Aller au contenu principal

Encore du savon !

/images/diy/2020/03/Goat.Milk.Soap.thumbnail.jpg

Comme je l'ai dit dans le message précédent, j'ai déjà fait du savon au lait de chèvre avec une réussite mitigée. Mais après mon expérience réussie du savon à la bière, je me suis dit qu'il fallait que je recommence. Et c'est ce que j'ai fait hier !

Après avoir mis mon lait au congélateur jusqu'à ce qu'il ait une consistence proche de la glace, j'ai réalisé mon savon en suivant la méthode de la saponification à froid classique. Cette fois-ci, j'ai réussi à contenir la montée en température, mais pas suffisament car j'ai quand même eu un début de changement de couleur du lait. Par contre, le résultat final est vraiment d'une meilleur qualité que la version de 2017. En effet, le bloc de savon a une couleur qui se rapproche plus du blanc que la fois précédente. Comme la fois prédédente, le savon est assez granuleux, cependant je n'ai pas encore d'explication sur ce phénomène.

Voici les proportions pour cette recette :

  • 90 grammes d'huile d'avocat,

  • 754 grammes de gras de bŇďuf,

  • 156 grammes d'huile de tournesol,

  • 330 grammes de lait de ch√®vre,

  • 133,46 grammes de soude (NaOH),

  • 1 cuill√®re √† caf√© rase de charbon actif.

Même si ce savon n'est pas aussi réussi que ce à quoi je m'attendais, j'en suis quand même content. J'ai amélioré ma technique mais il va falloir que je trouve un moyen pour conserver la température de mon lait à une température bien plus basse. La suite au prochain épisode !

Cette bière n'est pas à boire !

/images/diy/2020/03/Beer.Soap.thumbnail.jpg

Il y a quelques années, j'avais fait un test de savon au lait de chèvre. J'avais eu une réaction que je trouvais étrange à l'époque et qui m'ont fait douté de la qualité du savon. Après la période de séchage, j'ai utilisé normalement le savon qui était tout à fait normal mis à part sa couleur ocre. Depuis, j'ai fait de nombreuses recherches pour comprendre ce qui s'était passé et comment remédier à cette réaction.

En fait, lors de l'ajout de la soude dans le lait de ch√®vre, la mont√©e en temp√©rature a √©t√© si rapide et si forte que les prot√©ines pr√©sentes dans le lait ont √©t√© br√Ľl√©es. Pour remplacer l'eau par un liquide pouvant √™tre d√©grad√© par la temp√©rature, il faut donc limiter la mont√©e en temp√©rature, soit en utilisant un liquide tr√®s froid 1 soit en ajoutant la soude assez doucement pour que la chaleur de la r√©action chimique ait le temps de se dissiper.

Il y a deux semaines, avec ces nouvelles connaissances, j'ai décidé de retenter l'aventure mais cette fois-ci avec de la bière, ce qui ajoute une difficulté supplémentaire à cause de sa nature gazeuse. J'ai donc commencé par faire chauffer la bière à feu doux pour que le gaz s'en échappe, puis je l'ai mis au congélateur pour la transformer en granité. Le recette de la procédure reste inchangée mais il faut quand même réorganiser les étapes pour réussir à avoir tous les ingrédients aux températures souhaitées au même moment.

Voici les proportions pour cette recette :

  • 500 grammes de gras de bŇďuf,

  • 500 grammes d'huile de tournesol,

  • 230 grammes de bi√®re 2,

  • 100 grammes d'eau,

  • 131.8 grammes de soude (NaOH),

  • 1 cuill√®re √† caf√© bomb√©e d'argile rose,

  • 30 millilitres d'huile essentielle de menthe poivr√©e,

  • quelques fleurs d'hibiscus s√©ch√©es et concac√©es 3.

M√™me si ce savon a l'air tr√®s prometteur, j'ai peur qu'il soit inutilisable car je ne suis pas sur que ma balance √©tait configur√©e sur les bonnes unit√©s. Il faudra que je fasse des tests localement pour ne pas me br√Ľler si la quantit√© de soude est trop importante. Le point tr√®s positif de cette exp√©rience est que j'ai r√©ussi √† concerver la bi√®re √† une temp√©rature inf√©rieure √† 50¬įC et qu'elle n'a pas √©t√© br√Ľl√©e. Il ne me reste plus qu'√† refaire un savon au lait de ch√®vre pour valider ma technique.

1

voire gelé

2

il s'agit ici de la bière qui me restait après l'avoir préparée. Une partie des 33 centilitres initiaux s'est évaporé.

3

saupoudrées sur le pain de savon une fois dans son moule.

Calme apparent !

Il n'y a pas d'activité en ce moment ici mais ce n'est qu'apparent.

En fait, il y a quelques semaines, mon ordinateur a rendu l'√Ęme et il a fallu que j'en r√©installe un nouveau. Le probl√®me r√©sidait dans l'installation de ma distribution Linux pr√©f√©r√©e 1. Je l'utilise depuis de nombreuses ann√©es donc je sais m'en servir mais elle est tellement stable que je n'ai pas eu besoin de la r√©-installer depuis. Et comme c'est une distribution qu'il faut installer manuellement et que depuis la derni√®re fois que j'ai fait √ßa il y a eu l'apparition de nouvelles technologie 2, √ßa m'a pris du temps et de nombreux essais. D'ailleurs, l'installation n'est toujours pas compl√®tement termin√©e 3 mais je peux au moins me connecter √† internet et √©crire en fran√ßais. Je pense que je mettrai des informations relatives √† cette installation dans mon wiki pour ne pas avoir √† refaire les m√™mes recherches dans le futur.

Maintenant que je peux utiliser de nouveau mon ordinateur, nous sommes confinés à la maison comme une bonne partie de la population mondiale à cause de la pandémie de COVID-19. Comme les voyages non-essentiels sont annulés, je vais devoir me concentrer sur les projets que je peux faire avec ce que j'ai à la maison ou ce que je pourrai acheter en faisant mon épicerie. Ça veux dire que pour les prochaines semaines, je pourrai faire du savon, de la cuisine et de l'origami mais qu'il faudra oublier l'impression 3D ou la couture. Ça sera aussi l'occasion d'avancer sur les choses que je repousse tout le temps par manque de temps ou d'envie.

Petite note pour finir, restez chez vous pour ralentir la pand√©mie. Pour une fois qu'on peut sauver le monde en restant chez soi, c'est le moment d'en profiter. C'est le personnel m√©dical qui Ňďuvre pour nous tous qui vous en remerciera.

Une grosse pensée à M. qui travaille fort en ce moment !

1

Arch Linux

2

UEFI par exemple

3

il me reste au moins la mise en place de sauvegardes et le démarrage automatique de l'environnement graphique

Emploi du temps chargé

/images/diy/2020/02/Wax.Soap.thumbnail.jpg

J'ai eu un emploi de temps très chargé ces dernières semaines. Même si j'ai pu faire quelques expérimentations, je n'ai pas eu le temps d'en parler ici auparavant. Mais je vais réparer ça dès maintenant.

Je trouve que c'est toujours intéressant de tester de nouvelles choses même s'il ne faut pas oublier de s'entrainer sur ce que l'on connait déjà afin de développer les réflexes. C'est pourquoi, il y a quelques semaines, j'ai fait du savon en utilisant un ingrédient que je n'avais jamais utilisé. J'ai tenté l'expérience avec de la cire d'abeille.

Après m'être documenté, il semblerait que la quantité de cire à utiliser doit être comprise entre 1 et 2% de la masse totale du savon. À l'inverse des autres additifs (pigments, huiles essentielles), il faut le mélanger aux huiles afin de pouvoir la répartir également dans le savon. Mais mis à part ces 2 détails, je n'ai pas rencontré de difficultés lors de la réalisation de ces savons. Ça m'autorise à penser que j'ai atteint un niveau d'expertise qui me permette de tester des choses un peu plus compliquées.

Avant d'oublier, voici les quantités utilisées pour un savon surgras à 5% :

  • 248 grammes de graisse de canard,

  • 499 grammes de graisse de bŇďuf,

  • 71 grammes d'huile de s√©same,

  • 102 grammes d'huile de tournesol,

  • 80 grammes d'huile d'olive,

  • 330 grammes d'eau,

  • 132.6 grammes de soude (NaOH),

  • 15 grammes de cire d'abeille.

/images/food/2020/02/Mead.thumbnail.jpg

J'ai √©galement commenc√© une nouvelle cuv√©e d'hydromel. Cette fois-ci, je n'ai pas fait vraiment d'exp√©rimentation car je suis bien loin de ma√ģtriser la fermentation du miel. J'ai d√©j√† quelques cuv√©es √† mon actif, mais la derni√®re remonte √† pr√®s de 5 ans. J'esp√®re juste que je n'ai pas trop perdu la main et que le r√©sulat sera agr√©able. La seule diff√©rence notoire dans les ingr√©dients utilis√©s est l'eau. Ici, j'ai utilis√© de l'eau du robinet alors que les fois pr√©c√©dentes, j'avais utilis√© de l'eau de source. J'esp√®re que √ßa n'alt√®rera pas trop de go√Ľt de la boisson termin√©e.

J'en profite pour noter les quantités utilisées pour une dame-jeanne de 5 litres :

  • 2 kilogrammes de miel,

  • de l'eau pour remplir la dame-jeanne,

  • 1 sachet de 5 grammes de levure Lalvin EC-1118.

Il ne reste plus qu'à travailler ma patience en attendant que la fermentation puis que la maturation se terminent.

Quelques expériences

/images/food/2020/01/Crying.Grapefruit.thumbnail.jpg

Pour commencer l'année tranquillement, il n'y a rien de mieux que de faire quelques petites expériences. Attention, il n'y aura rien de bien extravagant ici car il s'agit surtout d'adaptation de recettes.

√áa fait plusieurs ann√©es que je r√©alise r√©guli√®rement de l'orange qui pleure ainsi que d'autres d√©clinaisons √† base d'agrumes. J'ai d√©j√† essay√© avec des oranges, des mandarines, des citrons, des limes 1 et des bergamotes. Certaines de ces exp√©rimentations ont √©t√© plus heureuses que d'autres mais √† chaque fois j'ai pu faire le plaisir de ma belle-m√®re. D'ailleurs, pendant les f√™tes de fin d'ann√©e, elle m'a fait remarquer que cela faisait longtemps que je n'en avais pas fait. J'ai pris cette remarque comme une invitation √† tester de nouvelles choses. J'ai donc remplac√© l'orange par un pamplemousse et le nŇďud de la ficelle par un filet 2. Il ne reste plus qu'√† patienter deux mois avant de pouvoir go√Ľter √† √ßa.

On va rester en cuisine pour l'expérimentation suivante. Il y a quelques mois, j'ai découvert une recette très simple de crème dessert et depuis j'en fait au moins deux fois par mois. J'ai déjà essayé de remplacer le cacao par une poudre de caroube mais ça n'a pas été une réussite au niveau des saveurs obtenues. De ce fait, j'étais un peu réticent à remplacer à nouveau le cacao par autre chose mais je me suis lancé en utilisant, cette fois, de la chicorée soluble 3. J'en ferais à nouveau en concervant le même dosage car ce fut une réussite tant au niveau des saveurs que de la texture qui est restée inchangée.

Pour la dernière expérimentation, on reste avec une recette mais on va sortir de la cuisine. La semaine passée, je suis allé acheter un baume à lèvres comme je le fais depuis toujours et je me suis rendu compte 4 que pour mes quelques grammes de baume, j'en avais au moins autant d'emballage. C'est à ce moment là que je me suis dit qu'il fallait que j'arrête cette aberration, que je me documente sur la réalisation d'une version maison et que j'en fasse moi-même. Après avoir trouvé quelques recettes qui m'ont servies de base pour créer ma propre mixture, je me suis mis en quête des ingrédients manquants et je me suis lancé. La réalisation est extrèmement simple car il suffit de faire fondre tous les éléments solides avant d'y ajouter les éléments liquides, ce qui prend une dizaines de minutes. Voici les quantités utilisées :

  • 10 grammes de beurre de karit√©

  • 10 grammes d'huile de coco

  • 3 grammes de cire d'abeille

  • 4 gouttes d'huile de vitamine E

  • 6 gouttes d'huile essentielle de menthe poivr√©e

Les mois passés n'ont pas été très propices à l'avancement de mes projets mais j'espère que cela changera pour ceux qui arrivent. Surtout que j'ai certaines échéances qui ne peuvent pas être repoussées.

1

ou citron vert en France.

2

c'est plus long à mettre en place mais je pense que j'aurai moins de risques de perdre mon fruit dans l'alcool.

3

35g de chicorée au lieu des 50g de cacao.

4

enfin !

Pochettes à billets

/images/diy/2019/12/Pouches.thumbnail.jpg

Je possède quelques devises pour régler mes achats dans les pays que je visite régulièrement. Avant je les conservais dans des enveloppes en papier ou des sacs en plastique, mais ce n'était ni très pratique ni très durable, surtout quand il y a des pièces. J'ai donc imaginé me coudre une pochette en tissu épais et de la fermer par une fermeture éclair.

Avant de commencer, j'ai fait des recherches sur les dimensions maximales des billets que je vais utiliser. Le plus long est le billet 100 dollars américains avec une longueur de 155.95mm 1 et le plus large est le billet de 50 euros avec une largeur de 77mm 2. À ces dimensions, il a fallu ajouter la dimension des coutures, la dimension de la fermeture éclair et l'espace nécessaire pour pouvoir utiliser la pochette confortablement.

Il y a quelques semaines, je suis allé faire un tour chez ma maman pour profiter de sa machine à coudre et en peu de temps j'ai eu ma première pochette. De retour à la maison, elle a eu tellement de succès qu'on m'en a commandé 2 de plus. En retournant dimanche passé chez ma maman, j'ai de nouveau utilisé la machine à coudre et j'ai presque industrialisé mes différentes étapes.

Je suis vraiment satisfait du résultat obtenu et des progrès que j'ai fait dans l'utilisation de la machine. Je peux maintenant l'utiliser avec succès sans supervision et je peux m'imaginer attaquer des projets un peu plus conséquents.

1

Billet de 100 dollars am√©ricains ‚ÄĒ Wikip√©dia

2

Billet de 50 euros ‚ÄĒ Wikip√©dia

Pliage de tissu

/images/origami/2019/11/Shadowfold.thumbnail.jpg

En 2007, j'avais d√©couvert les pliages de tissu de Chris K. Palmer en visitant l'exposition ¬ę Origami Now! ¬Ľ lors d'un voyage dans le Massachusetts. C'est impressionnant de voir ces motifs g√©om√©triques r√©alis√©s en utilisant de la soie comme m√©dium plut√īt que du papier. J'ai tout de suite √©t√© fascin√© par ses r√©alisations.

Quelques ann√©es plus tard, son livre ¬ę Shadowfold: Surprisingly Easy-to-Make Geometric Designs in Fabric ¬Ľ 1 a √©t√© √©dit√©. Sans surprise, je me le suis procur√© lors d'une convention de Origami USA √† New-York City.

Depuis toutes ces années, il prenait la poussière dans mon étagère car je n'avais pas accès à une machine à coudre. J'avoue que les modèles présentés m'intimidait aussi un peu.

Et puis j'ai commencé à faire de la couture l'année passée 2 chez ma maman. Je n'avais plus d'excuse pour ne pas me lancer.

Je me suis donc lanc√© dans l'aventure en me donnant pour objectif de l'offrir lors de l'anniversaire de ma maman. √áa me laissait quand m√™me quelques mois pour mener √† bien ce projet. J'ai d√©coup√© un carr√© dans un reste de la tente que j'ai fabriqu√© pour ma fille. Puis je lui ai ajout√© un ourlet avant de marquer l'emplacement des nŇďuds. Ensuite, je l'ai laiss√© dans cet √©tat inachev√© jusqu'il y a peu.

J'ai du m'y remettre car l'échéance approchait et que c'est toujours plaisant de mettre un terme à un projet. C'est à ce moment que je me suis rendu compte que j'avais marqué le mauvais coté du tissu et que mon ourlet n'était pas très bien fait. J'ai donc recommencé mon marquage avant de plier ce modèle, puis de lui donner un bon coup de fer à repasser. Comme le titre du livre le mentionne, le motif géométrique a été étonnamment facile à mettre en place. La mise en forme est longue mais je n'ai pas rencontré de difficulté particulière. Peut-être que ma longue expérience de l'origami et mon expérience naissante de couture m'ont aidé. En tout cas, c'est très encourageant et ça m'a donné envie d'en faire d'autres.

1

ISBN-13 : 978-1568363790

2

Voir Un cadeau pour ma fille

Kim qui ? Non. Kimchi !

/images/food/2019/10/Kimchi.thumbnail.jpg

Ce weekend a été bien occupé en cuisine ! J'ai fait quelques préparations pour avoir quelques repas d'avance. Mais je ne détaillerai pas ici tout ce que j'ai fait mais uniquement mon test de kimchi.

Le kimchi est du chou ferment√© originaire de Cor√©e. Il est agr√©ment√© de da√Įkon, oignon, ciboule, ail, gingembre, sauce de poisson et de piment. Il est lacto-ferment√© √† la mani√®re de la choucroute. Il est servi en accompagnement de tous les repas.

J'ai choisi cette recette qui utilise de la pomme de terre pour remplacer la farine de riz gluant utilisée traditionnellement. D'une part parce que j'aime les pommes de terre et d'autre part parce que je ne voulais pas acheter de la farine uniquement pour cette recette. Je l'ai un peu modifiée car je n'ai pas trouvé ni la poire asiatique, ni les crevettes fermentées. Mais comme les recettes que j'ai lues lors de mes recherches n'étaient pas unanimes sur ces ingrédients, je me suis dit que ça irait.

Il est possible de consommer le kimchi d√®s qu'il est fait 1, comme il est possible d'attendre quelques jours pour que les saveurs de la lacto-fermentation se d√©veloppent. J'ai go√Ľt√© avant de mettre en bocaux et c'est d√©j√† tr√®s bon. J'ai h√Ęte de voir la fermentation commencer et encore plus d'y go√Ľter.

1

Il n'est donc pas encore fermenté.

Vinification en cours

/images/food/2019/10/Apple.Jellies.thumbnail.jpg

Il y a quelques semaines, j'avais cueilli quelques pommes 1 pour pouvoir faire du vin. J'ai commenc√© par pr√©parer un mo√Ľt avant de le mettre √† fermenter. J'ai tir√© les le√ßons de mes exp√©riences pr√©c√©dentes et j'ai r√©ussi √† avoir le r√©sultat attendu au premier test. Heureusement d'ailleurs car il n'y avait plus de pommes √† port√©e sur les pommiers de mon verger sauvage. J'ai ensuite plac√© tout √ßa dans la dame jeanne avant de l'entreposer dans ma salle de bain. C'est l'endroit le plus appropri√© car il y fait noir en permanence. J'esp√®re qu'il n'y aura pas trop de variations de temp√©rature pour le bien-√™tre de mes levures. Pour l'instant, elles ont l'air de bien s'y sentir car apr√®s deux semaines de fermentation, elles continuent √† prosp√©rer. J'esp√®re que le r√©sultat sera aussi bon que la premi√®re fois.

Apr√®s avoir pr√©lev√© les pommes n√©cessaires pour cette r√©alisation, il me restait encore trois kilos de pommes. J'ai donc entrepris de faire de la gel√©e et de la p√Ęte de fruit. Pour cela, j'ai commenc√© par extraire le jus avec l'extracteur de jus emprunt√© √† ma maman pour l'occasion. Une fois le jus extrait, il faut r√©cup√©rer la pulpe et enlever tout ce qui ne doit pas se retrouver dans la p√Ęte. Pour cela, j'ai utilis√© mon √©p√©pineuse r√©cup√©r√©e il y a quelques ann√©es sur freecycle.

Ensuite, il ne reste plus qu'√† r√©aliser les cuissons. Ma p√Ęte de fruit est vraiment au point par contre j'ai vraiment du mal avec la gel√©e. Cette fois, la gel√©e est un peu trop cuite, ce qui la rend un peu trop solide. J'h√©site entre m'ent√™ter √† essayer de faire des gel√©es ou me r√©signer √† ne faire que des confitures.

1

Voir Prêt pour la vinification

Prêt pour la vinification

/images/food/2019/09/Apple.Wine.Preparation.thumbnail.jpg

Il y a quelques années, j'avais essayé de faire du vin de pomme. J'avais eu quelques difficultés à démarrer la vinification à cause de l'apparition non désirée de moississures 1. J'ai quand même laissé la chance aux levures de travailler jusqu'à la fin de la fermentation car je n'avais pas grand chose à perdre. Contre toute attente, le vin réalisé était vraiment excellent. J'ai même quelques collègues qui m'ont demandé si je ne pouvais pas leur en vendre quelques bouteilles.

Cette année, j'ai décidé de récidiver. Comme c'est la période des pommes, je voulais être prêt. J'ai acheté le matériel manquant la semaine passée 2, j'ai emprunté une dame jeanne à mon beau-père qui me l'a apportée ce midi, je me suis imprimé un outil d'extraction de barbotteur en début de semaine et je suis allé cueillir dix kilos de pommes sauvages ce soir.

J'espère que pour cette cuvée, je n'aurai pas autant de soucis. En tout cas, il me tarde de commencer !

/images/diy/2019/09/Extraction.Tool.Rendered.3D.Model.thumbnail.png

L'outil d'extraction de barbotteur permet de pousser sur le barbotteur à travers le bouchon pour pouvoir le déloger sans le casser. Le bouchon en caoutchouc serre très fortement le barbotteur afin de ne laisser échapper de l'air qu'à travers ce dernier. À cause de cela, l'étape de démontage est délicate car les efforts appliqués fragilisent le barbotteur et finissent par le briser. J'espère que cet outil très simple permettra d'éviter ça. Si cet outil vous est utile, voici le fichier STL qui vous permettra de l'imprimer.

1

Voir Première cueillette de l'année et Suite de la première cueillette de l'année.

2

Levure, barbotteurs et bouchons.