Aller au contenu principal

Extrait des notes de cuisine de ma grand-mère

Beeraka

Ma grand-mère avait pour habitude de conserver des recettes même si c'est mon grand-père qui cuisinait. Elle les récupérait des magasines, de la famille et des amis. Une de ses amies venait d'Alsace et lui avait partagée la recette du beeraka [1].

Il y a deux ans, lorsque la famille a contribu√© √† l'√©criture de mon livre de cuisine, ma maman m'a transmis √† son tour cette recette. Je l'avais ajout√©e au livre sans la tester car elle requiert des ingr√©dients qu'on ne trouve que tr√®s difficilement au Canada. Je pense, en particulier, √† l'ang√©lique confite. Mais comme, depuis f√©vrier, j'avais tous les ingr√©dients en ma possession, je n'avais plus aucune excuse. Cette recette [2] contient principalement des fruits secs, des fruits confits et des noix. Ils sont ¬ę coll√©s ¬Ľ gr√Ęce √† de la p√Ęte √† pain, mais il y en a tellement peu qu'elle disparait presque int√©gralement.

J'ai √©t√© vraiment surpris par la saveur et la texture de ce pain de f√™te. J'ai √©t√© vocal et ma dame m'a m√™me demand√© si je n'en faisait pas trop. Mais elle a chang√© d'avis quand elle a go√Ľt√©. Elle a m√™me d√©cid√© d'en amener au bureau pour avoir les critiques d'une de ses coll√®gues originaire d'Alsace. Sa coll√®gue lui a dit que √ßa lui rappelle No√ęl. Comme je n'avais pas de point de r√©f√©rence, je consid√®re que c'est un succ√®s et que cette recette a sa place parmi mes recettes pr√©f√©r√©es.

Pour ceux que ça intéresse, voici la recette extraite des notes de ma grand-mère :

Ingrédients

  • 150g de pruneaux (faire gonfler dans de l'eau chaude ou du th√©)

  • 150g de figues s√®ches

  • 75g de dattes

  • 75g d'amandes

  • 75g de noisettes

  • 75g de noix

  • 75g de raisins Smyrne

  • 10g d'√©corce de citron confite

  • 10g d'√©corce d'orange confite

  • 10g d'ang√©lique confite

  • 100g de sucre en poudre

  • 1 cuill√®re de kirsch ou de rhum

  • 1 pointe de couteau de cannelle

  • 250g de p√Ęte √† pain

Marche à suivre

  1. Couper tous les fruits en morceaux (attention à ne pas les faire trop petits).

  2. Les incorporer dans la p√Ęte pr√©alablement lev√©e.

  3. Pétrir jusqu'à la disparition complète de celle-ci dans les fruits.

  4. Former un pain long.

  5. Cuire à feu doux entre 30 et 45 minutes.

Ce n'est pas P√Ęques, mais il faut quand m√™me ramasser les Ňďufs

Tablier pour le ramassage des Ňďufs

Dimanche passé, nous sommes allés rendre visite à des amis de Québec. Ce sont des personnes qui aiment prendre le temps de cultiver la terre et d'en recueillir les fruits. Leur potager est très impressionnant et s'agrandi au fil des années.

La derni√®re fois que nous les avions vu, ils carressaient l'id√©e d'avoir des poules pour gagner un peu plus d'ind√©pendance vis-√†-vis de la grande distribution. Nous avions d√©j√† √©voqu√© ensemble la conservation des Ňďufs dans le vinaigre [1] ou dans une solution de silicate de soude [2] [3]. Mais il leur manquait quelque chose pour aller ramasser le produit de la ponte quotidienne. Ils n'ont pas encore leurs poules ni leur poulailler mais ils venaient tout juste de d√©poser leur demande de permis. C'est donc en cours et devrait aboutir d'ici peu de temps.

L'ann√©e pass√©e, j'avais r√©alis√© un sac pour le ramassage des Ňďufs. Je voulais en refaire un mais cette fois avec l'exp√©rience acquise depuis, il aurait √©t√© encore mieux. Ma dame m'a convaincu de faire autre chose mais toujours sur le m√™me th√®me. Je me suis mis √† la recherche de tabliers d√©di√©s au ramassage des Ňďufs jusqu'√† trouver celui-ci.

Je suis très content du résultat surtout qu'il a été très apprécié par les nouveaux propriétaires. J'ai vraiment amélioré ma technique, les cours ont porté leurs fruits. Il faudrait que je pratique la réalisation de coutures courbes car c'est vraiment ce que je trouve de plus compliqué. Je m'en suis tout de même bien sorti. Affaire à suivre avec les prochains projets !

Un nouveau sac pour ma dame

Sac de transport pour tapis de yoga

Il y a quelques temps, ma dame a commenc√© √† prendre des cours de yoga. Elle transporte donc r√©guli√®rement son tapis entre la maison et le studio. Son sac de transport n'√©tant pas du tout appropri√©, il lui √©tait difficile de se rendre dans de bonnes conditions. J'ai donc d√©cid√© de lui coudre un sac de transport d√©di√© pour lui faciliter la t√Ęche.

J'avais trouvé un modèle en ligne mais au moment d'aller acheter le tissu, je ne l'avais pas sous la main. J'ai donc opté pour un autre modèle [1] très similaire. Le patron est très simple car il consiste en rectangles et cercles de différentes tailles et les explications sont très claires. Il n'y a pas de difficultés particulières si on a un peu d'expérience. J'avoue avoir particulièrement apprécié d'avoir un pied marcheur et un pied à rouleaux lors de la réalisation.

Je suis très satisfait de ce que j'ai fait surtout que ma dame en est très contente. Il ne me reste plus qu'à en faire un deuxième pour pouvoir transporter notre autre tapis. Mais ce sera pour plus tard.

Expérience florale

Lilanade

Depuis mon expérience réussie de limonade de sureau, je me suis documenté sur d'autres boissons que je pourrai réaliser à base de fleurs. J'en ai trouvé plusieurs mais je suis toujours confronté au mêmes problèmes :

  • Comment identifier la fleur ?

  • O√Ļ la trouver ?

  • Quel est le moment id√©al pour la cueillir ?

  • Comment me la procurer ?

Pour l'instant, plusieurs de ces recettes restent inaccessibles car au moins une de ces questions n'a pas de réponse. Mais cette année, j'ai pu répondre par l'affirmative à toutes ces questions pour la lilanade.

Il se trouve que je sais √† quoi ressemble un lilas car j'en ai un dans mon jardin. Ce qui rend la t√Ęche bien plus facile pour r√©pondre √† toutes ces interrogations.

Le moment optimal pour la cueillette √©tait la semaine pass√©e. Chaque jour, j'allais inspecter mon arbre pour √™tre sur de ne pas r√Ęter le bon moment.

J'ai pris mon s√©cateur et cette recette puis je me suis mis √† la t√Ęche. Il n'y a rien de bien compliqu√© en soi. Le plus dur est d'attendre.

Cette boisson est assez surprenante car le go√Ľt est tr√®s d√©licat. √áa m'aurait √©t√© impossible d'identifier le lilas mais il y a clairement quelque chose de plus par rapport √† une limonade classique. C'√©tait bon, mais je ne suis pas sur que √ßa soit quelque chose que je refasse.

Retour dans les années 20

Flat cap

On parle bien sur des années 1920.

Il y a environ 3 ans, je regardais la série The Office et en particulier l'épisode 10 de la quatrième saison. À la fin de cet épisode, Jim se fait accepter dans le club de lecture et arbore un couvre-chef qui m'a donner envie de m'en procurer un.

La première étape a été de trouver le nom de cet accessoire afin de faciliter les recherches de patron.

La seconde étape a été de trouver un patron qui me plaise et qui plaise également à ma dame. Après avoir sélectionné plusieurs modèles, ma dame a tranché pour celui proposé par ElsewhenMillinery.

Pour les fournitures, je suis allé piocher dans mon stock :

  • l'ext√©rieur a √©t√© faite dans de la toile de Jeans achet√©e au magasin de deuxi√®me main.

  • la doublure a √©t√© faite dans le tissu de coton utilis√© lors de la confection de ce nŇďud-papillon.

  • le fil est un fil sp√©cial pour la toile de Jeans achet√© pour un autre projet [1].

  • la visi√®re a √©t√© d√©coup√©e dans l'enveloppe de ma corde d'escalade [2].

Finalement, mis à part le patron, je n'ai rien acheté de particulier pour sa réalisation. Ce n'est pas la première fois que j'utilise un patron, mais c'est la première fois que j'en utilise un seul. J'ai eu quelques moments d'hésitations, mais après réflexion, j'ai réussi à m'en sortir.

Il y a deux choses que j'ai trouvé compliquées lors de la réalisation. La première a été que tous les morceaux sont courbes et que ça ne facilite aucune des étapes de la réalisation. La seconde a été la mise à la taille pour que l'ajustement soit adapté à mon tour de tête. J'avais suivi le patron à la lettre mais rendu au moment de mettre la bande, il y avait un peu de jeu. J'ai donc ajouté deux plis à l'arrière afin de réduire la taille. Ça fonctionne correctement et en plus, ça ne nuit pas à l'esthétique.

Globalement, ça a été un projet intéressant et le rendu final est vraiment beau. J'en suis très satisfait et je le porte dès que je sors et que le temps le permet.

Saveurs du Costa Rica

Agua de Sapo

Le mois passé, j'ai passé une semaine au Costa Rica. Je n'avais jamais imaginé voyager vers le sud car je supporte mal la chaleur. Mais pour faire plaisir à ma dame, qui s'est montrée très persuasive, je me suis laissé convaincre. J'ai fait quelques recherches avant le départ pour connaitre quelles sont les traditions culinaires de ce beau pays.

Sans surprise, les repas sont constitués principalement de riz, de haricot et bananes plantains. Ce qui n'est pas sans me déplaire. Je pense que j'en ai mangé chaque jour durant ce court séjour.

Ce qui m'a le plus surpris a été les boissons. Des jus de fruits inconnus sous nos latitudes ou des saveurs dont on n'a vraiment pas l'habitude. Par exemple, je connaissais l'utilisation du tamarin dans des plats salés mais pas dans des boissons.

J'ai aussi d√©couvert l'Agua de sapo qui litt√©ralement veux dire Eau de crapaud. Le nom n'est pas tr√®s app√©tissant mais je pense qu'il fait r√©f√©rence √† la couleur du breuvage qui rappelle une eau saum√Ętre [1]. C'est une boisson tr√®s simple √† faire et tr√®s rafra√ģchissante. Elle est fait √† base de sucre, de gingembre et de citron vert.

Le plus dur dans cette recette est de trouver le sucre approprié car on ne trouve ça que dans des épiceries spécialisées. Lors de mon dernier passage à Montréal, j'ai planifié un arrêt au marché Jean-Talon pour pouvoir visiter le magasin Sabor Latino. En m'y rendant, j'ai découvert le Marché Andes dans lequel j'ai trouvé quasiment tout ce que je cherchais.

Avec les beaux jours qui reviennent, c'est un régal de boire ça en regardant les montagnes !

Le mariage du fromage et du piment

Petits pains au Jalape√Īo et au Cheddar

En essayant de remonter dans mes souvenirs, je n'arrive pas à me remémorer le moment à partir duquel j'ai commencé à apprécier le fromage. Pour ce qui est du piment, c'est un peu moins flou car c'est mon grand-père qui partageait ça avec moi quand j'étais enfant. C'est beaucoup plus tard que j'ai commencé à marier ces saveurs.

Quand je suis tomb√© sur cette recette de petits pains au Jalape√Īo et au Cheddar, je me suis dit qu'il fallait que je l'essaye. √áa faisait trop longtemps qu'elle √©tait dans ma pile de chose √† essayer car le site original n'existe plus. Heureusement que le projet archive.org existe, car j'ai pu y retrouver la recette en utilisant le lien original. Pour √©viter qu'elle ne disparaisse √† jamais, je vais la consigner ici :

Ingrédients

  • 1 ¬ĺ cuill√®re √† caf√© de levure instantan√©e

  • 3 ¬ľ tasses de farine tout usage

  • 3 cuill√®res √† soupe de sucre

  • 1 cuill√®re √† caf√© de sel

  • 6 oz de fromage cheddar fort, r√Ęp√© (170 gr)

  • 3 gros jalape√Īos (sans les graines ni les c√ītes), finement hach√©s

  • 1 tasse d'eau (100-110¬įF / 38-43¬įC)

  • 2 cuill√®res √† soupe d'huile de colza

  • 2 gros Ňďufs, √† temp√©rature ambiante

Marche à suivre

  1. Mettre la levure, la farine, le sucre, le sel, le fromage et les jalape√Īos dans le bol d'un batteur sur socle √©quip√© d'un crochet √† p√Ęte.

  2. Battre brièvement à faible vitesse pour les combiner.

  3. Dans une tasse √† mesurer, fouetter l'eau, l'huile et un des Ňďufs jusqu'√† ce que le m√©lange soit homog√®ne.

  4. Avec le batteur √† basse vitesse, ajouter lentement les ingr√©dients humides et continuez √† m√©langer jusqu'√† ce que la p√Ęte se forme ; la p√Ęte doit se d√©coller des parois du bol et adh√©rer au fond.

  5. P√©trir la la p√Ęte √† vitesse lente pendant environ 5 minutes, ou jusqu'√† ce qu'elle soit lisse et √©lastique.

  6. Vaporiser un grand bol avec un spray de cuisson anti-adhésif.

  7. Fa√ßonner la p√Ęte en boule et la placer dans le bol.

  8. Couvrir d'un film plastique et laisser la p√Ęte lever pendant 75 √† 90 minutes, ou jusqu'√† ce qu'elle ait doubl√©e de volume.

  9. Pr√©chauffer le four √† 350 ¬įF / 180 ¬įC et tapisser une plaque √† p√Ętisserie de papier sulfuris√©.

  10. Transf√©rer la p√Ęte sur votre plan de travail et la diviser en 8 √† 10 morceaux √©gaux.

  11. Fa√ßonnez chaque morceau de p√Ęte en boule et placez-la sur la plaque de cuisson pr√©par√©e, puis aplatissez-la l√©g√®rement avec la paume de la main.

  12. Couvrir la plaque avec une serviette humide et laisser les petits pains lever pendant 35 minutes.

  13. Pendant ce temps, fouetter l'Ňďuf avec 1 cuill√®re √† soupe d'eau.

  14. Badigeonner les petits pains avec le m√©lange d'Ňďuf.

  15. Cuire au four pendant environ 25 minutes, ou jusqu'à ce que le dessus des petits pains soit d'un brun doré profond.

  16. Transférer les pains sur une grille et laisser les refroidir.

Cette recette est une r√©ussite ! Nous avons d√©j√† fait plusieurs sandwiches avec des ingr√©dients diff√©rents et nous nous sommes r√©gal√©s √† chaque fois. Le piquant du jalape√Īo est pr√©sent mais ne masque ni le go√Ľt du Cheddar de la p√Ęte ni celui des ingr√©dients du sandwich. √Ä refaire sans h√©sitation.

Projet terminé. Enfin !

Hoodie

Il y a un an, je commençais la réalisation de ce hoodie. C'est la première fois que je travaillais avec un patron et ça parait. J'ai fait pleins d'erreurs dans la prise de mesures, dans la recopie du patron, dans la découpe du tissu ainsi que dans les coutures. À l'origine, il devait être uniquement dans les tons rouges mais je me suis rendu compte que je n'avais pas assez de tissu. Je suis retourné au magasin pour avoir des manches mais ils n'avaient plus la couleur dont j'avais besoin. Rétrospectivement, j'aurai du changer de modèle et opter pour le modèle sans manche.

Le projet a avancé très lentement car j'ai eu d'autres projets prioritaires qui se sont imposés à moi. Mais lorsque mon projet de sac à dos ne pouvait plus avancer à cause de problèmes techniques, je ne pouvais pas rester à ne rien faire dans mon cours de couture. Avoir le support de la professeure m'a permis de me mettre le pied à l'étrier et de terminer ce projet tant attendu. Ça m'a permis de corriger certaines erreurs et d'apprendre un peu plus comment interpréter les patrons. Je suis bien à l'aise avec les diagrammes d'origami car je pratique depuis longtemps mais pas encore avec les patrons de couture. Il va falloir que je pratique ça également.

Au final, ce hoodie est bien trop grand pour moi mais il est parfait pour tra√ģner √† la maison. Je vais d'ailleurs en faire une version modifi√©e pour ma dame car le mod√®le reste int√©ressant.

Affaire à suivre !