Aller au contenu principal

Articles sur confiture (anciens articles, page 1)

Cuisine d'automne

La semaine pass√©e, j'ai eu envie de profiter des fruits d'automne et de tester de nouvelles choses. Je suis donc all√© faire un tour au march√© et j'en ai ramen√© des coings et des chata√ģgnes. Ce ne sont pas des fruits tr√®s populaires car je n'ai pu trouver qu'un seul √©tal en proposant.

Après mon succès de transformation de pommes (voir ici), j'ai décidé de retenter l'expérience avec des coings. J'ai suivi exactement la même procédure et le résultat est à la hauteur de mes espérances.

Je m'y suis repris à deux fois pour la gelée car elle était trop liquide. Après refroidissement, je l'ai donc recuite pour obtenir une meilleure consistance. La cuisson du sucre est toujours une étape délicate. S'il n'est pas assez cuit, la gelée n'a pas de tenue. S'il est trop cuit, on passe de l'état de gelée à l'état de caramel.

Ensuite, il me restait √† m'occuper des chata√ģgnes.

J'avais trouvé une recette de crème de marrons qu'il fallait que j'essaye, et c'est donc ce que j'ai fait. Je l'ai trouvé à la page 46 du catalogue Tompress 2016.

Ingrédients

  • 1 kg de chata√ģgnes

  • 20 cL d'eau

  • 1 kg de sucre

  • 1 gousse de vanille

Marche à suivre

  1. Inciser les chata√ģgnes.

  2. Les mettre dans une casserole d'eau froide et les faire bouillir 2 à 3 minutes.

  3. Les éplucher.

  4. Les faire cuire dans ¬ĹL d'eau jusqu'√† ce qu'elles soient tendre.

  5. Les passer dans l'épépineuse.

  6. Mélanger le sucre, l'eau et la vanille.

  7. Faire bouillir le m√©lange jusqu'√† 115/120¬įC.

  8. R√©duire le feu et ajouter la pur√©e de chata√ģgnes.

  9. Laisser monter en température sans cesser de remuer.

  10. Mettre en pots.

Toutes ces étapes prennent du temps, mais le résultat en vaut vraiment la peine. Je pense en refaire, mais pas trop souvent car c'est addictif.

Voici un aperçu du résultat de cet après-midi de cuisine :

/images/food/2016/11/Quince.Jelly.Quince.Paste.And.Chestnut.Puree.thumbnail.jpg

Que faire avec des pommes sauvages?

Récemment, ma mère m'a apporté des pommes sauvages, cueillies par ses soins. Ayant essayé sans succès de faire du vin avec de tels ingrédients, j'ai décidé de faire autre chose.

Je me suis tourné vers quelque chose que je maitrise un peu mieux, la confiture. Je n'avais jamais fait de gelée avec succès, ce qui m'a encouragé à ré-essayer.

J'ai commencé par extraire le jus des pommes avec un extracteur. C'est un outil bien pratique pour extraire le jus de fruits, de légumes ou même d'herbe. Je l'ai à la maison depuis quelques temps et ça me démangeais de l'utiliser.

Ensuite, j'ai ajouté 70% du poids du jus en sucre et un jus de citron. Puis vient la phase délicate de la cuisson. Trop peu et le sirop ne gélifie pas. Trop et le sirop se transforme en caramel.

Apr√®s extraction du jus, il reste la pulpe vid√©e de son jus mais pas de ses saveurs. √áa serait dommage de ne pas l'utiliser. J'ai donc d√©cid√© de la transformer en p√Ęte.

J'ai commenc√© par r√©duire la pulpe en pur√©e gr√Ęce √† l'√©p√©pineuse que j'ai r√©cup√©r√©e il y a quelques ann√©es. J'ai mis tout le monde √† contribution pour cette √©tape car je n'ai pas encore d'endroit o√Ļ l'accrocher s√©curitairement.

Ensuite, j'ai ajouté le poids de la pulpe en sucre et un jus de citron. Là encore, c'est la phase de cuisson qui est la plus critique et ce pour les mêmes raisons que pour la gelée. Et encore une fois, je m'en suis bien sorti.

Voici le résultat de ces deux expériences :

/images/food/2016/10/Apple.Jelly.And.Apple.Paste.thumbnail.jpg

Je suis tr√®s satisfait du r√©sultat. Le go√Ľt de la pomme est discret et la texture est superbe.

Suite de la première cueillette de l'année

Ceci est la suite de l'épisode Première cueillette de l'année.

Comme annoncé précédemment, j'ai commencé la confection d'un vin de pomme. La première étape était d'ébouillanter les pommes et de les laisser reposer 5 jours avant de récupérer le jus et de lancer la fermentation. Cette étape est complètement ratée; les pommes ont commencé à moisir. C'est bien dommage car l'odeur du jus était fantastique, mais pour ne pas prendre de risque, je l'ai jeté.

/images/food/2016/09/Apple.Core.Wine.Failure.thumbnail.jpg

J'étais très déçu, mais il ne faut pas s'arrêter à ça ! D'ailleurs, le même jour, j'ai eu mon cadeau de consolation. J'ai reçu le matériel que j'avais commandé pour faire mon vin, levure, clarifiant et pompe. Il ne reste plus qu'à les utiliser :)

/images/food/2016/09/Early.Christmas.thumbnail.jpg

Pour rebondir sur cet √©chec, je suis all√© faire une deuxi√®me cueillette avec ma fille. Nous avons r√©cup√©r√© des m√Ľres et des pommes comme lors de la premi√®re. Les m√Ľres ont √©t√© transform√©es en confitures imm√©diatement.

/images/food/2016/09/Blackberry.Jam.Second.Batch.thumbnail.jpg

Pour ce qui est des pommes, je r√©cidive avec le vin de pomme. En fait, les pommes qui ont moisi dans la premi√®re cuv√©e sont celles en contact avec l'air. Pour pallier √† √ßa pour la seconde cuv√©e, je les maintiens submerg√©es gr√Ęce √† un dispositif tr√®s √©labor√©. Jugez en par vous m√™me :)

/images/food/2016/09/Apple.Core.Wine.Second.Try.thumbnail.jpg

Si ça ne fonctionne toujours pas, j'envisagerai une autre méthode.

À suivre...

Première cueillette de l'année

Dimanche pass√©, cela plusieurs jours qu'il faisait beau et chaud. Je me suis dit que ce serait le moment id√©al pour aller faire une cueillette ¬ę sauvage ¬Ľ. Je mets sauvage entre guillemets car je suis all√© juste √† c√īt√© de la maison, le long du canal.

Pendant l'√©t√©, je suis d√©j√† all√© plusieurs fois en rep√©rage pour voir ce qu'il y a de disponible. Pour l'instant, j'y ai trouv√© des pommes, des noisettes, des m√Ľres, des prunelles, du sureau et des cynorhodons. En ce moment, les pommes, les m√Ľres et le sureau sont pr√™ts pour la cueillette.

Donc dimanche, je suis all√© cueillir avec ma femme des pommes et des m√Ľres. Je me serais bien laiss√© tenter par le sureau, mais une fois de plus, j'avais oubli√© de quoi sectionner les tiges. Ce sera pour une prochaine fois.

Voici donc le r√©sultat de cette cueillette. Ce n'est pas fantastique, juste 1 kg de m√Ľres et 2 de pommes.

/images/food/2016/08/Fruit.Picking.Step.1.Result.thumbnail.jpg

Ce n'est pas tout de cueillir, il faut ensuite transformer. J'ai donc pr√©vu de faire de la confiture avec les m√Ľres et du vin avec les pommes.

Voici la premi√®re √©tape de la transformation, les m√Ľres mac√®rent dans le sucre et les pommes dans de l'eau.

/images/food/2016/08/Fruit.Picking.Step.2.Preparation.thumbnail.jpg

Voici le r√©sultat de la transformation des m√Ľres. Finalement, c'est une confiture aux m√Ľres et zeste de lime. J'ai mis 750g de sucre pour le kilo de fruits, le zeste et le jus d'une lime.

/images/food/2016/08/Fruit.Picking.Step.3.Jam.thumbnail.jpg

Pour le vin de pommes, la première étape de la transformation s'achèvera vendredi. D'ici là j'espère recevoir la levure que j'ai commandée pour la fermentation.

À suivre !