Aller au contenu principal

Articles sur origami (anciens articles, page 1)

Fin de la compétition, on fait quoi maintenant ?

Hier, la compétition d'origami à laquelle je participe chaque année s'est terminée. C'est la première édition qui commence par une épreuve de sélection, certainement pour décourager les personnes qui ne s'inscrive que pour obtenir le livret de diagrammes.

J'ai mis du temps avant de m'inscrire pour cette édition car je ne savais pas si j'allais pouvoir y consacrer assez de temps. Les modèles dévoilés avant la fin des inscriptions m'ont convaincu de m'enregistrer. De tous ces modèles, je n'en ai fait aucun pour l'instant. Il faudra que je les fasse plus tard.

Je suis assez content de moi car j'ai été sélectionné et j'ai pu participer à la seconde partie. Je n'ai malheureusement pas pu passer assez de temps pour pouvoir plier la totalité des modèles.

Voici ce que j'ai plié pour la qualification :

  • Clematis sibirica de Dzmitry Lysiuk

/images/origami/2017/12/Flower1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Flower2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Flower3.thumbnail.jpg
  • Cat de Andrey Ermakov

/images/origami/2017/12/Cat1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Cat2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Cat3.thumbnail.jpg
  • Flower in a Heart de Andrey Lukyanov

/images/origami/2017/12/Heart1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Heart2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Heart3.thumbnail.jpg

Voici ce que j'ai plié pour la seconde partie :

  • Butterfly de Do Anh Tu

/images/origami/2017/12/Butterfly1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Butterfly2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Butterfly3.thumbnail.jpg
  • Housemaid de Chen Xiao

/images/origami/2017/12/Housemaid1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Housemaid2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/Housemaid3.thumbnail.jpg
  • Ariadne's Crown de Natalia Romanenko

/images/origami/2017/12/AriadnesCrown1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/AriadnesCrown2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/AriadnesCrown3.thumbnail.jpg
  • Knot tess de Fu Wei

/images/origami/2017/12/KnotTess1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/KnotTess2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/KnotTess3.thumbnail.jpg
  • Fragile hearts de Michal Kosmulski

/images/origami/2017/12/FragileHearts1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/FragileHearts2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/FragileHearts3.thumbnail.jpg
  • Summer Sunshine de Ryoichi Takagi

/images/origami/2017/12/SummerSunshine1.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/SummerSunshine2.thumbnail.jpg /images/origami/2017/12/SummerSunshine3.thumbnail.jpg

Je me suis particulièrement bien amusé avec les 3 derniers modèles présentés. Il faut dire que j'aime particulièrement ce domaine de l'origami. Je trouve que ça a un coté méditatif de plier des grilles et de leur donner forme.

J'ai bien aimé plier la femme de ménage. Surtout que j'ai particulièrement bien réussi le papier grace aux conseils éclairés de feu Luc.

Il y a quelques modèles qui me tentaient mais que je n'ai pas pris le temps de plier. Je vais essayer de garder ma motivation intacte pour plier un peu plus que ce que je ne faisais. Mais ce n'est pas toujours évident de concilier tout ce que j'aime faire ;)

Mon premier diagramme

Il y a quelques temps. j'avais fait du "pixel art" en origami.

Pour rappel, c'est un modèle que j'avais créé il y a quelques années. Je m'étais dit à l'époque que ce serait bien de créer un diagramme. Je l'avais promis à la communauté francophone, mais je n'avais jamais pris le temps de le faire.

Après de trop nombreuses années à repousser ce projet, j'ai enfin pris le taureau par les cornes et j'ai sorti mon crayon virtuel.

Pour dessiner ce diagramme, j'ai utilisé Inkscape.

Malgré l'utilisation que j'en ai fait lors de la réalisation des pochoirs, je restais un grand débutant. J'ai essayé plein de choses avec peu de succès, mais avec de la persévérance, j'ai réussi à obtenir quelque chose dont je suis fier. Heureusement, j'ai eu de l'aide pour la relecture et pour l'utilisation du logiciel. Je pense que j'aurais mis encore plus de temps pour finir ce projet.

Après 7 ans d'attente, voici le résulat.

/images/origami/2017/04/Pixel.Unit.png

Le diagramme est fait pour du A4 par défaut, mais il reste très lisible en A5. Téléchargez-le, utilisez-le et envoyez-moi des photos de vos réalisations. Ça me fera plaisir de les afficher ici.

J'ai appris plein de choses en faisant ce diagramme, principalement sur l'utilisation du logiciel. J'ai √©galement appris l'existence et la signification des mots ¬ę proximal ¬Ľ et ¬ę distal ¬Ľ.

On apprend tous les jours.

Le temps passe trop vite

Il y a bien longtemps que je n'ai rien posté ici. Cela ne veut pas dire que je n'ai rien fait. Bien au contraire ! Je n'ai juste pas pris le temps de documenter ce que j'avais fait. Il faudra que j'arrive à être plus régulier dans mes écrits.

Je vais commencer par l'origami.

Il y a quelques temps (mai 2010), j'avais créé une unité de pixel. Je l'avais utilisée pour la réalisation d'un échiquier. Depuis, j'avais une idée qui me trottait dans la tête, l'utiliser dans un autre contexte.

Le problème est que ce projet nécessite la réalisation de 288 morceaux puis de les assembler. Comme je ne suis pas un grand amoureux de l'origami modulaire, il a fallu un catalyseur pour démarrer. La dernière convention de Lyon m'y a franchement aidé.

Le pliage et l'assemblage m'ont occupés pendant une trentaine d'heures étalées sur quelques semaines. La partie la plus pénible reste quand même le découpage de tous les morceaux. Je n'aime pas découper le papier ! C'est pour cela que je le plie :)

Trèves de bavardages, voici ce fameux projet. De face et de dos.

/images/origami/2017/01/Mario.Pixel.Art.Back.thumbnail.jpg /images/origami/2017/01/Mario.Pixel.Art.Front.thumbnail.jpg

Je suis très satisfait du résultat, malgré les couleurs qui ne sont pas fidèles à l'original.

J'ai également fait du savon en utilisant ma propre recette :

  • 251 grammes d'huile de coco

  • 241 grammes de gras de boeuf

  • 510 grammes d'huile d'olive

  • 330,66 grammes d'eau

  • 141,12 grammes de soude (NaOH)

  • 10 grammes d'huiles essentielles de g√©ranium rosat

  • 15 grammes d'argile verte

Je ne détaille pas le processus de saponification car il y a une myriade de site le faisant mieux que je ne le ferais. Par contre, je vais détailler la partie du moulage.

Au début, je pensais faire des moules en bois. Ça demande des compétences que je n'ai pas (encore) et d'acheter du bois. Ensuite, je me suis dit que je pourrais probablement faire la même chose en carton. C'est plus facile à travailler, c'est moins cher (entendre par là que c'est gratuit) et j'ai déjà tous les outils pour le travailler. Finalement, j'ai opté pour la ré-utilisation d'emballages de chips (style Pringles). Je les récupère au bureau auprès de mes collègues.

√áa marche vraiment bien ! Le seul probl√®me que j'ai rencontr√© vient de la taille de l'ouverture des tubes cartonn√©es. Il va falloir que je trouve un moyen pour canaliser la p√Ęte √† savon pour ne pas en verser √† c√īt√©.

Et mes savons dans tout ça. Les voila !

/images/diy/2017/01/Geranium.Soap.thumbnail.jpg

J'aime vraiment le résultat que j'ai obtenu. Le savon laisse la peau vraiment douce et fait une très belle mousse. Cependant, il s'use assez vite.

Et bien sur, j'ai fait de la cuisine.

J'ai eu accès à des écorces d'agrumes (citron & orange) non-traitées. Je les ai confites puis j'en ai fait des orangettes et des citronettes.

/images/food/2017/01/Orangettes.thumbnail.jpg

C'était un succès, les écorces étaient fondantes à souhait. Dommage que ça n'ai pas duré la semaine, je n'ai pas réussi à résister et j'ai tout mangé.

J'ai aussi fait un magret de canard séché au poivre et à la moutarde jaune ainsi qu'un kouglof, mais je n'en ai pas fait de photos.

Viser les étoiles

Cette année, ma meilleure amie a eu un garçon. Comme à l'accoutumée, je lui ai envoyé un mobile. Je me suis un peu raté dans mon organisation car il est né en juillet et elle ne l'a reçu que cette semaine.

Je suis content du résultat général ainsi que de tout ce que j'ai du mettre en oeuvre pour la réalisation.

La première étape était de déterminer quel modèle j'allais utiliser. Après de nombreux essais, je me suis décidé à plier un modèle très simple, une fusée issue de la base de la bombe à eau. Le modèle étant très simple, il fallait trouver un papier pour le mettre en valeur. J'ai donc utilisé du papier métallisé dont un avec des motifs.

Ce modèle ne présente pas de possibilités d'accroche comme certains autres modèles, il a donc fallu en percer la pointe pour y introduire le fil. Le papier étant très fragile, j'avais pris la précaution de mettre un morceau de papier adhésif de masquage au point de faiblesse. J'ai également entrepris de renforcer l'intérieur par des pyramides en carton sur lesquelles, le fil viendrait s'accrocher.

La seconde étape était la construction du support. Pour cela pas de surprises car j'ai utilisé la même technique que celui fabriqué précédemment. Cependant, j'ai fait de nombreux progrès dans l'utilisation des outils car la fabrication et la finition étaient vraiment meilleures qu'auparavant.

La dernière étape était le montage de tous les éléments. Voici le résultat obtenu :

/images/origami/2016/11/Shoot.At.The.Stars.Full.thumbnail.jpg /images/origami/2016/11/Shoot.At.The.Stars.Close.Up.thumbnail.jpg

Comme ce joli mobile devait voyager par la poste au dessus de l'atlantique, je lui ai fabriqu√© une protection en carton. J'ai construit deux treillis que j'ai supperpos√©s dans la bo√ģte de transport. L'un d'eux contenait des encoches pour contenir le mobile.

C'était la première fois que je travaillais le carton mais certainement pas la dernière. Voici le mobile dans son cocon, prêt à prendre son envol :

/images/origami/2016/11/Shoot.At.The.Stars.Packed.thumbnail.jpg

Cadeau de naissance

Depuis plusieurs années maintenant, j'offre un mobile en origami comme cadeau de naissance à mes proches. La naissance du fils d'un ami de longue date a été l'occasion de m'y remettre. J'ai eu beaucoup de temps pour mener mon projet à bien, mais comme souvent, je l'ai fait à la dernière minute.

J'avais envie d'aller un peu plus loin que les fois précédentes en incluant un peu de travail de bois. C'est vraiment basique, mais j'ai pu toucher un peu à ça et me rendre compte que mes outils ne sont pas appropriés.

J'√©tais parti sur un mod√®le de bateau mais le diagramme que je voulais utiliser est vraiment illisible. Depuis, j'en ai r√©cup√©r√© une version plus lisible que j'esp√®re utiliser dans un futur mobile. Je me suis donc tourn√© vers un mod√®le de poisson de Peter Engel que j'ai trouv√© dans le livre ¬ę Origami From AngelFish To Zen ¬Ľ 1.

/images/book/From.Angelfish.To.Zen.thumbnail.jpg

J'ai plié 8 poissons dans 4 couleurs différentes. Chaque poisson est accroché avec un fil de coton à un cadre octogonal selon une spirale. En fait, les poissons sont accrochés par paire, le fil les réunissant passant au centre d'un anneau de bois 2.

/images/origami/2016/06/Hanging.Mobile.thumbnail.jpg

Je suis assez satisfait du rendu et des techniques utilisées. L'utilisation de l'anneau est très intéressante pour le recyclage de mes bagues. L'utilisation du fil de coton donne un très bel aspect. Cependant, j'ai encore beaucoup de progrès à faire pour travailler le bois.

Je vais en faire un autre prochainement. Je vais pouvoir améliorer ma technique et trouver d'autres solutions.

1

ISBN-13 : 978-0486281384

2

Je parlerai prochainement de sa réalisation