Aller au contenu principal

Vinification en cours

/images/food/2019/10/Apple.Jellies.thumbnail.jpg

Il y a quelques semaines, j'avais cueilli quelques pommes [1] pour pouvoir faire du vin. J'ai commenc√© par pr√©parer un mo√Ľt avant de le mettre √† fermenter. J'ai tir√© les le√ßons de mes exp√©riences pr√©c√©dentes et j'ai r√©ussi √† avoir le r√©sultat attendu au premier test. Heureusement d'ailleurs car il n'y avait plus de pommes √† port√©e sur les pommiers de mon verger sauvage. J'ai ensuite plac√© tout √ßa dans la dame jeanne avant de l'entreposer dans ma salle de bain. C'est l'endroit le plus appropri√© car il y fait noir en permanence. J'esp√®re qu'il n'y aura pas trop de variations de temp√©rature pour le bien-√™tre de mes levures. Pour l'instant, elles ont l'air de bien s'y sentir car apr√®s deux semaines de fermentation, elles continuent √† prosp√©rer. J'esp√®re que le r√©sultat sera aussi bon que la premi√®re fois.

Apr√®s avoir pr√©lev√© les pommes n√©cessaires pour cette r√©alisation, il me restait encore trois kilos de pommes. J'ai donc entrepris de faire de la gel√©e et de la p√Ęte de fruit. Pour cela, j'ai commenc√© par extraire le jus avec l'extracteur de jus emprunt√© √† ma maman pour l'occasion. Une fois le jus extrait, il faut r√©cup√©rer la pulpe et enlever tout ce qui ne doit pas se retrouver dans la p√Ęte. Pour cela, j'ai utilis√© mon √©p√©pineuse r√©cup√©r√©e il y a quelques ann√©es sur freecycle.

Ensuite, il ne reste plus qu'√† r√©aliser les cuissons. Ma p√Ęte de fruit est vraiment au point par contre j'ai vraiment du mal avec la gel√©e. Cette fois, la gel√©e est un peu trop cuite, ce qui la rend un peu trop solide. J'h√©site entre m'ent√™ter √† essayer de faire des gel√©es ou me r√©signer √† ne faire que des confitures.

[1] Voir Prêt pour la vinification

Prêt pour la vinification

/images/food/2019/09/Apple.Wine.Preparation.thumbnail.jpg

Il y a quelques années, j'avais essayé de faire du vin de pomme. J'avais eu quelques difficultés à démarrer la vinification à cause de l'apparition non désirée de moississures [1]. J'ai quand même laissé la chance aux levures de travailler jusqu'à la fin de la fermentation car je n'avais pas grand chose à perdre. Contre toute attente, le vin réalisé était vraiment excellent. J'ai même quelques collègues qui m'ont demandé si je ne pouvais pas leur en vendre quelques bouteilles.

Cette année, j'ai décidé de récidiver. Comme c'est la période des pommes, je voulais être prêt. J'ai acheté le matériel manquant la semaine passée [2], j'ai emprunté une dame jeanne à mon beau-père qui me l'a apportée ce midi, je me suis imprimé un outil d'extraction de barbotteur en début de semaine et je suis allé cueillir dix kilos de pommes sauvages ce soir.

J'espère que pour cette cuvée, je n'aurai pas autant de soucis. En tout cas, il me tarde de commencer !

/images/diy/2019/09/Extraction.Tool.Rendered.3D.Model.thumbnail.png

L'outil d'extraction de barbotteur permet de pousser sur le barbotteur à travers le bouchon pour pouvoir le déloger sans le casser. Le bouchon en caoutchouc serre très fortement le barbotteur afin de ne laisser échapper de l'air qu'à travers ce dernier. À cause de cela, l'étape de démontage est délicate car les efforts appliqués fragilisent le barbotteur et finissent par le briser. J'espère que cet outil très simple permettra d'éviter ça. Si cet outil vous est utile, voici le fichier STL qui vous permettra de l'imprimer.

[1] Voir Première cueillette de l'année et Suite de la première cueillette de l'année.
[2] Levure, barbotteurs et bouchons.

C'est presque l'automne

/images/food/2019/09/Apple.Blackberry.And.Elderberry.thumbnail.jpg

Techniquement, l'automne n'est pas encore arrivé, mais certains jours, ça y ressemble vraiment. Il fait frais le matin, ça se réchauffe lentement jusqu'à faire vraiment chaud en fin d'après midi. J'aime cette période de l'année, même s'il est difficile de s'habiller adéquatement, car elle est annonciatrice du début de la récolte de fruits sauvages, de la préparation de confitures délicieuses et autres plaisirs.

Je suis parti faire une cueillette avec l'id√©e de ramener beaucoup de sureau afin de faire quelques pots de gel√©e et de la p√Ęte de fruit. Mais l'√©tat de la flore en a d√©cid√© autrement. Cette ann√©e encore, il n'y avait pas tellement de sureau disponible. Par contre, j'ai trouv√© beaucoup de pommes et de m√Ľres. Ce sera donc un m√©lange de pommes, de m√Ľres et d'un peu de sureau.

Finalement, j'ai r√©ussi √† faire ma gel√©e et ma p√Ęte de fruit, mais pas avec ceux imagin√©s avant d'aller cueillir. Je suis tr√®s satisfait de la p√Ęte de fruit, sa texture et son go√Ľt son vraiment au point. Par contre, j'ai encore du mal avec la cuisson des gel√©es. Cette fois encore, elle est encore trop liquide. Il va falloir que je trouve un moyen pour obtenir la consistence voulue.

Lors de ma cueillette, j'ai fait du repérage pour les prochains fruits à récolter. Je pense que je vais retourner chercher des pommes car il y en avait vraiment beaucoup. Mais je pense qu'il ne faudra pas trop tarder pour y aller. J'ai vu que les récoltes à venir de prunelle et de cynorrhodon seront abondantes si je ne me fais pas doubler par les oiseaux. Par contre, je ne sais pas si j'arriverai à récolter suffisament d'aubépine pour en faire quelque chose.

Déclencheur fait maison (suite et fin)

/images/diy/2019/08/Camera.Remote.thumbnail.jpg

Il y a quelques temps, j'avais réalisé le montage électronique pour réaliser un déclencheur pour mon appareil photo. J'avais rencontré des problèmes avec la réalisation du boitier contenant ce montage. J'avais laissé le projet en l'état en attendant de trouver une solution alternative. Hier, j'y ai apporté la touche finale et je considère que le projet est terminé.

Depuis quelques temps, nous avons une imprimante 3D au bureau et l'idée de réaliser ce boitier selon ce procédé a germée. Hier midi, pendant ma pause déjeuner, j'ai conçu le modèle 3D avant de l'envoyer à l'imprimante. Quelques heures et quelques erreurs plus tard, j'avais mon boitier.

En essayant de rentrer le circuit dans le boitier, je me suis rendu compte que les marges que j'avais ajoutées pour le passage des composants n'étaient pas assez grandes. J'ai du agrandir chaque orifice par ponçage afin de pouvoir y passer les composants. La prochaine fois, je prendrai plus que 0.4mm de marge.

/images/diy/2019/08/Camera.Remote.Rendered.3D.Model.thumbnail.png

Si vous voulez vous y frotter, voici les fichiers nécessaires à l'impression :

Pour éviter l'étape de ponçage, il faut agrandir les trous dans les modèles fournis.

5 semaines

Non pas de vacances, quoique ça aurait été très apprécié, mais de couture. Comme chaque année durant la période estivale, ma mère part en vacances. Généralement, elle me prête son auto. Cette année, elle m'a prêté également une partie de son matériel de couture, dont sa machine à coudre. J'en ai donc profité pour mettre à profit ce prêt et pour enlever quelques éléments de ma liste de choses à faire.

Et je n'ai pas ch√īm√© !

Trousses

/images/diy/2019/08/Pencil.Case.thumbnail.jpg

Depuis de nombreuses années, je voulais pouvoir ranger mon matériel d'origami car il trainait à différents endroits. Je me suis dit que tout mettre dans une grande trousse serait une bonne idée. Comme à mon habitude, je me suis documenté et j'ai trouvé cette vidéo qui explique correctement ce que je voulais obtenir. Je suis allé acheter le matériel qui me manquait dont une fermeture éclair de 40cm car je voulais une grande trousse.

Je n'ai pas eu de grosses difficultés lors de la réalisation et je suis assez satisfait du résultat obtenu. Je pense que les conseils prodigués par ma mère y sont pour quelque chose. Cependant, j'ai quand même fait quelques erreurs. La fermeture éclair de 40cm m'a donné une très [1] grande trousse et j'aurais du regarder plus attentivement la vidéo pour me rendre compte des dimensions [2]. J'ai oublié de mettre une boucle à une extrémité, ce qui gêne lors de la manipulation de la fermeture. J'ai également oublié de mettre du biais sur mes coutures intérieures. Malgré tout cela, je l'ai conservée et elle me sert maintenant à stocker mon matériel de couture.

Pour ne pas rester sur une demie réussite, je me suis empressé d'en faire une deuxième en faisant bien attention à ne pas reproduire les mêmes erreurs. J'ai maintenant une deuxième trousse similaire à la première mais qui corrige l'ensemble des points mentionnées un peu plus haut. Cette fois, c'est une réussite et je peux ranger tout mon matériel au même endroit.

Sacs à pain

/images/diy/2019/08/Bread.Bag.thumbnail.jpg

Depuis quelques temps, nous avions un sac à baguette à la maison. C'est très pratique car ça évite de récupérer certains emballages lors de nos visites chez le boulanger. Le problème est que ce sac, comme son nom l'indique, ne peut contenir que des baguettes. Je me suis dit que ce serait bien d'avoir des sacs pour les autres formats de pain. Après quelques recherches, je suis tombé sur ce tutoriel qui explique particulièrement bien les différentes étapes de la fabrication.

Cette fois, aucune difficulté car la construction est très similaire à celle des trousses. Comme j'étais déjà bien rodé, j'ai fait ces deux sacs en un temps record [3] et en n'oubliant aucune étape.

Succès !

Pantalon de pêcheur

/images/diy/2019/08/Thai.Fisherman.Pants.thumbnail.jpg

J'avais envie d'un pantalon l√©ger pour relaxer √† la maison. Je suis tomb√© sur ce mod√®le que je trouve vraiment int√©ressant mais il est un peu trop f√©minin √† mon go√Ľt. Je suis donc parti √† la recherche de pantalons similaires qui soit plus masculin ou unisexe. Apr√®s de nombreuses pages lues sur internet, je me suis arr√™t√© sur le mod√®le traditionnel des p√™cheurs Tha√Įlandais. C'est un mod√®le unisexe qui s'adapte √† toutes les tailles. J'ai d√©couvert que trouver des patrons de v√™tements sur internet n'est pas chose ais√©e surtout pour un mod√®le originaire d'un pays dont je ne ma√ģtrise pas la langue. D'ailleurs, les seuls mod√®les int√©ressant expliqu√©s en anglais sont fournis pas des personnes en ayant achet√© un et qui ont reproduit un patron √† partir du mod√®le. Je me suis largement inspir√© du mod√®le fourni dans ce document [4] car je n'ai modifi√© que la longueur. J'ai raccourci les jambes de 5cm et je pense que j'aurais pu raccourcir encore plus. Si j'en fait un autre, je supprimerai 15cm.

La partie délicate de ce modèle est la découpe des différents morceaux. Je me suis fait un modèle avec Inkscape pour tracer de manière optimale l'ensemble des éléments composant ce pantalon. Je me suis également fait un gabarit en carton pour pouvoir tracer précisément les arondis des jambes. Pour la couture, rien de très compliqué mais il faut faire attention lors du piquage de la couture circulaire.

Je suis vraiment satisfait du r√©sultat bien qu'il soit loin d'√™tre parfait. Ce qui ne m'emp√™che pas de le porter tout le temps. En effet, je n'ai pas surfil√© les bords du tissu car sa finesse m'a pos√© des probl√®mes d'entra√ģnement. Je pense qu'avec un autre pied j'aurais mieux r√©ussi. J'ai √©galement un pli ind√©sirable car la partie sup√©rieuse est l√©g√®rement plus grande que la partie inf√©rieure. √Ä mon avis, il faut changer l'ordre des op√©rations pour que cela n'arrive pas.

Je ferai mieux la prochaine fois !

Sac à magnésie

/images/diy/2019/08/Chalk.Bag.thumbnail.jpg

Je voulais changer de sac car celui que j'avais n'est pas tout √† fait adapt√© √† mon usage. √áa fait 8 ans que je l'utilisais et la plus part du temps, il fonctionne tr√®s bien. Le l√©ger soucis appara√ģt quand je le pose car il a un fond courbe. √Ä chaque fois, il tombe sur le c√īt√© et laisse √©chapper de la magn√©sie. C'est particuli√®rement probl√©matique lors de s√©ances de bloc car je ne porte pas le sac.

Je me suis tr√®s largement inspir√© du mod√®le pr√©sent√© ici. J'ai un peu allong√© le mod√®le pour avoir une hauteur de 20cm, je n'ai mis qu'un seul Ňďillet et j'ai ajout√© une poche avec une fermeture √©clair cach√©e. Pour √ßa, j'ai suivi ces instructions et globalement, je m'en suis bien sorti.

Je suis très satisfait du résultat et la réaction de mon partenaire m'a fait particulièrement plaisir. Je l'ai testé en conditions réelles et il va falloir que je lui apporte de légères modifications pour qu'il soit parfaitement utilisable. Je n'ai mis qu'un seul passant mais je pense qu'un second pourra être utile.

Et le reste ?

En vrac, j'ai modifié un pantalon pour en faire une jupe, j'ai fait un autre sac pour stocker les tuiles de notre jeu préféré ainsi qu'une pelotte d'épingles et plusieurs torchons pour différents usages.

/images/diy/2019/08/Tile.Bag.thumbnail.jpg /images/diy/2019/08/Upcycled.Skirt.thumbnail.jpg
[1] Trop ?
[2] Je n'ai qu'à mettre ça sur le dos des mesures impériales :)
[3] Pour moi en tout cas. Je ne doute pas qu'une personne beaucoup plus aguerrie passe beaucoup moins de temps.
[4] J'en ai une copie locale au cas o√Ļ le site venait √† dispara√ģtre.

Le café du matin

/images/diy/2019/08/Morning.Coffee.Soap.thumbnail.jpg

Pour bien commencer la journée, rien de mieux qu'un bon café. Enfin, c'est ce que j'ai entendu dire car je ne bois que très rarement du café et encore plus rarement le matin. Du coup, j'ai profité de ma dernière scéance de saponification pour incorporer de la mouture d'expresso dans le mélange. À défaut de pouvoir le boire, je pourrai me laver avec.

J'avais des restes de plusieurs huiles provenant d'autres recette, j'ai donc fait un ¬ę touski ¬Ľ [1] dont voici la liste d'ingr√©dients :

  • 491 grammes de gras de bŇďuf
  • 59 grammes d'huile d'amande douce
  • 100 grammes d'huile de s√©same
  • 200 grammes d'huile de tournesol
  • 150 grammes d'huile de coco
  • 330 grammes d'eau
  • 138.8 grammes de soude (NaOH)
  • 26 grammes d'huile essentielle de g√©ranium
  • 1 cuill√®re √† soupe de mouture de caf√©

Rien de bien particulier à mentionner lors de la réalisation de ce savon mais je me suis rendu compte qu'il va falloir que je modifie ou améliore mon matériel. Mon moule commence à montrer de gros signes de fatigue et l'hélice de mon mélangeur ne tient pas en place. Il va falloir que je me bricole un autre moule et que je trouve comment fixer l'hélice correctement au pied du mélangeur.

[1] Tout ce qu'il reste !

Savons et autres

/images/diy/2019/07/Shaving.Soap.And.3D.Model.thumbnail.jpg

Mon stock de savon à barbe commençait à vraiment être bas, du coup j'en ai refait samedi passé. Cette fois, je n'ai pas testé de nouvelle recette car je suis très satisfait de celle déjà utilisée [1].

J'ai essayé de ne pas reproduire les mêmes erreurs que la dernière fois mais j'avoue que le résultat est mitigé. Même si j'ai fait des progrès pour déterminer quand mouler les savons, je me suis fait surprendre par la vitesse de la trace du mélange choisi. C'est un peu mieux que la dernière fois car j'ai quand même réussi à égaliser le dessus mais ce n'est pas encore le résultat que je comptais avoir. Pour cette recette, j'ai essayé d'empêcher l'apparition de cendre de soude à la surface du savon en vaporisant de l'alcool. Je l'ai fait deux fois à quelques heures d'intervalle et il semble que ça fonctionne correctement.

Ensuite, changement de sujet, même si ça tourne toujours autour du savon. Ça fait plusieurs années que je réfléchi à me faire un sceau pour marquer mes savons. Je ne suis pas encore vraiment fixé sur le dessin de celui-ci mais hier, j'ai fait un premier test.

Depuis peu, nous avons une imprimande 3D au bureau et je me suis d√©cid√© √† l'utiliser. J'ai donc con√ßu mon premier mod√®le en 3D que j'ai imprim√© dans la foul√©e. Le r√©sultat obtenu n'est vraiment pas adapt√© √† ce que je veux faire et surtout je me rends compte que je ne l'ai pas imprim√© dans le bon sens. Les bords du sceau ne sont pas nets car ils ont √©t√© les premiers √©l√©ments imprim√©s alors qu'ils auraient du √™tre les derniers. En plus de cela, ils devraient avoir une ar√™te fine plut√īt qu'une plate, ce qui am√©liorera la p√©n√©tration dans la p√Ęte de savon. En bref, il faut que je revois ma conception ainsi que mon impression.

[1] Voir Savon à barbe

Bloc de pincement

/images/diy/2019/07/Pinch.Block.thumbnail.jpg

J'aimerais pousser mon niveau d'escalade, mais pour cela, il n'y a pas de secret, il faut s'entra√ģner. Si je me contente d'aller √† la salle, √ßa n'arrivera pas car mon partenaire a d'autres priorit√©s. Je pourrais aller faire du bloc, mais je n'aime pas tellement √ßa et en plus, y aller seul ne m'enchante pas vraiment. Il me reste donc l'option de compl√©ter mon entra√ģnement √† la maison.

√áa fait quelques ann√©es que je regarde pour me procurer une poutre mais je n'ai jamais eu d'endroit pour l'accrocher. Mais la semaine derni√®re, je suis tomb√© sur un syst√®me d'entra√ģnement qui ne n√©cessite aucun point d'accroche. √áa ne permet de travailler que les pincements mais c'est un bon d√©but. L'ennui c'est que les mod√®les propos√©s [1] √† l'achat sont tr√®s chers pour un simple morceau de bois. J'ai donc recherch√© ce que je pouvais faire moi-m√™me, mais je n'ai rien trouv√© qui me convenait.

Je voulais un bloc compos√© de plusieurs plaques de bois amovibles afin de pouvoir varier l'√©paisseur. Je voulais √©galement que les plaques de bois soient reli√©es ensemble pour ne pas en √©garer. Je voulais aussi pouvoir y accrocher divers poids pour accro√ģtre la difficult√© des exercices. Et finalement, je voulais que le syst√®me soit tr√®s simple. Apr√®s avoir laiss√© murir l'id√©e toute une nuit, j'ai eu une r√©v√©lation. En fait, je n'ai besoin que de plaques de bois et d'une corde, la corde servant √† la fois d'accroche pour les plaques et pour les poids.

J'ai utilis√© du bois de palette r√©cup√©r√© pour un autre projet toujours pas termin√©. Je l'ai d√©bit√© en 8 tron√ßons de 10cm dans lesquels j'ai perc√© un trou de 15mm. J'ai ensuite adouci les ar√™tes de ces trous pour que √ßa n'accroche pas trop sur la corde. J'ai finalement enfil√© les plaques sur ma corde statique de 150cm comme pour faire un collier de perle et j'ai nou√© l'ensemble avec un double nŇďud de p√™cheur.

Je l'ai test√© rapidement et √ßa a l'air de fonctionner correctement. Il ne me reste plus qu'√† m'entra√ģner.

[1] Par exemple, The Pinch

Encore de la viande séchée

/images/food/2019/07/Dried.Meat.2.thumbnail.jpg

Lorsque j'ai commencé à sécher mon filet mignon [1], je venais de regarder une série de vidéos expliquant comment faire sécher de la viande au réfrigérateur. Ces vidéos montraient comment faire pour sécher différents morceaux de différents animaux. Je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire sécher plusieurs morceaux simultanément.

Il y a quelques ann√©es, mon amie S. m'avait fait go√Ľter des p√Ętes √† la carbonnara faite traditionnellement, c'est √† dire avec un m√©lange de pancetta et de guanciale [2]. √Ä l'√©poque, je ne connaissais pas le guanciale mais j'ai √©t√© conquis instantan√©ment. Depuis, je ne d√©roge pas √† la tradition quand je mange des p√Ętes √† la carbonnara.

L'id√©e m'est venue de faire ma propre version du guanciale. C'est aussi simple que pour le filet mignon, mais √ßa prend un peu plus de temps. Le plus compliqu√© dans cette r√©alisation fut de trouver le morceau appropri√© car les diff√©rentes sources que j'ai trouv√©es parlaient de la joue du cochon. Mais apr√®s discussion avec le boucher, la joue n'a que peu de gras alors que le guanciale en contient √©norm√©ment. En cherchant un peu plus, j'ai trouv√© qu'il fallait utiliser la gorge. C'est un morceau tr√®s gras utilis√© principalement [3] pour faire des p√Ęt√©s.

Quelques semaines plus tard, j'ai commenc√© √† s√©cher un magret de canard. Le hasard fait que les deux pi√®ces √©taient pr√™te √† peu pr√™t au m√™me moment. Hier, nous avons donc profit√© pour manger des p√Ętes carbonnara et de fines tranches de canard.

Un vrai régal !

[1] Voir C'est trop mignon
[2] Et surtout sans cr√®me fra√ģche !
[3] En tout cas en France

De l'utilisation des canettes de soda

/images/diy/2019/07/Upcycled.Soda.Can.thumbnail.jpg

Il y a quelques temps, je suis tombé sur ce lien qui détaille la manière de faire un siflet en utilisant une canette de soda. J'ai trouvé l'idée séduisante, alors je me suis lancé dans l'aventure. Nous ne consommons que très rarement ce genre de boissons à la maison donc nous n'avons que très rarement ce genre de contenants à disposition. Comme je ne voulais pas attendre plusieurs mois, je me suis tourné naturellement vers mes collègues pour obtenir ma matière première.

Une fois la matière première récupérée, j'ai découpé ma première canette pour en extraire une bande. Je voulais utiliser ma scie pour avoir une découpe plus propre qu'avec ma paire de ciseaux. Pour ne pas la déformer, je l'ai remplie d'eau avant de la mettre au congélateur. Une fois la glace prise, c'est très facile de couper à travers tout sans risquer les déformations. J'avoue que pour l'utilisation que j'en ai fait, j'aurais pu m'en tenir à ma paire de ciseaux. Mais au moins j'aurais testé la méthode.

Puis j'ai suivi les instructions pour obtenir mon premier siflet. Le plus dur a été de le calibrer afin qu'il émette un son, car il est très souple et conserve difficilement sa forme. Comme les arêtes sont dangereuses quand on n'y prête pas garde, j'en ai fait un autre en y ajoutant un repli sur les parties en contact avec la peau. Il tient beaucoup mieux la forme imposée, ce qui permet de sifler sans recalibration. Et comme il me restait un peu de métal, j'ai décidé d'en faire un dernier en réduisant les proportions.

C'est un projet amusant qui se fait rapidement. Je crois que je recommencerais avec M. quand elle reviendra à la maison.

Lors de la r√©alisation, j'ai repens√© √† un projet √† base de canette que j'avais fait il y a quelques ann√©es. Je me suis dit que ce serait une bonne id√©e d'essayer √† nouveau. J'ai donc refait le ¬ę magnifique ¬Ľ cendrier tress√© qu'on peut apercevoir en arri√®re plan de la photo.