Aller au contenu principal

Un mobile pour L.

/images/origami/2019/07/Duck.Fish.Mobile.thumbnail.jpg

L. a déjà presque 5 mois. J'avais prévu de lui offrir ce mobile à sa naissance. J'avais pris les devants en y réfléchissant longuement avant qu'elle n'arrive parmi nous. Mais ça n'a pas fonctionné car je lui ai offert cette semaine. Le temps passe beaucoup trop vite !

Il m'a fallu beaucoup de temps pour d√©terminer quel mod√®le utiliser. Je voulais plier quelque chose de simple mais qui soit un peu int√©ressant car il y en a quand m√™me 12 √† plier. Apr√®s de longues recherches, je suis parti sur un mod√®le particuli√®rement ing√©nieux. C'est le mod√®le ¬ę On the water, under water ¬Ľ de Herman van Goubergen dont le diagramme est disponible ici. En le regardant de dessus, on voit un canard mais en changeant de point de vue, on apper√ßoit un poisson. Je me suis dit que c'√©tait appropri√© car j'imagine qu'il sera install√© au dessus du lit.

Techniquement, la construction a commenc√© au mois de mars par la pr√©paration du papier et la r√©alisation des mod√®les. Ils sont ensuite rest√©s quelques mois stock√©s dans une bo√ģte avant que je me d√©cide √† pr√©parer les cercles qui servent de support. Ils sont rest√©s quelques semaines de plus dans cette m√™me bo√ģte jusqu'√† ce que je me d√©cide √† faire le montage final.

J'ai vraiment pris du plaisir durant cette réalisation. Je me suis amélioré dans la construction et le montage de mobile. C'est celui qui est le plus abouti de tout ceux que j'ai pu construire au fil des années. Il y a encore beaucoup de détails à améliorer, mais ça fait parti de l'apprentissage.

Y-en aura-t-il d'autres dans le futur ? L'avenir nous le dira, mais en tout cas, je suis prêt.

C'est trop mignon

/images/food/2019/07/Dried.Meat.thumbnail.jpg

J'ai déjà fait sécher de la viande par le passé [1], mais je voulais aller plus loin. Après avoir vu plusieurs recettes [2] [3] [4] de filet mignon séché au réfrigérateur, je me suis dit que moi aussi je pouvais le faire.

Fin mai, je suis donc allé faire un tour chez mon boucher afin de me procurer un filet mignon de porc. Je l'ai mariné dans le sel pendant toute une journée avant de le rincer et de le preparer pour le séchage. Pour le séchage, je l'ai enrobé d'un mélange de poivre et de thym pour éviter toute contamination puis je l'ai emmailloté dans un linge propre. Puis je l'ai mis au réfrigérateur en prennant soin de le peser afin de suivre l'évolution de la dessiccation.

Après vient la longue attente du séchage. Une fois que le poids atteind correspond à 70% du poids initial, le séchage est terminé. Dans mon cas, il se sera écoulé près de cinq semaines pour obtenir le produit final.

Avant de le servir, je l'ai bross√© consciencieusement afin de supprimer toutes traces du poivre puis je l'ai tranch√© tr√®s fin. Ce fut une r√©ussite car il a fait l'unanimit√© aupr√®s de toutes les personnes y ayant go√Ľt√©. Il y en a m√™me une qui desire m'en acheter ! J'avoue que le r√©sultat est assez bluffant, que ce soit par la texture, la couleur ou les saveurs. Mon filet mignon n'a rien a envier aux produits disponibles dans le commerce. Je suis sur que c'est m√™me plut√īt l'inverse.

Il est tout √† fait certain que j'en referai ! Cependant, j'y mettrai plus de thym car je trouve que le go√Ľt n'√©tait pas assez prononc√©.

[1] Voir ici pour plus d'informations.
[2] https://www.assiettesgourmandes.fr/2016/01/entrees/filet-mignon-seche-aux-herbes/
[3] https://mamancadeborde.com/filet-mignon-seche-aux-herbes/
[4] https://aufilduthym.fr/filet-mignon-seche-maison/

Des escargots partout !

/images/food/2019/06/Chocolate.Snails.thumbnail.jpg

Aujourd'hui, c'est le dixième anniversaire de ma fille. C'est une bonne occasion pour lui faire plaisir mais aussi pour la taquiner.

Il y a quelques temps, nous lui avons fait go√Ľter des escargots. Elle n'avait pas appr√©ci√© l'exp√©rience mais il faut dire que ce n'√©tait pas la meilleure recette. Depuis ce jour, √† chaque fois qu'elle demande ce qu'il y a pour diner, nous lui r√©pondons qu'il y a des escargots. Invariablement, elle nous r√©pond qu'elle n'aime pas les escargots. Depuis un peu plus d'un mois maintenant, nous la pr√©venons qu'il y aura des escargots pour son anniversaire mais elle ne nous croit pas.

Pour que la blague fonctionne, j'ai décidé lui proposer une fois de plus des escargots mais en omettant de mentionner qu'ils sont en chocolat et de voir sa réaction. J'avais prévu d'en acheter à un des chocolatiers de Lille, mais aucun ne proposait ce que je voulais. J'ai donc décidé de me lancer dans la confection de chocolats moulés.

Après avoir acheté le matériel nécessaire, à savoir un moule en polycarbonate et du chocolat Barry, il ne me restait plus qu'à décider comment les fourrer. Après consultation avec Madame, j'ai opté pour un caramel au beurre salé et à la fleur de sel. C'est une recette que je maitrise et d'ailleurs, je l'ai déjà mentionnée ici. J'ai refait la même en doublant les quantités.

Ensuite, j'ai attaqué l'étape délicate de la confection des chocolats. J'ai nappé le moule d'une couche de chocolat tempéré. Le moule a ensuite pris un repos bien mérité dans le congélateur afin d'accélérer la solidification. Vingt minutes plus tard, j'ai rempli chaque chocolat avec le caramel avant de remettre le tout au congélateur. Encore trente minutes plus tard, j'ai fermé les chocolats avant des les remettre une fois de plus au congélateur.

Le d√©moulage a √©t√© laborieux, certaines bouch√©es se sont √©ventr√©es, d'autres sont carr√©ment rest√©es coinc√©es dans le moule. Je pense que le temp√©rage n'a pas √©t√© fait correctement. La courbe de cuisson du chocolat √©tait plus √©lev√©e que ce √† quoi je m'attendais. La couleur et la texture confirme ce diagnostic car ici le chocolat est mat et flexible, alors qu'il devrait √™tre brillant et cassant. Heureusement, le go√Ľt est quand m√™me au rendez-vous.

Ce n'est pas complètement un échec, mais ce n'est pas non plus complètement une réussite. Il me reste beaucoup de progrès à faire pour avoir quelque chose de présentable. J'ai aimé l'expérience alors il y a des chances que je recommence pour essayer de m'améliorer. Surtout si je veux en faire un gag récurrent pour ma fille !

Il était temps de refaire du savon

/images/diy/2019/06/Tea.Tree.Soap.thumbnail.jpg

Mes stocks de savon √©taient au plus bas. Il ne me restait que 2 barres et en sachant qu'il faut un mois de repos pour que le savon fra√ģchement r√©alis√© soit utilisable, il √©tait vraiment temps que je prenne les choses en main. Ce dimanche, malgr√© la chaleur, j'ai endoss√© mon accoutrement digne de ¬ę Breaking Bad ¬Ľ et je me suis mis aux fourneaux.

Je note ici la recette que j'ai utilisée :

  • 725 grammes de gras de canard
  • 247 grammes de gras de bŇďuf
  • 28 grammes d'huile de ricin
  • 330 grammes d'eau
  • 132,1 grammes de soude (NaOH)
  • 26,4 grammes d'huile essentielle de tea tree

Rien de bien sp√©cial pour ce pain, mais j'ai exp√©riment√© du c√īt√© de la pr√©paration. Comme je l'avais mentionn√© ici, il y a certaines choses qui ne fonctionnent pas dans mon processus de r√©alisation. J'ai essay√© de corriger le premier point, √† savoir, changer de r√©cipient pour la soude solide. J'ai utilis√© un pot en plastique, √ßa r√©soud le probl√®me de la soude perdue mais pas de la soude qui colle au r√©cipient. Il va falloir que je trouve autre chose.

Pour la première fois, j'ai nettoyé tout mon matériel dès la fin de la préparation. Je pensais que ce serait une bonne idée de tout diluer dans l'eau mais apparement pas. La soude a été diluée et n'a pas réagit avec les huiles, ce qui fait que tout est resté gras. La prochaine fois, je ferai comme d'habitude et je nettoyerai quand j'aurai du savon.

Petite anecdote pour finir, le gras de canard que j'ai utilis√© m'a √©t√© donn√© par ma m√®re. C'√©tait une bo√ģte de conserve √† utiliser en cuisine, mais elle √©tait p√©rim√©e depuis juin 2006. Autant dire qu'il √©tait plus que temps de la transformer.

Ah ! La carte

/images/diy/2019/06/Popup.Card.thumbnail.jpg

C'est bient√īt l'anniversaire d'une de mes proches. Ce qui est contradictoire, c'est qu'elle habite loin pour l'instant. C'est pourquoi je lui envoie une carte pour marquer le coup. Mais pas n'importe quelle carte car je l'ai faite moi-m√™me bien sur.

Ça fait pas mal de temps que je voulais tenter une carte en pop-up. Il y a de nombreuses années, j'avais acheté un livre sur le sujet mais j'ai fini par le donner car je ne l'avais jamais ouvert. Hier, je n'avais plus le livre mais j'ai trouvé ce modèle [1] sur internet et je me suis lancé.

J'ai trouvé le processus assez simple si on prête attention à ce que l'on fait. J'ai d'abord dessiné le patron sur une feuille quadrillée pour pouvoir le reporter sur ma feuille finale. J'ai ensuite reporté sur ma feuille finale les coupes et les marques pour faciliter l'étape de pliage. Puis, j'ai mis en forme le modèle en pliant sur les marques et surtout en évitant les plis parasites. Finalement, il ne restait plus qu'à le coller sur une feuille et à écrire un petit mot.

J'espère que ça lui fera plaisir.

[1] J'ai une sauvegarde locale si jamais le site original venait à disparaitre.

Remplacement de mon porte-feuille

/images/diy/2019/06/Wallet.1.thumbnail.jpg

Depuis de nombreuses années, j'utilise le même porte-feuille. Je l'avais fait faire sur mesure par ma mère selon un plan que j'avais dessiné. Je lui avais fourni un de mes vieux jeans comme matériau de base afin de lui donner une seconde jeunesse. Après de bons et loyaux services, il montre des signes d'usure, j'ai décidé de le remplacer et cette fois c'est moi qui allait le faire.

Cette d√©cision remonte d√©j√† √† quelques mois. Et m√™me si la r√©alisation n'a √©t√© finie qu'hier soir, √ßa fait quelques temps que j'y travaille. Mon premier mod√®le souffre de quelques erreurs de conceptions et a quelques lacunes. Par exemple, je perds r√©guli√®rement mes cartes et je ne peux y loger qu'un seul passeport. Pour mon second mod√®le, je ne voulais par tomber dans les m√™mes √©cueils alors j'ai commenc√© par faire un mod√®le en papier. J'ai construit ce mod√®le en y incluant toutes mes id√©es avant de le soumettre √† l'Ňďil expert de ma maman.

Mon système de poches amovibles pour passeport maintenues avec du velcro ne passera pas la validation. Il aurait ajouté des épaisseurs inutiles au produit final et aurait augmenté sa rigidité. De plus, comme le velcro s'accroche à tout, il fini par s'encrasser et ne plus s'accrocher. Ce qui est un comble ! Il est remplacé par une poche double amovible qui est maintenue uniquement par un passant se logeant dans le milieu du pli.

Mon système de fermeture à base de boutons pression subira le même sort. Ces boutons abiment le tissu et le fragilisent. Comme il m'en fallait plusieurs pour pouvoir gérer différentes épaisseurs, l'effet aurait été désastreux sur le long terme. Il est remplacé par un système avec une sangle et une boucle, ce qui permet de gérer n'importe quelle épaisseur.

Après quelques reports dans la réalisation dus à la maladie et à la fatigue, j'ai commencé les travaux il y a deux semaines.

Déroulé de la première séance :

  • D√©coupe de mon sac marin usag√© pour en r√©cup√©rer le mat√©riau qui servira de base √† la r√©alisation.
  • Pr√©paration des diff√©rents morceaux constituant le mod√®le imagin√© (d√©coupe et surfilage).
  • Positionnement des √©cussons des drapeaux [1] correspondants aux passeports.
  • R√©alisation et finition de la poche double √† passeports.
  • R√©alisation du passant de maintien.
  • √Čcriture de la liste de course pour la suite.

Déroulé de la deuxième séance :

  • Mise en place de la fermeture √©clair.
  • Mise en place de la sangle de fermeture avec sa boucle.
  • Montage des diff√©rents √©l√©ments.
  • Finitions.

Après quelques heures d'effort et beaucoup de conseils, j'ai réussi à avoir quelque chose qui me convienne. Ce nouveau modèle n'est pas exempt d'erreurs mais je m'en accommoderai. Et puis si l'idée me prend, je peux toujours m'en faire un autre.

Je trouve que la fabrication d'un objet apporte de nombreuses satisfactions. La première est bien sur la fierté de l'avoir fait soi-même, surtout quand il correspond à l'idée qu'on s'en faisait. Il y a aussi la satisfaction de l'apprentissage de nouvelles techniques ou de l'amélioration de celles déjà acquises. Et puis dans le cas particulier de cette réalisation, celle d'avoir passé du temps avec ma maman.

/images/diy/2019/06/Wallet.2.thumbnail.jpg /images/diy/2019/06/Wallet.3.thumbnail.jpg
[1] Je les ai achetés au mois de février en prévision de cette réalisation.

Déclencheur fait maison

Montage (source : http://www.astrosurf.com)

Depuis que j'ai achet√© mon appareil photo, je r√©vais d'avoir un d√©clencheur pour √©viter les boug√©s pendant la prise de vue. C'est n√©cessaire lorsque je photographie mes origamis avec peu de lumi√®re. √áa le sera √©galement le jour o√Ļ je pourrais exp√©rimenter avec l'astrophotographie.

Il y a quelques années j'avais regardé le prix d'un tel accessoire et je me suis rendu compte que c'était très cher. Je m'étais donc mis dans l'idée d'en construire un moi-même. C'est le projet idéal pour s'entrainer à la soudure en faisant quelque chose d'utile, car le circuit est vraiment très simple. Il y a beaucoup de sites qui expliquent comment procéder pour obtenir quelque chose de fonctionnel. J'ai choisi celui-ci pour ses explications claires et en français.

Après avoir rassemblé le matériel et les composants nécessaires, j'ai commencé à construire mon circuit. Ma première soudure n'est vraiment terrible, la seconde est un peu mieux mais plus le temps passe, plus mes soudures commencent à avoir de l'allure. En chemin, il a fallu que je trouve un moyen de souder plusieurs fils sur une pattes du connecteur jack. Comme l'espace disponible autour est très réduit, j'ai déporté le problème plus loin dans le circuit, ce qui fonctionne très bien. Il a quelques soudures que j'ai du refaire, non pas parce qu'elles n'étaient pas bien faites, mais parce que j'avais oublié de mettre la gaine thermorétractable.

Une fois fini, voici le moment très stressant des tests pour valider que tout fonctionne. Et là c'est le drame ! L'appareil fait la mise au point continuellement et l'arrêt d'une longue pose est impossible. Seule consolation, le déclenchement de l'obturateur réagit normalement et heureusement l'appareil n'a subit aucun dommage.

J'ai d'abord incrimin√© le type d'interrupteur utilis√© car celui re√ßu est un ¬ę On-On ¬Ľ au lieu d'un ¬ę On-Off ¬Ľ. Mais apr√®s v√©rification, √ßa veut juste dire que je peux alimenter 2 circuits au lieu d'un seul. Puis je me suis dit que cela venait peut-√™tre de la connectique, alors j'ai test√© le cable reliant l'appareil au d√©clencheur. Mais tout √©tait normal de ce c√īt√©. Il ne restait plus que le circuit. J'ai dessoud√© un √† un les √©l√©ments pour identifier celui qui pose probl√®me et bien entendu c'est le dernier qui en est la source. Verdict : je dois me trouver un autre connecteur jack car celui re√ßu ne fait pas l'affaire.

J'ai donc fait une autre commande de matériel, mais comme je n'avais pas assez dépensé pour bénéficier de l'envoi, j'en ai profité pour acheter d'autres composants pour un autre projet. J'en parlerai ici à un autre moment. En faisant cette deuxième commande, j'ai pris le temps de lire attentivement la description de chaque composant pour ne pas avoir de surprise. Lors de l'ajout du connecteur jack dans mon panier, je me suis rendu compte qu'il y en avait deux types, ceux avec coupure et ceux sans coupure. Je ne savais pas duquel j'aurai besoin, alors j'en ai acheté un de chaque.

Avant de monter le circuit, j'ai test√© les connecteurs jack pour ne pas me retrouver dans une situation similaire √† la fois d'avant. J'ai commenc√© par le connecteur jack avec coupure et je me suis retrouv√© avec un comportement similaire √† celui d'avant. C'est donc que le connecteur choisi n'√©tait pas le bon. J'ai fait les tests avec le connecteur jack sans coupure et cette fois tout fonctionne normalement. J'ai donc fait chauffer le fer √† souder en testant le fonctionnement de chaque composant avant de monter le suivant. Tout se passe sans probl√®me jusqu'au moment de tester mon dernier composant, l'interrupteur pour les poses longues. Il ne se passe absolument rien quand je l'actionne. Je teste le circuit puis le composant pour conclure que le composant ne marche pas, probablement √† cause de mes soudures pr√©c√©dentes. Heureusement, l'interrupteur est de type ¬ę On-On ¬Ľ, je peux donc tester l'autre circuit. Cette fois, c'est un succ√®s, tout r√©agit comme pr√©vu. Le montage a √©t√© beaucoup moins laborieux car j'avais conserv√© les fils du montage pr√©c√©dent. Et puis, il faut avouer qu'avec la pratique j'ai √©t√© beaucoup plus efficace et j'ai fait beaucoup moins d'erreurs.

Voici maintenant le temps de mettre tout √ßa dans un boitier. J'avais conserv√© une bo√ģte de bonbon en m√©tal pour servir de corps √† ma t√©l√©commande. Mais apr√®s les premiers per√ßages, il faut me rendre √† l'√©vidence, cette bo√ģte n'est pas faite pour √ßa. Les trous ne sont pas rond et recouverts de bavures. Il faudra que je trouve autre chose.

Le déclencheur restera dans cet état en attendant que je trouve un boitier. En attendant, voici ma liste de course :