Aller au contenu principal

Articles sur boisson (anciens articles, page 1)

Citron qui pleure

Hier, j'ai mis la touche finale à un projet commencé il y a deux mois.

Je fais régulièrement pleurer les agrûmes. Rassurez-vous, ils ne souffrent pas.

En fait, il s'agit juste de mettre de l'alcool dans un bocal hermétique et de suspendre des agrûmes au-dessus. Une fois le bocal fermé, l'alcool rentre dans un cycle d'évaporation et de condensation. En se condensant sur l'agrûme sélectionné, l'alcool en extrait les huiles essentielles qui viennent parfumer et colorer l'alcool. Ce processus dure environ deux mois.

Ensuite, il faut ajouter un sirop de sucre, mettre en bouteille et étiquetter.

/images/food/2017/04/Crying.Lemon.Step.1.thumbnail.jpg /images/food/2017/04/Crying.Lemon.Step.2.thumbnail.jpg /images/food/2017/04/Crying.Lemon.Step.3.thumbnail.jpg

J'ai réussi à faire trois bouteilles, mais c'est tellement apprécié qu'une est déjà partie.

J'ai eu quelques commentaires concernant la lisibilité de l'étiquette. Il va falloir que je regarde pour utiliser une police de caractères différente, voire que je change complètement l'étiquette.

Vin de noix

C'est un vin à faire lorsque les noix sont vertes et prêtes pour ce genre d'expérience. Normalement, la période de cueillette s'étend environ du 21 juin au 14 juillet. Cette année, le début de l'été s'annonçait comme un automne pluvieux, ce qui a du retarder la maturation des fruits. Ce qui est parfait pour moi qui n'aie pu mettre la main sur des noix vertes qu'assez tardivement.

Comme à mon habitude, je me suis renseigné pour trouver une recette qui me convienne. Je n'ai rien trouvé qui me satisfasse complètement, j'ai donc improvisé ma propre recette sur la base des recettes glânées.

Ingrédients

  • au moins 40 noix

  • 5L de vin rouge

  • 1kg de sucre roux

  • 0,5L d'eau de vie

  • 2 gousses de vanille

  • 1 gros bâton de cannelle

  • quelques morceaux de macis

/images/food/2016/07/Walnut.Wine.Before.Preparation.thumbnail.jpg

Il suffit de couper les noix en quatre et de mélanger tous les ingrédients. Le plus long reste à faire car il faut laisser reposer au moins 45 jours avant de filtrer et de mettre en bouteille.

Voila le resultat avant la période de maturation. Il ne reste plus qu'à trouver de quoi filtrer, embouteiller et bouchonner. Et le plus dur, attendre !

/images/food/2016/07/Walnut.Wine.Ready.For.Maceration.thumbnail.jpg

Rendez-vous dans quelques semaines pour voir la tête que ça a.