonne.

Par contre, j'ai beaucoup de mal à évaluer la quantité versée dans le moule par rapport à la quantité qui reste. De ce fait, le ratio entre la partie avec et la partie sans pigment n'est pas celui que j'attends pour obtenir quelque chose de plus satisfaisant.

Il reste beaucoup de place à l'amélioration, mais je suis globalement content de ce que j'arrive à sortir. Voici les proportions pour obtenir ce savon surgras à 2% :

  • 250 grammes d'huile de soja,

  • 150 grammes d'huile de sĂ©same,

  • 600 grammes d'huile d'olive,

  • 330 grammes d'eau,

  • 131,42 grammes de soude (NaOH),

  • 5,9 grammes d'huile essentielle de niaouli,

  • 1 cuillĂšre Ă  cafĂ© bombĂ©e de charbon actif.

Pour finir, il va bientÎt que je construise un autre moule pour mes savons car celui-ci commence à donner des signes de fatigue. Surtout au niveau des charniÚres qui ne sont constituées que de la premiÚre épaisseur du carton ondulé.

/images/food/2017/09/Green.Tomato.Jam.thumbnail.jpg /images/diy/2017/09/Swirl.Soap.1.thumbnail.jpg /images/diy/2017/09/Swirl.Soap.2.thumbnail.jpg

Beaucoup de préparation, peu de résultats...

/images/food/2017/08/Carambar.Cake.thumbnail.jpg

...visibles pour le moment.

Je suis allé faire une cueillette de sureau en famille pour profiter des derniers fruits avant l'année prochaine. Il y avait déjà beaucoup de grappes séchées par le soleil.

Nous avons cueillis quelques kilos de baies avant de les égrainer et d'en extraire le jus. J'ai obtenu environ 2 litres de jus de sureau auquel j'ai ajouté 1 kilogramme de sucre ainsi qu'assez d'eau ébouillantée pour remplir ma dame-jeanne de 5 litres. Une fois le mélange refroidi, j'ai introduit dans le contenant de la levure à vin.

Il ne reste plus qu'Ă  attendre patiemment de voir si le vin obtenu est d'une quelconque valeur ou s'il est bon Ă  jeter. Rendez-vous dans quelques mois pour le verdict.

Dans un tout autre registre, j'ai profitĂ© que ma fille bricole pour en faire de mĂȘme. AprĂšs de nombreuses lectures sur la fabrication du savon, il semblerait qu'il faille l'isoler au dĂ©but du sĂ©chage. Je me suis donc fabriquĂ©, toujours en carton, un couvercle pour mon moule. Il ne reste plus qu'Ă  mettre cette nouvelle version de mon moule Ă  l'Ă©preuve. Probablement le weekend prochain.

Et pour finir, j'avais envie de jouer avec des amis dimanche alors j'ai contacté les joueurs de mon entourage. Une seule a répondu à l'appel de derniÚre minute. Et comme c'était vraiment impromptu, nous n'avions pas prévu de repas à l'avance et nous n'avions pas fait de course. Il a fallu improviser avec ce qu'on avait.

Madame m'avait parlé d'un gateau aux Carambars confectionné par une de ses collÚgues. Comme elle l'avait vraiment apprécié et que j'avais des Carambars sous la main, je me suis lancé. J'ai trouvé une recette facile et inratable que j'ai essayé.

Le rĂ©sultat est vraiment intĂ©ressant et la recette est vraiment facile. L'Ă©tape la plus compliquĂ©e Ă©tant de faire fondre les bonbons. Le goĂ»t du Carambar est prĂ©sent sans ĂȘtre trop envahissant et la texture est vraiment moelleuse. Je pense que ça se marierait bien avec une boule de glace Ă  la vanille.

PremiÚre cueillette de l'année

Dimanche passé, cela plusieurs jours qu'il faisait beau et chaud. Je me suis dit que ce serait le moment idéal pour aller faire une cueillette « sauvage ». Je mets sauvage entre guillemets car je suis allé juste à cÎté de la maison, le long du canal.

Pendant l'Ă©tĂ©, je suis dĂ©jĂ  allĂ© plusieurs fois en repĂ©rage pour voir ce qu'il y a de disponible. Pour l'instant, j'y ai trouvĂ© des pommes, des noisettes, des mĂ»res, des prunelles, du sureau et des cynorhodons. En ce moment, les pommes, les mĂ»res et le sureau sont prĂȘts pour la cueillette.

Donc dimanche, je suis allé cueillir avec ma femme des pommes et des mûres. Je me serais bien laissé tenter par le sureau, mais une fois de plus, j'avais oublié de quoi sectionner les tiges. Ce sera pour une prochaine fois.

Voici donc le résultat de cette cueillette. Ce n'est pas fantastique, juste 1 kg de mûres et 2 de pommes.

/images/food/2016/08/Fruit.Picking.Step.1.Result.thumbnail.jpg

Ce n'est pas tout de cueillir, il faut ensuite transformer. J'ai donc prévu de faire de la confiture avec les mûres et du vin avec les pommes.

Voici la premiÚre étape de la transformation, les mûres macÚrent dans le sucre et les pommes dans de l'eau.

/images/food/2016/08/Fruit.Picking.Step.2.Preparation.thumbnail.jpg

Voici le résultat de la transformation des mûres. Finalement, c'est une confiture aux mûres et zeste de lime. J'ai mis 750g de sucre pour le kilo de fruits, le zeste et le jus d'une lime.

/images/food/2016/08/Fruit.Picking.Step.3.Jam.thumbnail.jpg

Pour le vin de pommes, la premiÚre étape de la transformation s'achÚvera vendredi. D'ici là j'espÚre recevoir la levure que j'ai commandée pour la fermentation.

À suivre !

Vin de noix

C'est un vin Ă  faire lorsque les noix sont vertes et prĂȘtes pour ce genre d'expĂ©rience. Normalement, la pĂ©riode de cueillette s'Ă©tend environ du 21 juin au 14 juillet. Cette annĂ©e, le dĂ©but de l'Ă©tĂ© s'annonçait comme un automne pluvieux, ce qui a du retarder la maturation des fruits. Ce qui est parfait pour moi qui n'aie pu mettre la main sur des noix vertes qu'assez tardivement.

Comme à mon habitude, je me suis renseigné pour trouver une recette qui me convienne. Je n'ai rien trouvé qui me satisfasse complÚtement, j'ai donc improvisé ma propre recette sur la base des recettes glùnées.

Ingrédients

  • au moins 40 noix

  • 5L de vin rouge

  • 1kg de sucre roux

  • 0,5L d'eau de vie

  • 2 gousses de vanille

  • 1 gros bĂąton de cannelle

  • quelques morceaux de macis

/images/food/2016/07/Walnut.Wine.Before.Preparation.thumbnail.jpg

Il suffit de couper les noix en quatre et de mélanger tous les ingrédients. Le plus long reste à faire car il faut laisser reposer au moins 45 jours avant de filtrer et de mettre en bouteille.

Voila le resultat avant la période de maturation. Il ne reste plus qu'à trouver de quoi filtrer, embouteiller et bouchonner. Et le plus dur, attendre !

/images/food/2016/07/Walnut.Wine.Ready.For.Maceration.thumbnail.jpg

Rendez-vous dans quelques semaines pour voir la tĂȘte que ça a.