Un peu de JS

Une fois n'est pas coutume, je vais parler d'informatique. Comme je viens de concrétiser une envie que j'avais depuis quelques années.

Aujourd'hui, j'ai mis en ligne ma première extension pour Firefox. Pour rappel, une extension est un bout de programme qui permet d'ajouter des possibilités ou corriger les comportements d'un autre programme.

J'ai commencé son développement il y a quelques semaines lors d'un jour férié maussade. Le premier déclencheur a été les actions répétitives que je réalise régulièrement. Je me suis mis à imaginer une solution pour pouvoir automatiser le maximum de chose. Le second déclencheur a été mon collègue et partenaire d'escalade qui voulait se lancer dans l'aventure pour lui aussi automatiser ses actions. Il m'a été d'une grande aide par ses conseils, ses revues de code et ses tests.

Cette réalisation a été l'occasion d'apprendre plein de choses. Après de longues heures de tâtonnements, de lecture de documentations et de code jeté, j'ai réussi à avoir quelque chose d'utilisable et d'assez agréable. J'ai donc proposé mon extension sur addons.mozilla.org afin qu'elle soit validée et proposée à la communauté. Quelques minutes plus tard, j'ai reçu la confirmation de validation et d'intégration.

Je suis fier d'être allé au bout du processus de publication de l'extension. J'aime l'idée du libre, du partage et de la communauté. Réaliser ce programme est une manière de partager à mon tour quelque chose qui, j'espère, sera utile à d'autres.

Et comme je ne pouvais pas terminer ce message sans faire de publicité, voici le lien vers la page de téléchargement de l'extension.

Encore du brownie, mais avec une surprise

Hier matin, j'ai eu envie de faire de la cuisine avant de partir travailler. Il restait un peu de bacon du weekend, du coup, j'ai ressorti une recette que j'aime beaucoup. La recette du brownie au bacon.

Oui, vous avez bien lu, du bacon avec du chocolat. J'avoue avoir eu la même réaction la première fois qu'on m'en a parlé. Mais j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai essayé cette recette.

Elle est très rapide et très simple à faire. Elle ne demande pas d'équipement ni de technique hors de portée du commun des mortels. Le résultat est toujours à la hauteur de mes attentes.

/images/food/2018/05/Bacon.Brownie.thumbnail.jpg

Pour résumer, c'est une de mes recettes préférée.

Pour récomforter les courageux qui se sont levés lundi matin pendant que les autres étaient en vacances, j'en ai amené au bureau. Certain sont restés très sceptiques et n'ont pas osé y toucher. D'autres, au contraire, ont beaucoup apprécié et y sont retournés.

Finalement l'été se fait désirer

Il y a deux semaines, nous avons eu quelques jours de beau temps. Ce qui m'a donné l'opportunité de faire un BBQ un midi et de profiter du soleil en bonne companie. C'était un temps parfait pour manger de la glace et comme ça faisait longtemps que je n'en avais pas fait, je me suis mis en tête de refaire la recette du sorbet au chocolat que j'aime tant. C'est une recette que j'ai trouvé il y a quelques années dans le livre « La maison du chocolat » [1] de Robert Linxe.

J'aime beaucoup cette recette car elle met en valeur le goût du chocolat. De ce fait, il faut absolument utiliser un chocolat de très bonne qualité. D'habitude, j'utilise du chocolat Barry qui donne d'excellents résultats, mais cette fois, je n'avais "que" du Valrhona. C'est un joli cadeau de ma mère et j'espère qu'il en restera la prochaine fois qu'elle nous rendra visite.

Malgré les soucis rencontrés lors du refroidissement de la préparation, le résultat est vraiment très satisfaisant. Le refroidissement a pris beaucoup plus de temps que prévu. Je pensais que ça m'aurait pris environ 5 heures, mais finalement, ça m'en aura pris 16. J'ai eu le temps de faire les courses et d'aller à la piscine avec ma fille.

Mais finalement l'été est reparti car aujourd'hui, on est bien loin du temps que l'on a eu il y a quelques jours. La pluie et le froid sont de retour. Comme ma fille a reçu une amie à la maison, il nous fallait quelques choses de réconfortant. Quelque chose avec du beurre et du sucre. À la demande de ma fille, nous avons fait des cookies aux raisins. Comme je n'avais pas de recette en stock, j'ai fait une recherche sur le nain Ternet et j'ai sélectionné celle-ci.

Le résultat est sympa, même si je trouve que les cookies sans chocolat ne sont pas de vrais cookies. Mais le plus important dans l'histoire est qu'ils ont plus à l'instigatrice. De plus, c'était une bonne expérience père-fille. J'espère que c'est le genre de choses qui restera gravé dans sa mémoire.

/images/food/2018/04/Chocolate.Sorbet.And.Raisin.Cookies.thumbnail.jpg
[1] ISBN-13 : 978-2842778224

À la recherche du cookie

Comme je l'écrivais il y a quelques temps, je recheche les bonnes recettes de brownies. Je fais exactement la même chose avec les recettes de cookies. Après la recette testée la semaine passée, j'avais envie de refaire une de mes recettes favorites pour pouvoir comparer les résultats.

C'est une recette trouvée dans le livre « The New Best Recipe » [1]. Il a été édité par les auteurs du magazine « Cook's Illustrated ». Le concept de ce livre est de prendre une recette et de la tester de nombreuses fois en changeant certains paramètres pour trouver LA recette idéale.

La recette des cookies que j'ai utilisée n'échappe pas à la règle et tous les paramètres imaginables ont été testés. Même la manière de façonner les boules de pâtes a été étudiée pour donner la forme particulière de ces biscuits, rond avec une surface irrégulière.

Comme il restait un blanc d'œuf, j'ai cherché une recette pouvant l'utiliser. J'ai trouvé une recette de rochers coco dans le livre « La douce folie des biscuits » [2] de Marie Joly. C'est une recette toute simple mais qui donnent d'excellents résultats. Je me suis même amusé à façonner les biscuits en demi-sphère à l'aide d'une cuillère à mesurer.

Voici le résultat de mes fournées :

/images/food/2018/04/Chocolate.Chip.Cookie.Take.2.thumbnail.jpg

Je suis satisfait du résultat, que ce soit avec les cookies ou avec les rochers. Je trouve que la technique utilisée pour cette recette de cookies est beaucoup plus simple à mettre en place. Ces cookies utilisent du beurre fondu alors que ceux de la semaine passée utilisent du beurre mou. De ce fait, le mélange a été plus aisé cette semaine.

Au niveau de l'épaisseur, la recette de cette semaine a l'avantage grâce au beurre qui est déjà fondu. Au niveau du goût, ceux ayant goûté aux deux recettes préfèrent celle de la semaine passée. Au niveau de la texture, les deux recettes se valent car elles donnent des biscuits croustillant sur l'extérieur et moelleux à l'intérieur.

Je vais continuer mes recherches et mes expérimentations pour trouver ou mettre au point MA recette de cookies. Affaire à suivre !

[1] ISBN-13 : 978-0936184746
[2] ISBN-13 : 978-235288070X

Entre fleur et racine

Ça faisait quelques temps que je regardais avec envie cette recette entre fleur et racine. C'est une boisson qui est à base de racine de gingembre et de fleurs d'hibiscus. En grand amoureux du gingembre, je me devais d'essayer ça surtout que j'avais des fleurs d'hibiscus qui trainaient dans le placard depuis trop longtemps.

La manière de faire est extrêmement simple, il faut verser de l'eau bouillante sur le mélange de gingembre émincé et de fleurs d'hibiscus. Ensuite il faut attendre le refroidissement complet avant de filtrer et de sucrer au goût.

Le mélange de la douceur des fleurs et de la force du gingembre est très agréable. Ça sera parfait pour les journées chaudes de l'été.

/images/food/2018/04/Sorel.Punch.thumbnail.jpg

Et comme ce n'est pas encore tout à fait l'été, il fallait quelque chose d'un peu plus consistant pour accompagner cette boisson. J'ai donc testé cette recette de cookies que je devais essayer depuis des années.

Le résultat est intéressant même si je les trouves un peu sucrés. J'aime particulièrement la petite touche de café en poudre qui relève le goût du biscuit.

Je les voulais bien gros, bien moelleux et surtout cuits d'une manière homogène. J'ai calibré mes boules de pâte à 3.5oz et je les ai laissés cuire pendant 35 minutes. Et le résultat est conforme à ce que j'attendais. J'ai réussi à avoir 8 beaux cookies qui recouvrent complètement l'assiette de présentation.

/images/food/2018/04/Chocolate.Chip.Cookie.thumbnail.jpg

Le plus dur, maintenant, est de se raisonner pour ne pas tout manger et tout boire d'un coup.

Connecté à la fibre...

Depuis environ 1 mois, je suis raccordé à la fibre. Ça change la vie, surtout pour un geek comme moi. Les téléchargements sont beaucoup beaucoup plus rapides, la qualité des vidéos s'est grandement améliorée et Netflix réagit vraiment mieux. Que du bonheur surtout quand je fais les mises à jour de ma machine.

Quand les techniciens de Free sont venu faire l'installation, ils m'ont demandés l'endroit où poser la box. Comme la plus part des appareils se connectent en wifi, j'ai décidé de la mettre en position plus centrale. Elle s'est donc retrouvée dans l'entrée, ce qui veut dire qu'elle traînait sur le sol, entourée de la multitude de fils connectés et du téléphone. Autant dire que ça ne plaisait que très peu à madame et j'ai très bien senti qu'il fallait remédier à ce problème assez rapidement.

J'ai donc imaginé quelque chose simple, sobre et le plus important, faisable avec l'outillage disponible à la maison. Avant de me lancer tête baissée, j'ai demandé conseil à un collègue bricoleur après lui avoir exposé mon problème. Il m'a conseillé sur le type de matériau à utiliser et surtout de faire faire les découpes au magasin car ils disposent d'un outillage adapté. Et pour 1€ le trait de coupe, ça aurait été dommage de ne pas en profiter.

J'ai donc fait une boite simple montée sur le mur grace à des taquets français. Cette technique d'accroche est très pratique car elle permet d'accrocher et de décrocher très rapidement la boite du mur. Ce qui dans mon cas est important car elle empêche l'ouverture de mon panneau électrique.

Voici quelques photos de la réalisation :

/images/diy/2018/03/Router.Box.Work.In.Progress.thumbnail.jpg

Et bien sur, une photo du produit fini :

/images/diy/2018/03/Router.Box.End.Result.thumbnail.jpg

Durant cette construction, j'ai appris et expérimenté pas mal de choses :

  • J'ai pu enfin utiliser les ciseaux à bois ainsi que l'étau reçus respectivement à Noël et à mon anniversaire. C'est vraiment sympa à utiliser et ça me donne encore plus envie de faire des queues d'arondes. Je n'ai pas encore le coup de main, mais je compte bien m'améliorer.
  • J'avais déjà entendu qu'on n'a jamais assez de serre-joints et je ne peux que confirmer. Dès que c'était possible, j'ai utilisé ceux que j'avais, soit directement, soit en reportant la pression avec des chutes de tasseau d'un précédent projet.
  • J'ai expérimenté le sel dans la colle pour éviter les glissements de pièces comme j'avais pu le voir dans certaines vidéos. Il faut vraiment en mettre peu sous peine de se retrouver avec une pâte infâme qu'il faut enlever avant de pouvoir remettre de la colle.
  • J'ai appris à mes dépends qu'il vaut mieux enlever les excédents de colle quand elle est fraîche plutôt que sèche. C'est beaucoup plus facile, surtout dans les endroits peu accessibles.

Globalement, je suis content du travail que j'ai fait. Le résultat final est satisfaisant bien que perfectible. Mais le plus important à mes yeux est d'avoir fait quelque chose moi-même et d'avoir appris des choses. C'est vraiment encourageant pour les projets qui restent sur ma liste grandissante :)

C'est mon anniversaire

Hier, c'était mon anniversaire. J'ai donc préparé quelque chose pour le bureau afin de gâter mes collègues.

J'ai refait un cake aux Carambars, j'ai fait un cake à l'angélique un peu modifié et un cake au citron.

/images/food/2018/02/Cakes.thumbnail.jpg

Je ne répèterais pas ce que j'ai déjà dit sur le cake aux Carambars, mais je le pense toujours.

J'ai modifié la recette du cake à l'angélique plus par nécessité que par envie d'essayer autre chose. Je n'avais pas assez d'angélique confite alors j'ai ajouté de l'écorce de citron confite et des pistaches. Le résultat était très satisfaisant, les différentes saveurs se mariaient très bien entre elles.

J'ai trouvé le cake au citron particulièrement bon. Et je n'ai pas été le seul car il n'a pas survecu longtemps sur la table de la cuisine. C'est sur que j'en referai.

On se remet en marche pour 2018

Ça faisait longtemps que je n'avais rien posté. Et pour cause, je n'avais rien fait. Mais comme je veux continuer à faire des choses, je vais continuer à poster.

Aujourd'hui, je fais un tir groupé avec ce que j'ai fait la semaine passée. Une immense flemme m'a empéché de poster quelque chose plus tôt :).

Donc pour faire les choses dans l'ordre, je commence pas la semaine passée.

Les stocks de savons étant très bas, j'en ai refait. Rien de bien spécial, juste du savon à l'huile d'olive pure, sans fragrance, sans additif. C'est une commande spéciale de madame pour pouvoir comparer avec les savons du commerce du même acabit. Elle me mets la pression !

Le résultat est surprenant car très jaune. Avec de l'huile verte, je ne m'attendais vraiment pas à ce résultat. Et puis sans fragrance particulière, ça sent juste le savon.

/images/diy/2018/02/Olive.Oil.Soap.thumbnail.jpg

Dans un tout autre domaine, je me suis lancé dans une recette de pain à burgers qui utilise la technique du tangzhong. J'aime les appeler les pains à la colle, car le tangzhong est une colle de farine inclue dans la pâte. Cela lui confère une texture très particulière que j'aime beaucoup. C'est très moelleux et très tendre. Pour les intéressés, j'ai trouvé la recette ici.

/images/food/2018/02/Tangzhong.Burger.Bun.thumbnail.jpg

On les a testés et on les a tous aimés. J'en referais !

On passe maintenant à cette semaine, j'ai préparé mon gâteau d'anniversaire. Cela faisait plusieurs années que la recette du Sachertorte me faisait de l'œil. Je me suis lancé hier. La recette était annoncé étant relativement compliquée. J'ai personnellement trouvé qu'elle était plus longue que compliquée.

/images/food/2018/02/Sachertorte.thumbnail.jpg

Pour les intéressés, j'ai utilisée la recette trouvée dans le livre « Caramel & chocolat » [1]. J'ai vraiment aimé le résultat. Attention, c'est un dessert très copieux. Je recommande de n'en faire qu'une demi recette. Il faut dire aussi que nous avons mangé ça après un BBQ déjà fort copieux.

[1] ISBN-13 : 978-2-3508-6023-7

Batman, sa voiture et plus

Ça faisait plusieurs années que je n'avais pas plié autant et en continu. Je viens de me refaire deux semaines chargées en origami. Et cela sans olympiade ni rencontre à Bruxelles.

Le catalyseur de cette série de pliage a été un modèle presque aussi vieux que moi. Il s'agit du Millenium Falcon de Shu Sugamata. C'est un modèle simple qui mérite mieux que du papier métallisé. C'est ce que j'ai utilisé pour le plier et c'est la raison pour laquelle il n'y aura pas de photos.

Ce premier pli m'a donné le goût de continuer et de me replonger dans les challenges de pliage organisés sur le forum francophone d'origami. J'ai donc plié les deux modèles proposés ce mois ci, à savoir, le Neko Bookmark de Jo Nakashima et la Bodleian box de Mélisande*.

/images/origami/2018/01/January.Folding.Challenge.thumbnail.jpg

Rien de bien compliqué, mais réussir à sortir quelque chose est toujours gratifiant.

Ensuite j'ai attaqué sur des modèles un peu plus compliqués pour me faire vraiment plaisir. J'ai enchainé sur le Brontosaurus de Shunsuke Inoue qui est un modèle assez simple avec un résultat vraiment bluffant. Il mérite beaucoup mieux que du papier d'origami car celui-ci ne peut pas être modelé et le modèle final s'en ressent.

/images/origami/2018/01/Brontosaurus.thumbnail.jpg

J'ai ensuite plié le Mario Mushroom de Mike Luo et Batarang de Jeremy Shafer. Des modèles simples mais le papier que j'ai utilisé ne méritait pas de photo. Ils ont quand même trouvé preneur :)

Pour finir, j'ai plié deux modèles dont j'aime particulièrement le rendu, la Vintage Car de Akira Kawamura et Batman de Ángel Morollón Guallar. J'ai plié la voiture deux fois car la première version était pliée dans du papier métallisé. Celui-ci ne rendait absolument pas justice au modèle. Je l'ai donc replié dans un papier Tant encollé avec du papier de soie pour faire le changement de couleur. Batman est plié dans un reste de papier que j'avais préparé pour les olympiades. Je trouve que le rendu est parfait.

/images/origami/2018/01/Batman.And.The.Wrong.Car.thumbnail.jpg

Ma résolution de plier plus cette année a l'air de tenir bon pour l'instant. Le mieux est que je n'ai pas besoin de me forcer, j'ai vraiment envie de plier. J'avais délaissé l'origami depuis vraiment trop longtemps et je me rends compte que je tire une grosse satisfaction à réaliser tous ces modèles.

À suivre !

Un peu de travail de papier pour cette nouvelle année

Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant plié que durant ces deux dernières semaines. Il faut dire que j'ai eu une semaine de congés et une séance en groupe à Bruxelles. Forcément, ça aide un peu.

J'ai enfin plié un modèle qui me tenait à cœur. C'est un modèle un peu ancien car il date déjà de la décennie précédente. L'artiste produit des modèles assez éclectiques que j'affectionne particulièrement. C'est la sauterelle de Brian Chan. Je l'ai pliée dans un papier de soie simple que j'ai traité au méthyl-cellulose.

J'ai également plié un marque-page pour madame. Elle saura à tout moment où recommencer sa lecture. J'ai utilisé un reste de papier peau d'éléphant sur lequel j'ai plié des hydrangées.

J'ai, à ma grande surprise, plié du modulaire. C'est une boîte facile et agréable à plier.

/images/origami/2018/01/Xmas.Folding.thumbnail.jpg

Ensuite, j'ai plié lors de la rencontre de Bruxelles. J'ai enseigné un modèle découvert récemment, un joli orignal tout simple. J'ai également plié un cheval avec une séquence de pliage surprenante, une fractale en 3D et une corrugation également en 3D. J'ai travaillé fort sur la fractale pour réussir à sortir la deuxième itération, mais après de nombreux échecs, j'ai quand même réussi à sortir quelque chose de correct.

/images/origami/2018/01/Brussels.Folding.thumbnail.jpg

J'espère continuer sur ma lancée pour cette année et réussir à compléter plusieurs projets, dont certains sont en latence depuis beaucoup trop longtemps.