À la recherche du brownie

Depuis longtemps maintenant, je teste des recettes de brownies pour trouver celles qui me plaisent le plus. J'en avais une qui traînait depuis trop longtemps dans ma liste de recette en attente. Je l'ai enfin sortie aujourd'hui.

La recette est vraiment très simple à mettre en œuvre et très rapide à faire. Cette recette est à base de cacao et non pas de chocolat. De ce fait, la quantité de beurre et de sucre est impressionnante mais nécessaire car le cacao ne contient ni matière grasse ni sucre.

La cuisson est un peu longue car effectuée à base température. Dans mon cas, j'ai laissé le brownie dans le four pour plus de 30 minutes.

../images/food/2017/06/Cocoa.Brownie.thumbnail.jpg

Je suis très content du résultat. La surface est cassante comme il faut et l'intérieur est vraiment très moelleux.

C'est une belle réussite et je conseille vraiment cette recette.

J'ai utilisé cette recette donc je fait une traduction libre ci-dessous.

Ingrédients
  • 140 grammes de beurre non salé
  • 250 grammes de sucre brun
  • 65 grammes de cacao non sucré
  • ¼ cuillère à café de fleur de sel
  • ½ cuillère à café d'extrait de vanille
  • 2 gros œufs froids
  • 65 grammes de farine blanche
Marche à suivre
  1. Faire préchauffer le four à 325°F/163°C.
  2. Mettre le beurre, le sucre, le cacao et la fleur de sel au bain-marie.
  3. Quand le beurre est fondu, mélanger jusqu'à obtenir une texture granuleuse.
  4. Quand le mélange est tiède, ajouter l'extrait de vanille.
  5. Ajouter les œufs un par un jusqu'à l'obtention d'une texture lisse.
  6. Ajouter la farine et mélanger délicatement jusqu'à ce qu'elle soit complètement incorporée à l'appareil.
  7. Verser dans un moule chemisé.
  8. Enfourner pour au moins 20 minutes.

Le plus dur maintenant va être de résister à la tentation de tout manger d'un coup :)

Un congé bien occupé

Jeudi, c'était férié. J'avais prévu d'aller faire un tour aux rencontres de mai à Blois, du coup j'avais pris congé vendredi. Mais les impératifs financiers ont eu raison de mes projets et je suis resté à la maison. Cependant, je ne suis pas resté 4 jours à ne rien faire. Je ne sais pas faire ça :) .

J'ai donc commencé par sortir de mes cartons un vieux projet informatique qui trainait. J'avais fait quelques tests de faisabilité avant et il ne restait plus qu'à faire le projet au complet. Ça m'a bien occupé car certains ajustements m'ont pris plus de temps que prévu. Mais j'en suis satisfait car j'ai pu rayer une entrée dans ma liste.

Ensuite, un matin, je me suis levé avec une envie irrésistible de faire un pot de crème glacée. J'ai fait une crème glacée au café selon la recette de base de Ben&Jerry. J'avais emprunté leur livre [1] de recette il y a quelques années à la bibliothèque de Montréal et j'avoue m'en servir régulièrement.

Ingrédients pour la base
  • 2 œufs
  • ¾ de tasse de sucre
  • 2 tasses de crème
  • 1 tasse de lait
Ingrédients pour la crème glacée
  • 1 recette de base
  • 1 cuillère à café d'extrait de café
  • 7 grammes de café lyophilisé
Marche à suivre
  1. Battre les œufs jusqu'à ce qu'ils soient légers et gonflés.
  2. Ajouter le sucre et continuer à mélanger.
  3. Ajouter la crème et le lait et continuer à mélanger.
  4. Une fois la base terminée, ajouter l'extrait de café et le café lyophilisé.
  5. Mélanger jusqu'à ce que le café lyophilisé soit complètement dissous.
  6. Mettre au congélateur et battre le mélange régulièrement.

La glace est très bonne. Le goût est assez prononcé sans pour autant être écœurant. Je suis très satisfait du résultat.

../images/food/2017/05/Coffee.Ice.Cream.thumbnail.jpg

J'ai également fait des petits pains festifs à apporter au barbecue d'une amie. J'avais une recette qui trainait depuis quelques temps dans ma liste de pains à tester. Je me suis donc lancé dans la confection de nœuds à l'ail selon une recette [2] de EZ DOH dont je fais une traduction libre ci-après.

Ingrédients pour la pâte
  • ¾ de tasse + 2 cuillères à soupe d'eau chaude
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • ½ cuillère à café de sel
  • ½ cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à soupe de levure fraîche
  • 2¾ de tasses de farine blanche
Ingrédients pour la garniture
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de beurre fondu
  • 2 gousses d'ail émincées finement
  • 2 cuillères à soupe de persil hâché finement
Marche à suivre
  1. Mélanger les ingrédients de la pâte et pétrir.
  2. Laisser reposer la pâte à couvert pendant 1h30.
  3. Diviser la pâte en 15 à 20 pâtons.
  4. Les rouler en cylindres d'environ 13cm puis les nouer.
  5. Laisser reposer les nœuds à couvert pendant 30min.
  6. Enfourner à 400°F/205°C pour 12 à 15 minutes, les nœuds doivent être légèrement colorés.
  7. Mélanger les ingrédients de la garniture.
  8. À la sortie du four, badigeonner les nœuds de la garniture.

Le résultat est vraiment intéressant et je me garde cette recette sous le coude. D'ailleur, je suis convaincu que c'est un succès car ils sont tous partis rapidement. Voici une photo pour vous en convaincre :)

../images/food/2017/05/Garlic.Knots.thumbnail.jpg
[1] ISBN-13: 978-0894803123
[2] http://blog.ezdoh.com/2013/10/ive-been-making-same-old-garlic-rolls.html

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Il y a quelques temps, mon beau-frère m'a initié à un jeu de cartes. J'ai tout de suite accroché et je n'ai pas tardé à initier à mon tour mes collègues.

Le problème de ce jeu est la feuille de score. Elle n'est pas compliquée mais elle comporte de nombreuses informations pour le suivi du jeu. La refaire à chaque partie devenait très rébarbatif.

J'ai donc décidé d'en faire une en version électronique que je pourrais imprimer à loisir.

J'aurais pu faire simple et faire ça rapidement avec un tableur quelconque. Mais j'avais une autre idée en tête. J'ai vu en ce projet une opportunité pour améliorer ma compréhension de \(\LaTeX\).

Après quelques heures d'effort et l'aide de la communauté, j'ai réussi à avoir ma feuille de score. Je suis content du résultat et surtout j'ai appris pas mal de chose lors de cette réalisation.

J'adore \(\LaTeX\) !

Citron qui pleure

Hier, j'ai mis la touche finale à un projet commencé il y a deux mois.

Je fais régulièrement pleurer les agrûmes. Rassurez-vous, ils ne souffrent pas.

En fait, il s'agit juste de mettre de l'alcool dans un bocal hermétique et de suspendre des agrûmes au-dessus. Une fois le bocal fermé, l'alcool rentre dans un cycle d'évaporation et de condensation. En se condensant sur l'agrûme sélectionné, l'alcool en extrait les huiles essentielles qui viennent parfumer et colorer l'alcool. Ce processus dure environ deux mois.

Ensuite, il faut ajouter un sirop de sucre, mettre en bouteille et étiquetter.

/images/food/2017/04/Crying.Lemon.Step.1.thumbnail.jpg /images/food/2017/04/Crying.Lemon.Step.2.thumbnail.jpg /images/food/2017/04/Crying.Lemon.Step.3.thumbnail.jpg

J'ai réussi à faire trois bouteilles, mais c'est tellement apprécié qu'une est déjà partie.

J'ai eu quelques commentaires concernant la lisibilité de l'étiquette. Il va falloir que je regarde pour utiliser une police de caractères différente, voire que je change complètement l'étiquette.

Savon à barbe

Depuis que j'ai commencé à faire mon propre savon, je pense à faire mon savon à barbe.

Après avoir lu plusieurs recettes sur internet, je me suis lancé. Voici la recette que j'ai faite :

  • 250 grammes d'huile d'olive
  • 100 grammes d'huile de ricin
  • 100 grammes d'huile de coco
  • 50 grammes d'huile d'amande douce
  • 165 grammes d'eau
  • 70,1 grammes de soude (NaOH)
  • 8 grammes de bentonite
  • 5 grammes d'huile essentielle de carotte
../images/diy/2017/04/Shaving.Soap.thumbnail.jpg

Le plus long dans tout ça a été de récupérer les ingrédients et le matériel.

Je suis content de m'être jeté à l'eau pour faire cette recette, mais j'ai des points à améliorer pour la réalisation de mes savons. Je pense que je mélange trop longtemps mes huiles avec la soude avant de verser dans les moules. De ce fait, le savon est déjà trop solide pour être versé correctement dans les moules. Par contre, j'arrive à estimer correctement mes temps de chauffe et de refroidissement avant de mélanger les différentes préparations.

Il ne me reste plus qu'à attendre la fin de la saponification pour voir ce que ça donne !

Mon premier diagramme

Il y a quelques temps. j'avais fait du "pixel art" en origami.

Pour rappel, c'est un modèle que j'avais créé il y a quelques années. Je m'étais dit à l'époque que ce serait bien de créer un diagramme. Je l'avais promis à la communauté francophone, mais je n'avais jamais pris le temps de le faire.

Après de trop nombreuses années à repousser ce projet, j'ai enfin pris le taureau par les cornes et j'ai sorti mon crayon virtuel.

Pour dessiner ce diagramme, j'ai utilisé Inkscape.

Malgré l'utilisation que j'en ai fait lors de la réalisation des pochoirs, je restais un grand débutant. J'ai essayé plein de choses avec peu de succès, mais avec de la persévérance, j'ai réussi à obtenir quelque chose dont je suis fier. Heureusement, j'ai eu de l'aide pour la relecture et pour l'utilisation du logiciel. Je pense que j'aurais mis encore plus de temps pour finir ce projet.

Après 7 ans d'attente, voici le résulat.

/images/origami/2017/04/Pixel.Unit.png

Le diagramme est fait pour du A4 par défaut, mais il reste très lisible en A5. Téléchargez-le, utilisez-le et envoyez-moi des photos de vos réalisations. Ça me fera plaisir de les afficher ici.

J'ai appris plein de choses en faisant ce diagramme, principalement sur l'utilisation du logiciel. J'ai également appris l'existence et la signification des mots « proximal » et « distal ».

On apprend tous les jours.

Croissants, chocolatines et plaisir

Ça faisait longtemps que je n'avais rien posté par ici. Je n'ai pas arrêté de faire des choses, bien au contraire. J'ai travaillé sur des projets qui demandent plus de temps qu'à l'accoutumée et comme ils ne sont pas encore finis, je n'en ai pas encore parlé.

Pour briser le silence, j'ai réalisé un petit projet hier.

Chaque vendredi, nous apportons à tour de rôle croissants et chocolatines au bureau. Cette semain c'est à mon tour de remplir les estomacs affamés de mes collègues.

Généralement, j'essaye de ne pas acheter et de faire les choses moi-même. Souvent, je m'y prends trop tard et je n'ai pas le temps de préparer les douceurs feuilletées tant attendues. Cette fois-ci, j'ai décidé de prendre les devants.

J'ai utilisé la recette de mon livre préféré, à savoir « Pains et tradition » de Marguerite Rousseau [1]. J'ai doublé les quantités pour être capable de faire 12 croissants et 12 chocolatines. J'ai omis la dernière levée pour le stocker au congélateur. Je n'aurais plus qu'à les décongeler jeudi matin tranquillement au réfrigérateur et à les cuire vendredi matin avant de partir au bureau.

../images/food/2017/03/Croissants.And.Chocolatines.thumbnail.jpg

J'ai vraiment hâte de les goûter car je pense que je les ai bien réussi.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas mis les mains à la pâte et je me rends compte que ça me manque. Il faut vraiment que je me trouve du temps pour m'y remettre. C'est un peu compliqué avec les horaires de travail, mais j'ai plusieurs pistes à explorer pour réussir à ne plus aller chez le boulanger. En plus, ça a été l'occasion d'utiliser ma plaque en marbre. Je l'avais achetée il y a plusieurs années mais je ne l'avais jamais utilisée. C'est chose faite maintenant.

[1] ISBN-13 : 978-2702887370

Il est temps de se laver

Je commence à venir à court de savons utilisables. Il fallait donc refaire une séance de saponification.

J'avais envie d'utiliser des produits que j'avais à la maison. Je voulais faire un savon cacao-bigarade en pensant avoir le nécessaire mais je n'avais plus d'huile essentielle de bigarade. Je me suis donc rabattu sur de l'huile essentielle d'arbre à thé.

J'ai concocté ma "petite" recette pour ne pas manquer de savon trop rapidement. À moins que j'en offre et qu'il ne me reste rien.

  • 504 grammes d'huile de coco
  • 498 grammes de gras de boeuf
  • 998 grammes d'huile d'olive
  • 660 grammes d'eau
  • 287,8 grammes de soude (NaOH)
  • 30 grammes de cacao non sucré
  • 15 grammes d'huile esssentielle d'arbre à thé
../images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.Before.thumbnail.jpg

La texture était vraiment amusante, on aurait dit une crème dessert. Cependant, il faut faire attention à ne pas lécher la cuillère, sinon la sanction sera immédiate !

../images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.Resting.thumbnail.jpg

Après une journée de repos, j'ai tout démoulé (avec difficulté) et j'ai tout débité en rondelles. Les morceaux ne sont pas d'égales grosseurs car je ne me suis encore rien bricolé pour ça. Ça viendra j'espère !

../images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.After.Batch.thumbnail.jpg ../images/diy/2017/02/Cocoa.Tea.Trea.Soap.After.Close.Up.thumbnail.jpg

Je suis content du résultat visuel. J'ai l'impression de mieux jauger la texture de la préparation avant la "trace". Ça doit être le métier qui rentre. Pour le test, il faut attendre un mois pour attendre que la réaction chimique soit complète et ne pas risquer une brûlure.

Vin de noix, la suite...

Il y a quelques temps, j'avais fait du vin de noix.

Ça fait longtemps qu'il est terminé mais je ne l'avais pas encore mis en bouteille. En effet, la récupération des bouteilles a été un peu chaotique. Mon premier fournisseur me les a envoyées deux fois mais elles ne sont jamais arrivées car elles ont été cassées par le transporteur. Je me les ai fait rembourser pour en acheter d'autres chez un deuxième fournisseur. Je les ai reçues rapidement même si il y a eu un peu de casse, j'ai conservé le colis. Le détail amusant est que ces bouteilles provenaient du premier fournisseur.

Pour aggrémenter mes bouteilles, j'ai fait des étiquettes. J'ai récupéré une photo libre de droit sur commons.wikimedia.org et je l'ai un peu transformée pour obtenir quelque chose de plus rustique. Je l'ai ensuite intégrée dans un document \(\LaTeX\). Ce n'est pas l'outil le plus adapté, ni la méthode la plus facile mais ça me permet de ne pas trop perdre la main.

../images/food/2017/01/Walnut.Wine.Label.thumbnail.jpg

J'ai ensuite collé ces étiquettes avec du Méthyl-Cellulose (ou MC). C'est une colle que j'utilise normalement pour faire mes papiers d'origami. Elle fonctionne très bien avec les étiquettes car une fois mouillée, elle ne laisse pas de résidus sur la bouteille.

Voici donc une partie de ma production. L'autre partie ayant été déjà consommée.

../images/food/2017/01/Walnut.Wine.thumbnail.jpg

Le résultat est à la hauteur de mes espérances, que ce soit le contenu ou le contenant. J'en referai dès que l'occasion se présentera, mais je pense en plus grosse quantité.

Cadeau facile à faire soi-même

Ceux qui me connaissent savent que je préfère offrir des cadeaux faits maison plutôt que quelque chose que j'aurais acheté. Pour remercier mon fournisseur de pots de confiture, je lui ai préparé un pot de tartinate de caramel au beurre salé.

La liste des ingrédients est assez courte :

  • 100 grammes de sucre cristallisé
  • 10 centilitres de crème fraiche
  • 35 grammes de beurre

Il suffit "juste" de cuire le sucre pour en faire un caramel puis ajouter le beurre et la crème. J'ai écrit le mot "juste" entre guillemets car il faut apprendre à être patient avec le sucre. Il ne faut pas le brusquer sinon il n'entrera jamais en phase caramel. La seule chose à faire, c'est de justement ne rien faire :)

Comme je voulais un petit supplément pour ma consommation personnelle, j'ai multiplié la recette par 2.5. C'était aussi pour utiliser la totalité de mon pot de crème d'un coup.

Je peux vous dire que c'est très bon. Tellement bon que j'ai presque fini le pot supplémentaire. J'ai quand même réussi à prendre une photo avant qu'il n'en reste rien.

../images/food/2017/01/Caramel.Spread.thumbnail.jpg