Du vert au programme

Comme je l'ai mentionné dans un message précédent, une de mes collègues m'a apporté des tomates vertes de son jardin. Ça faisait déjà quelques jours qu'elles trainaient à la maison, il devenait urgent de les utiliser.

Comme l'année passée, j'ai fait une confiture avec. L'idée générale est certes la même, mais j'ai essayé d'améliorer ma méthode.

La première étape de cette confiture est de peler les fruits. Comme ils sont encore verts, la peau s'enlève avec beaucoup de difficulté. Il faut donc les blanchir assez longuement pour faciliter la manipulation. Il ne faut pas hésiter à repasser les fruits dans l'eau bouillante si la peau est encore trop bien accrochée. J'ai fait plusieurs aller-retour pour les fruits les plus récalcitrants. Il faut prévoir du temps pour cette étape, j'ai mis presque 2 heures pour traiter 2 kilos de fruits.

La dernière étape est de mettre en pots. Cette année, j'ai passé la confiture au mixer pour réduire en purée les fruits. Je n'avais pas fait cette opération l'année passée et je trouvais que les tranches de citron étaient un peu dures à manger. Normalement, ça devrait régler ce léger soucis.

Il ne reste plus qu'à déguster ces quelques pots.

/images/food/2018/09/Green.Tomato.Jam.thumbnail.jpg

Dons de matériel

Ça fait quelques temps que je mets mes collègues à contribution pour récupérer des matériaux dont ils n'ont pas l'usage. Ça permet de ne pas les envoyer à la poubelle et d'entretenir mon envie de DIY.

J'ai déjà récupéré des pots de confiture, des palettes, des morceaux de bois, des fruits et des sacs de nourriture pour chien. Hier, j'ai été gâté. J'ai reçu plein de jeans et des tomates vertes.

/images/diy/2018/09/Raw.Material.thumbnail.jpg

Il ne me reste plus qu'à transformer tout ça !

Première confiture de l'année

Le stock de confiture étant à son plus bas depuis longtemps, j'ai décidé d'en refaire la semaine passée.

J'ai commencé par aller faire une cueillette de sureau. Cette année, ça a été un peu compliqué à cause des chaleurs intenses de l'été. Beaucoup de ceux que j'ai trouvés étaient inutilisables car trop secs ou brulés. Après quelques heures de recherche, j'en ai quand même trouvé suffisament pour faire quelques pots de gelée.

J'ai décidé de faire de la gelée plutôt que de la confiture car dans la production de l'année passée, il restait les graines. Elles sont assez grosses et surtout peu agréables au goût. Pour apprécier la confiture, il fallait la filtrer au préalable.

J'ai donc commencé par extraire le jus des fruits (sureau et pomme). J'ai ensuite mélangé le jus avec du sucre et un peu de citron avant de passer à la cuisson.

Grace aux conseils de madame, je trouve que j'ai bien réussi la texture de cette gelée. Nous avons goûté ce qui restait collé dans la casserole et nous en sommes tous les deux satisfaits.

Ce qu'il faut donc retenir, c'est que le goût du sureau en confiture est fantastique, si et seulement si on enlève les graines présentes dans les fruits.

Pour finir, voici une photo de la production 2018 de gelée de sureau.

/images/food/2018/09/Elderberry.Jelly.thumbnail.jpg

J'ai trouvé le mobile

Il y a eut une nouvelle naissance dans mon entourage. Et comme je le mentionnais déjà il y a quelques années, j'ai confectionné un nouveau mobile.

Je voulais profiter de ce projet pour expérimenter de nouvelles choses. Je suis resté dans le connu pour les sujets suspendus, mais c'est dans la suspension que j'ai testé de nouvelles choses.

Commençons par les sujets. J'ai utilisé huit grues traditionnelles. C'est un modèle simple et élégant. Il est possible de le plier correctement dans à peu près tous les types de papier , ce qui laisse de nombreuses possibilité de personnalisation. Son point d'équilibre est très facilement identifiable, ce qui est un atout non négligeable lorsque l'on réalise un mobile.

Maintenant, abordons la suspension. Ma première idée fut de faire l'anneau de suspension, non plus en bois comme lors de mes expériences précédentes, mais en papier mâché. J'ai donc fait un anneau avec un fil de métal que j'ai recouvert tant bien que mal de papier journal imbibé de colle. Le résultat était décevant car il n'avait ni la rigidité ni la régularité attendues. Ma seconde idée fut de faire l'anneau toujours en papier mâché mais cette fois ci sans fil de métal. J'ai donc empilé mes morceaux de journal imbibés en forme de cercle pour pouvoir le découper proprement une fois séché. Mais le résultat fut à la hauteur de ma première idée, décevant. Ma troisième idée fut d'utiliser un anneau en métal utilisé dans la réalisation d'abat-jour. Ce fut la bonne !

/images/origami/2018/08/Hanging.Mobile.thumbnail.jpg

Je me suis bien amusé lors de cette réalisation. J'ai fait pas mal d'erreurs, appris pas mal de choses, pour au final avoir quelque chose d'assez satisfaisant. Il y a une autre naissance qui se profile, je vais pouvoir capitaliser mon expérience pour faire encore mieux.

J'ai offert ça au papa hier. Il avait l'air très content, ce qui est le principal !

Malaise

Après cinq semaines passées au Canada, le retour en France est dur.

Le plus insupportable est la présence policière omniprésente. Personnellement, je ne me sens pas du tout en sécurité, car qui surveille la police ? Surtout quand on voit ce qu'il se passe en ce moment au plus haut de l'État.

Mais la propagande fonctionne réellement. Celle qui distille la peur pour pouvoir contrôler facilement les populations. Un stratagème rodé que beaucoup de "puissants" utilisent pour arriver à leurs fins. À tel point qu'hier dans l'enceinte de l'aéroport dans laquelle circulaient des militaires lourdement armés, une mère disait à sa fille :

Tu vois ma chérie, ce sont des gens très très gentils. Ils nous protègent des méchants.

Pour moi, cela représente la banalisation du terrorisme d'État et le mépris de la population.

Préparation des vacances

À la maison, nous jouons très régulièrement à Carcassonne. Nous aimons beaucoup y jouer et comme les vacances approchent, nous voulions l'emmener dans nos bagages. Le problème est que le jeu vient dans une boîte en carton assez volumineuse et que nous voyagerons par avion. C'est donc le moment idéal pour sortir des cartons un projet de couture que j'avais depuis quelques temps.

Hier, j'ai donc passé l'après-midi avec ma mère pour qu'elle m'apprenne les rudiments de la couture. Après avoir pris quelques mesures, direction l'atelier pour démarrer la réalisation de sacs pour les différents éléments du jeu. L'expérience de ma mère était vraiment la bienvenue pour prendre les bonnes décisions avant de commencer. Seul, j'aurai fait toutes les erreurs qu'elle a su anticiper.

J'ai donc fait mes deux premiers sacs en tissus et j'en suis plutôt satisfait. Ils ne sont pas parfaits, mais j'ai la satisfaction d'avoir fait quelque chose d'utile et d'avoir appris plein de choses. Ça reste un projet simple car il ne contient que des coutures droites et peu d'épaisseurs, mais ça donne confiance pour réaliser des choses plus complexes. Pour l'instant, je n'ai appris que l'utilisation de la machine à coudre. J'espère que la prochaine fois, j'apprendrai la mise en place de la dite machine.

/images/diy/2018/06/Game.Bags.thumbnail.jpg

Nous sommes prêts à partir maintenant !

Comment épicer votre vie

J'aime beaucoup les épices et le gingembre en particulier. J'ai déjà expérimenté beaucoup de choses à base de gingembre et je me suis dit que j'allais partager ça avec la visite de vendredi soir.

J'ai proposé comme cocktail de bienvenue un Dark & Stormy, un de mes cocktails préféré. Le rhum ambré est mis en valeur par les saveurs prononcées de gingembre. Avec une tranche de gingembre frais, du sirop de gingembre et du ginger ale, on a un équilibre entre les saveurs sucrées et épicées. La petite touche de citron apporte une acidité qui se marie bien avec le pétillant du soda.

J'aurais pu acheter du sirop et du ginger ale au supermarché, mais ça aurait été moins amusant. C'est pourquoi, j'ai commencé la préparation de mes cocktails en début de semaine.

J'ai commencé en début de semaine par la réalisation du ginger ale. J'ai utilisé une recette éprouvée depuis de nombreuses années. C'est une recette très rapide et très facile à faire. Je la conseille vivement aux amoureux du gingembre. Ça n'a rien à voir avec ce qu'on peut trouver au supermarché. Dans celui-ci, on goute vraiment le gingembre. Par contre, il faut faire attention lors de l'ouverture de la bouteille si on ne veut pas prendre une douche un peu spéciale.

J'ai fini la semaine par la réalisation du sirop. C'est aussi une recette très facile à faire. Quand on voit le prix de ce genre de sirop au supermarché, on se rend compte qu'il vaut vraiment mieux le faire à la maison.

Je n'ai même pas eu le temps de prendre en photo les verres car leur contenu a été très apprécié. J'ai juste eu le temps d'en prendre une des ingrédients utilisés.

/images/food/2018/06/Dark.And.Stormy.thumbnail.jpg

Un peu de JS

Une fois n'est pas coutume, je vais parler d'informatique. Comme je viens de concrétiser une envie que j'avais depuis quelques années.

Aujourd'hui, j'ai mis en ligne ma première extension pour Firefox. Pour rappel, une extension est un bout de programme qui permet d'ajouter des possibilités ou corriger les comportements d'un autre programme.

J'ai commencé son développement il y a quelques semaines lors d'un jour férié maussade. Le premier déclencheur a été les actions répétitives que je réalise régulièrement. Je me suis mis à imaginer une solution pour pouvoir automatiser le maximum de chose. Le second déclencheur a été mon collègue et partenaire d'escalade qui voulait se lancer dans l'aventure pour lui aussi automatiser ses actions. Il m'a été d'une grande aide par ses conseils, ses revues de code et ses tests.

Cette réalisation a été l'occasion d'apprendre plein de choses. Après de longues heures de tâtonnements, de lecture de documentations et de code jeté, j'ai réussi à avoir quelque chose d'utilisable et d'assez agréable. J'ai donc proposé mon extension sur addons.mozilla.org afin qu'elle soit validée et proposée à la communauté. Quelques minutes plus tard, j'ai reçu la confirmation de validation et d'intégration.

Je suis fier d'être allé au bout du processus de publication de l'extension. J'aime l'idée du libre, du partage et de la communauté. Réaliser ce programme est une manière de partager à mon tour quelque chose qui, j'espère, sera utile à d'autres.

Et comme je ne pouvais pas terminer ce message sans faire de publicité, voici le lien vers la page de téléchargement de l'extension.

Encore du brownie, mais avec une surprise

Hier matin, j'ai eu envie de faire de la cuisine avant de partir travailler. Il restait un peu de bacon du weekend, du coup, j'ai ressorti une recette que j'aime beaucoup. La recette du brownie au bacon.

Oui, vous avez bien lu, du bacon avec du chocolat. J'avoue avoir eu la même réaction la première fois qu'on m'en a parlé. Mais j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai essayé cette recette.

Elle est très rapide et très simple à faire. Elle ne demande pas d'équipement ni de technique hors de portée du commun des mortels. Le résultat est toujours à la hauteur de mes attentes.

/images/food/2018/05/Bacon.Brownie.thumbnail.jpg

Pour résumer, c'est une de mes recettes préférée.

Pour récomforter les courageux qui se sont levés lundi matin pendant que les autres étaient en vacances, j'en ai amené au bureau. Certain sont restés très sceptiques et n'ont pas osé y toucher. D'autres, au contraire, ont beaucoup apprécié et y sont retournés.

Finalement l'été se fait désirer

Il y a deux semaines, nous avons eu quelques jours de beau temps. Ce qui m'a donné l'opportunité de faire un BBQ un midi et de profiter du soleil en bonne companie. C'était un temps parfait pour manger de la glace et comme ça faisait longtemps que je n'en avais pas fait, je me suis mis en tête de refaire la recette du sorbet au chocolat que j'aime tant. C'est une recette que j'ai trouvé il y a quelques années dans le livre « La maison du chocolat » [1] de Robert Linxe.

J'aime beaucoup cette recette car elle met en valeur le goût du chocolat. De ce fait, il faut absolument utiliser un chocolat de très bonne qualité. D'habitude, j'utilise du chocolat Barry qui donne d'excellents résultats, mais cette fois, je n'avais "que" du Valrhona. C'est un joli cadeau de ma mère et j'espère qu'il en restera la prochaine fois qu'elle nous rendra visite.

Malgré les soucis rencontrés lors du refroidissement de la préparation, le résultat est vraiment très satisfaisant. Le refroidissement a pris beaucoup plus de temps que prévu. Je pensais que ça m'aurait pris environ 5 heures, mais finalement, ça m'en aura pris 16. J'ai eu le temps de faire les courses et d'aller à la piscine avec ma fille.

Mais finalement l'été est reparti car aujourd'hui, on est bien loin du temps que l'on a eu il y a quelques jours. La pluie et le froid sont de retour. Comme ma fille a reçu une amie à la maison, il nous fallait quelques choses de réconfortant. Quelque chose avec du beurre et du sucre. À la demande de ma fille, nous avons fait des cookies aux raisins. Comme je n'avais pas de recette en stock, j'ai fait une recherche sur le nain Ternet et j'ai sélectionné celle-ci.

Le résultat est sympa, même si je trouve que les cookies sans chocolat ne sont pas de vrais cookies. Mais le plus important dans l'histoire est qu'ils ont plus à l'instigatrice. De plus, c'était une bonne expérience père-fille. J'espère que c'est le genre de choses qui restera gravé dans sa mémoire.

/images/food/2018/04/Chocolate.Sorbet.And.Raisin.Cookies.thumbnail.jpg
[1] ISBN-13 : 978-2842778224